DzActiviste.info Publié le dim 1 Mar 2015

Communiqué du CCD : Halte à la répression de nos frères et sœurs d’In Salah

Partager

11025757_328990200633623_4108951880770586643_nLe Comité de Coordination du Congrès du Changement National – CCD – dénonce avec indignation et fermeté, les graves dérapages répressifs dont sont victimes nos concitoyens du Sud, en particulier à In Salah.

Nous dénonçons le fait que, en guise de réponse aux revendications et aux diverses manifestations pacifiques qui durent depuis plus de deux mois, contre l’exploitation du Gaz De Schiste, organisées par nos concitoyens du Sud, le pouvoir illégitime, corrompu et antinational en place à Alger, a délibérément opté pour la seule méthode qu’il maitrise : la répression brutale, sanglante et aveugle

Depuis hier, Samedi 28 Février 2015, les forces de la Gendarmerie Nationale et autres groupes anti-émeutes  auxquelles le pouvoir vient d’envoyer des renforts par voie aérienne, se livrent à une répression sauvage et sans précédent contre les populations civiles de In Salah – plus de 4.000 manifestants –  y compris contre des femmes et des enfants. Toute la panoplie de la répression policière y est déployée, incendie des camps et des tentes des manifestants de la place « Somoud », qui veut dire résister, faire-front, tenir tête…; tirs de balles en caoutchouc,  irruption par effraction et de nuit, dans les maisons, tabassage des citoyens, usage inconsidéré de gaz lacrymogènes …etc.

Le refus du pouvoir de communiquer avec son propre peuple, par l’instauration systématique du blackout sur l’information des citoyens; ses méthodes mafieuses d’opacité entourant des projets d’envergure, engageant le destin et l’avenir de toute une nation, forte de 40 millions d’âmes; son refus obstiné de dialoguer et in fine, ce grave dérapage, laissent planer dans l’esprit de la majorité des citoyens, de graves présomptions de compromission et d’asservissement aux intérêts de compagnies étrangères; en particulier françaises, comme TOTAL et états-uniennes comme HALLIBURTON entre autres.

Nous refusons que notre pays continue plus avant, d’être littéralement suspendu au sort d’un système illégitime et moribond, comme s’il s’agissait, pour les orchestrateurs invisibles de cette situation de quasi-vacance du pouvoir, de « neutraliser » toute réaction ou velléité de souveraineté de notre pays, afin de favoriser des situations irréversibles d’assujettissement politique ou économique.

Nous exprimons ici, notre profonde sympathie et notre grande admiration, à nos concitoyens du Sud, en particulier ceux de In Salah, pour leur magnifique résistance et leur maturité politique qui va constituer, nous l’espérons du fond du cœur et ouvertement, un tournant décisif dans cet élan de libération irrésistible de notre peuple, qui entend désormais s’affranchir par tous les moyens légitimes, de la mainmise sur lui, sur le pays et sur les ressources de la nation, d’un pouvoir illégitime, corrompu et antinational.

Alger le 01 mars 2015

http://www.ccdalgerie.org
Pour le comité de Coordination du CCD :

Mr Abdelkader DEHBI       Dr Mohamed MAIZ        Dr Salah-Eddine SIDHOUM


Nombre de lectures: 6877 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>