DzActiviste.info Publié le jeu 2 Fév 2012

Comme dans les années 90..

Partager
Prémices d’un nouveau massacre en préparation..comme après le coup d’état démocratico-laïco-militaire de Janvier 1992!

CHERAGA – Ouest d’Alger, la ville est en ébullition après l’assassinat de deux jeunes survenu avant hier dans des circonstances troubles. Suite à ce forfait, la police a interpellé un groupe de désœuvrés. Relâchés, ces derniers iront narguer* les habitants du quartier « le grand-Chéraga » dont sont originaires les deux victimes.
Cette provocation a entrainé une violente réaction de citoyens encore sous le choc du drame  qui a couté la vie à deux des leurs.
Un centre commercial était en proie à un violent incendie et les manifestants s’en sont pris à la gare routière.
Cette violence trouve ses origines dans, au moins, 2  facteurs: LE Chômage  et le marché de la drogue.
En fin d’après midi, les troupes antiémeutes prennent* position dans la ville et affrontent* les jeunes à coup de gaz lacrymogènes.

TIARET – De violents affrontements ont lieu, dans le centre ville de Tiaret, après la tentative de suicide par immolation d’un jeune vendeur ambulant.
Un jeune marchand s’était immoler, à 10heures ce matin dans la rue de la medersa, après avoir été chassé de son lieu de travail habituel par un agent de police. En effet, selon des témoins oculaires, le jeune marchand de lunettes de soleil, a été brutalement frapper à coup de pied , suite à son refus de quitter l’endroit, par les agents de la police. « Il n’avait trouvé que ce moyen pour nourrir sa famille et il s’en trouve soudain privé », selon un témoignage.
Aussitôt après, des rassemblements ont eu lieu au centre ville de Tiaret. Dans l’après midi de ce jeudi, les rassemblements se sont transformés en affrontements violents entre des groupes de jeunes et la police.

Des émeutes ont éclaté dans le centre-ville de Tiaret juste après l’enterrement du jeune Hichem Missoumi, âgé de 22 ans qui s’était immolé le 26 janvier 2012. Les manifestants s’en sont pris au siège de la sureté de wilaya situé non loin du cimetière, ou repose Hichem.
La rues du centre ville sont bloquées par des barricades érigées par les jeunes en colère. Tous les commerces ont baissé rideaux.
Les forces antiémeutes (CNS)* tentent de disperser le rassemblement en utilisant des gaz lacrymogènes.
Auparavant, une imposante marche depuis la cité «Oued-Ettolba» jusqu’au nouveau cimetière en passant par le centre ville a été organisée  à laquelle ont pris part des milliers de jeunes.
Ces derniers, qui accompagnaient à sa dernière demeure la victime, scandaient des slogans hostiles aux autorités.
Selon une source locale, le jeune Hichem né  à Oued Rhiou, est issu d’une famille très pauvre qui réside actuellement à Tiaret dans le quartier populaire de Oued Tolba, dans une bâtisse délabrée. Il a quitté ses études très tôt pour nourrir sa famille contrairement à la version des autorités qui voudrait le faire passer pour un toxicomane. De l’avis de tous ses voisins, Hichem était un jeune très gentil. Il a perdu son père dès son jeune age et sa mère souffre d’une maladie psychiatrique.

L’UNION DES FORCES CITOYENNES POUR LE CHANGEMENT PACIFIQUE
COMMUNIQUE
ALGERIE – Le 28 janvier 2012, s’est tenue une rencontre à la maison des syndicats, regroupant les associations, syndicats autonomes  du secteur économique  et des collectifs de la société civile.
Une dynamique sous l’appellation de  l’UNION DES FORCES CITOYENNES POUR LE CHANGEMENT  PACIFIQUE (U.F.C.C.P) a été créée,  pour mettre en place une stratégie, dont l’objectifs sera la mobilisation citoyenne pour le changement  et l’état de droit.
La prochaine réunion aura lieu le  samedi  04-02-2012. Toutes organisations de la société civile, se reconnaissant  dans la démarche  est  invitée à s’inscrire impérativement sur cette adresse mail : 28janvier2012@gmail.com

Liste des participants :
* SNAPAP
* SOS Disparus
* La Ligue Algérienne des Jeunes Libres  LAJL
* Le Réseau de Défense des Libertés et Dignité  RDLD
* Comité National de Défense des Droits de Chômeurs  CNDC
* Mouvement des Jeunes du 8Mai 45
* Les Syndicats Autonomes du secteur économique

*Suite à l’audition du plus » français que les français », (hachakoum) MEDELCI..la France a déjà envoyé « sa technique » et « ses techniciens »..!


Nombre de lectures: 263 Views
Embed This