DzActiviste.info Publié le mar 18 Sep 2012

Communication et mondialisation – La remise en cause du « tout-anglais »

Partager

Naguère, on pensait que l’anglais serait la lingua franca de la mondialisation, ce qui lui valut le qualificatif de « planétaire » (Global English) : on disposait enfin d’une langue commune universelle. Or, cette vision des choses est loin de faire l’unanimité aujourd’hui, y compris au sein du monde anglophone, où le modèle du tout-anglais est remis en cause aussi bien au Royaume-Uni qu’aux États-Unis.Comment expliquer un tel renversement de perspective, dont on commence à peine à entrevoir toutes les conséquences ? Tel est l’objet de ce colloque, destiné à approfondir cette question désormais centrale en examinant tour à tour quatre thèmes majeurs : Mythe et réalité d’une lingua franca et économie des langues; Les enjeux du cyberespace multilingue; La communication scientifique à l’épreuve du multilinguisme; La traduction, langue de la mondialisation.


Nombre de lectures: 262 Views
Embed This