DzActiviste.info Publié le mar 12 Fév 2013

Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières

Partager

Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières dans Non classé rad-300x199Des responsables des américains et algériens se sont réunis à Alger les 10 et 11 février 2013 afin de discuter des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de la lutte contre la contrebande nucléaire et la sécurité des frontières. Ces discussions interviennent après un premier round de consultations bilatérales initié en janvier 2012 afin d’explorer les moyens et méthodes de faire progresser les capacités de prévention, détection et réponse aux incidents de contrebande de matériaux nucléaires et radiologiques, conformément au plan de travail adopté par les participants au sommet de la sécurité nucléaire de 2010, organisé à Washington, DC.

Durant les deux jours de réunion, le sous-secrétaire d’Etat adjoint chargé des programmes de non prolifération M. Simon Limage et la directrice générale des affaires politiques et de la sécurité internationale au ministère des Affaires étrangères, Madame Taous Feroukhi ont réaffirmé leur disposition à coopérer, de manière plus étroite, afin d’empêcher les terroristes et autres criminels d’acquérir des matériaux nucléaires au marché noir. Dans ce contexte, l’ambassadeur Feroukhi a souligné l’importance de la coopération régionale et internationale dans la lutte contre le crime transnational organisé qui représente une menace pour la sécurité des états de la région. Des représentants de plusieurs ministères du gouvernement algérien ainsi que des représentants d’agences gouvernementales américaines ont assisté aux réunions et ont réaffirmé l’importance d’une réponse de l’ensemble du gouvernement à la contrebande nucléaire et au contrôle des frontières en générale.

Au cours de la réunion, les deux parties ont échangé des points de vue et partagé des informations sur les menaces et tendances actuelles de la contrebande et ont discuté des meilleures pratiques dans le domaine de la sécurité des frontières, de la détection nucléaire, de la médecine légale nucléaire, de l’application de la loi et d’autres outils afin de prévenir, détecter, et répondre aux incidents de la contrebande nucléaire.

Les responsables américains ont présenté un aperçu des meilleures pratiques en termes de sécurité des frontières et de contrôle stratégique du commerce à travers le programme du contrôle des exportations et de la sécurité des frontières du Département d’Etat qui vise à conjuguer les efforts en vue de prévenir la prolifération des armes de destruction massive (ADM) et les transferts illicites d’armes conventionnelles, y compris les systèmes de défense aérienne portables et les activités criminelles liées, en renforçant les systèmes nationaux de contrôle des exportations, des importations, du transit et du transbordement des articles stratégiques.

Ces discussions ont ouvert la voie d’une future coopération entre les Etats-Unis et l’Algérie afin de renforcer les capacités nationales, internationales et régionales pour faire face au trafic illicite de matériaux nucléaires et radioactifs. Communiqué de l’ambassade US en Algérie


Nombre de lectures: 398 Views
Embed This