DzActiviste.info Publié le jeu 27 Sep 2012

Charlie hebdo et les deux poids deux mesures !

Partager

Par Nora Yata 23/09/2012

La récente publication de la caricature sur le prophéte mohammed par Charlie hebdo a non seulement ajouté l’huile au feu à la polemique du film blasphématoire mais a aussi soulevé le délicat probléme de la liberté de la presse face aux libertés d’opinion et de la religion .

D’autre part ,certains fidèles lecteurs de ce fabuleux journal ont signalé la tendance ambivalente de ce journal dans sa vision de la liberté d’expression et se demandent si Charb comprend le vrai sens de la liberté d’expression s’il revendique la liberté de penser d’un côté et prive un de ses empolyés de cette méme liberté !

Il faut dire que ces derniers n’ont pas la mémoire courte pour oublier que Charlie hebdo a déja viré en 2008 un de ses dessinateurs vedettes ,siné,sur des accusations d’antisémisme notons que cette affaire figure explcitement dans le nouvel observateur du 27 juillet 2008.

Alain Gresh a aussi évoqué ce paradoxe dans son article  » charlie hebdo la liberté d’expression et l’islamophobie  » en soulignant que charlie .hebdo exerce une liberté d’expression à géométrie variable .
Cela dit ,doit -on comprendre que la logique de Charb approuve le fait de dénigrer le prophéte musulman sous le slogan de la liberté d’expression d’un côté et refuse toute connotation antisémite de l’autre côté ? n’est ce pas le paradoxe total mrs les adeptes de la liberté de penser et d’agir !
La position contradictoire de ce ce journal satirique nous emmène pas trop loin dans le temps pour nous rappeler la sanction de l’humoriste français Dieudonné et l’interdiction de ses spectacles au Maroc ,en belgique et récemment à Montréal sous pretexte de tenir des propos antisémite. cette décision a suscité la colére des fan de dieudonné qui ont trouvé cela comme atteinte à la liberté d’expression sachant que coluche et Desproges sont allés loin dans leur humour sans étre pénalisés.
Lorsque les lois démocrates sont au dessus de tous, une communauté ne peut bénéficier d’une loi qui défend son patrimoine religieux sans que les autres communautés ne puissent le faire.

Toutefois,il est sage de voir que les manifestations musulmanes ne sont rien d’autre qu’ une manière de protester cette position contradictoire pour revendiquer des lois contre l’islamophobie similaires aux lois qui interdisent tout propos antisémites. Certes, les auteurs présumés de ces mouvances ont fait preuve d’impulsivité et d’actes de violences irréfléchis mais ‘Ils ne peuvent représenter l’ensemble des musulmans tout comme le producteur du film ne représentera jamais tous les américains. Le fait de l’homme ne peut remettre en cause les principes fondamentaux de l’humanité.

Par conséquent ,nos peuples doivent songer à concilier entre les libertés d’opinion de la presse et les libertés de religions et de pensée qui font aussi partie des principes démocratiques car la liberté d’expression ne se résume pas à bafouer, désinformer, ou calomnier les sentiments religieux des autres. . Alors arrêtons de voire nos journaux comme outils de propagande qui alimentent la haine par la diffamation !!

et luttons contre les propos injurieux pour construire des sociétés fondées sur la tolérance et le respect. Il est vrai que la liberté d’expression est un volet important de la société démocrate mais à quoi bon de l’utiliser dans des offenses ?


Nombre de lectures: 1961 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. nora yata dit :

    beaucoup de journaux sont utilisés de nos jours pour semer la propagande…il faut que cela cesse..!!

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>