DzActiviste.info Publié le jeu 17 Avr 2014

Communiqué de l’assemblée générale des enseignants de l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) d’El-Harrach du 14 avril 2014

Partager
Il est porté à la connaissance de l’ensemble de la communauté universitaire de l’école que la justice a définitivement acquitté M. Mekliche et M. Ayad de l’accusation de vol du semoir expérimental déposée à leur encontre par l’ex-directrice de l’ENSA (décision du 26/02/2014 n°14/00378).

Alors que le moment était propice à l’apaisement et au rassemblement autour d’un projet de relance de l’école, le directeur par intérim a décidé de poursuivre la cabale engagée par l’affaire du semoir expérimental. En effet, alors que M. Mekliche et M. Ayad ont été définitivement acquittés par la justice concernant l’accusation de vol déposée contre eux par l’ex-directrice, le directeur par intérim a décidé de relancer l’opération en justice contre M. Mekliche et M. Ayad.

A cet effet, le directeur par intérim, M. Kaci Ferhat, a instruit les avocats de l’école pour déposer le 4 février 2014 une nouvelle requête contre M. Mekliche et M. Ayad les accusant de l’utilisation illégale à leur profit ou au profit d’autrui de biens appartenant à l’école nationale supérieure agronomique qui a acquis ces biens par des finances publiques.

Pourquoi le directeur par intérim relance-t-il « l’affaire du semoir expérimental» alors que M. Mekliche et M. Ayad ont été définitivement acquittés par la justice concernant l’accusation de vol enclenchée contre eux par l’ex-directrice en mars 2012 ?

Chaque membre de la communauté de l’établissement est appelé à s’interroger sur les objectifs de la relance, par le directeur par intérim, de cette affaire en justice en la requalifiant d’abus de confiance. A qui profite cet acharnement contre M. Mekliche et M. Ayad?

Le collectif des enseignants de l’ENSA d’El-Harrach


Nombre de lectures: 183 Views
Embed This