DzActiviste.info Publié le jeu 22 Mar 2012

Communiqué : Les Nations Unies et la Commission Africaine des droits de l’Homme et des Peuples saisies de la situation de Mohamed Smaïn

Partager

Les Nations Unies et la Commission Africaine des droits de l’Homme et des Peuples

saisies de la situation de Mohamed Smaïn.

Le Collectif des Familles de Disparus en Algérie et SOS Disparus ont saisi lundi 19 mars, la Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme des Nations Unies ainsi que le Rapporteur spécial sur les Défenseurs des droits de l’Homme en Afrique, quant à la situation de Mohamed Smaïn.

Cette demande d’intervention urgente fait suite au harcèlement judiciaire dont est victime Mohamed Smaïn pour avoir osé briser la loi du silence et lutter contre l’impunité suite aux violations perpétrées en Algérie dans les années 90 dans la région de Relizane. En 2001, alors responsable de la LADDH à Relizane, il informa la gendarmerie de la présence d’un charnier qu’il avait ouvert. Constatant que les membres de la milice et de la gendarmerie ont déplacés les corps, pour faire disparaitre toute preuve des exactions commises, il alerta alors la presse. Ce fut à la suite de cette dénonciation, qu’une plainte fut déposée par Mohamed Fergane, ancien maire de Relizane et responsable de la milice dite « de légitime défense », ainsi que huit autres ex-membres de cette milice, pour « diffamation », « outrage » et »dénonciation de crimes imaginaires ».

Après 10 ans de bataille judiciaire, il fut condamné à 2 mois de prison ferme, 50 000 DA d’amende et 10 000 DA de dédommagement suite à cette plainte.

Le Collectif de Familles de Disparus en Algérie (CFDA) et SOS disparus préoccupés par la situation de Mohamed Smaïn condamnent fermement le harcèlement judiciaire qu’il subit, en tant que défenseur des droits de l’Homme en Algérie.

Le CFDA et SOS disparus ont donc sollicité la Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme des Nations Unies et le Rapporteur spécial sur les Défenseurs des droits de l’Homme en Afrique, afin de protéger Mohamed Smaïn d’une arrestation, dont le réel motif n’est que de le sanctionner pour son rôle dans la lutte contre l’impunité en Algérie.

Pour le CFDA
Nassera Dutour

Pour Sos Disparus
Fatima Yous


Nombre de lectures: 1173 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. Si les gens étaient moins hypocrites et n’utilisaient pas la douleur des familles des disparus pour traiter des sales affaires sur le dos de ces familles éplorées, nous n’en serions pas là aujourd’hui, e t qu’on ne vient pas me démentir, car je sortirais les non-dits à la mémoire de Maitre Mahmoud KHELILI (Allah yarahmou).

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>