DzActiviste.info Publié le lun 24 Déc 2012

Contes Bric á Brac/Souk El Aasr globalisé de fin 2011.

Partager
                                                                     
                                             Aami Ali á la Mecque –  Noel de Musulman –
                                                             Reve de Fete/Zerda au Paradis.
                                                              
                       
Corinthiens 14/11:
« Therefore if I know not the meaning of the voice, I shall be unto him that speaketh a barbarian, and he that speaketh shall be a barbarian unto me. »
« Si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi. »
                                                        Aami Ali á la Mecque.
Je suis comme Aami Ali de la prehistoire de mes vénérés et incultes parents
qu´on a convoyé avec les cousins des grottes de Roufi, des hameauxs de Kabylie, des Douar du Titteri, de Tunisie et d´Ifri  vers la planéte France pour affronter la roche et le
beton ingrat des chantiers rudimentaires du Plan Marshall et de l´Europe d´apres guerre. De nos jours l´ordinateur et les engins informatisés ont remplacé Aami Ali et les Fellah-bucherons d´Anatolie dont la progeniture; ni d´ici, ni de lá bas, « ici nourrie á la RTA/ENTV et lá bas aux chaines Francaises » *1 reclame une plus grande part de « son gateau » alors que les peres, discrets et soumis se contentaient des miettes du « Maitre » comme au Bled du temps de Kamir quand Messaoud cirait les chaussures et Pierre les portait.

 
Notre brave Ali donc apres 50 ans de „Baris“, de joie et de foi et sentant la mort approcher decida de laver ses os“, vivre la plus belle Fete/Zerda du monde et assurer son billet au paradis.
Evidemment une vie de plus de joie que de foi á Paris laisse quelques sequelles. Stage renforcé aupres du jeune Imam de quartier autoproclamé au Kamis Pakistanais made in China et á la Chechia-Terbouche Ottomane et des camarades Hajis retraités; notre Ali finit par amerrir á la Mecque ou il fut brusquement désarconné. La magie de la Kaaba, la fascination, l´emerveillement, l´ambiance bon enfant des milliers de Haji-Candidats, les habits, la pureté, la simplicite, l´innocence et…… le soleil firent effet. Evidemment des exceptions, il y en a toujours! N´est pas « Infaillible/immaculé », « Compagnon du Prophete/Sahib » ou Mere Therese qui veut! Nous egalement, qui reconnaissons l´Evangile savons que nous avons  « tous péché pour ne pouvoir jeter la 1ere pierre » comme sans doute ce Haji attitré, commercant etabli de son etat á Medina, qui vendit á ma mere vénérée, Allah Yarhamha, le bibelot en plastique made á Taiwan censé representer  « Sidna Brahim » ou je ne sais quel Saint et qu´elle m´avait fierement ramené de son premier pelerinage. A ce Haji un peu zélé et á la foi rallongée par l´appat du gain….j´ai pardonné. Ma mere, du 7eme Ciel et actuellement illuminée, probablement aussi!
A moi aussi, j´espere qu´elle pardonnera les petits aussi bien que les grands pecadillos bien que ma propre magnanimite á l´egard des « Gardiens des Moeurs » de Saud ne soit toujours pas lá.
Safa et El Marwa, Zam Zam, Medina, le recueillement aupres du tombeau du Prophete (SSL)  passés honorablement, notre Aami Ali se trouva devant l´epreuve des circonvolutions de la Kaaba. Aami Ali, lui; insiste, souligne et jure « Par Sidi Abdelkader et tous les Saints » que lui ne visite ni les « Guerisseurs/Professeurs » de Paris, ni les Zerda aux Saints et Marabouts du Bled, ni les tombeaux de Karbala, de Najaf et de Mashhad. Lui, c´est un « Bon Musulman »!  Que recitait-on maintenant ? La confusion, la fascination, trop d´information et….. l´age!!
Soudain, la Baraka vint á la rescousse! Chirac aussi, disait-on, la possedait mais pas autant que Sa Majesté Hassan II. Et la lumiere jaillit! Et ainsi notre Ali se souvint de la lecon la plus fondamentale
de l´Imam autoproclamé:  „En cas de blocage, de doute, d´incomprehension; de confusion, notre Maitre/Moulana/ ne considerera que ta „Nia/Intention!“. Aussitot notre Ali d´autant plus aguerri et raffiné par 75 ans de debrouillardise et de navigation non G.P.S. entre Kamir, les nombreux patrons, le chomage, Air Algerie, les Ex. de l´OAS, l´Amicale, le FLN, la JFLN, le FIS, les massacres en France entre « Freres », les complots de l´heritage et des macons au Bled; eut comme toujours le reflexe salvateur et commenca ainsi á réciter:
Vive Rabi et Mohamed est son Prophete, Vive Rabi et Mohamed est son Prophete, etc…“
L´ecueil fut vaincu! El Haj Ali survecut encore quelques manigances peu saintes des Agences-Haj de Paris, les separations, les emotions, les bousculades, les quelques brimades, le soleil, l´humidite, les epaules des Egyptiens et des Nigeriens, les sourires des Indonesiens et des Malaisiens et les pratiques « peu civiles » de Hajis moins urbanisés comme lui, mon pere et l´Algerie de 1962 lorsqu´il fut convoyé vers « Les Lumieres ». Plus sage que Bush El Haj Ali proclama surement et fierement:  Mission Accomplie!
                                                          Et moi et Noel ?
Ce week end du 3eme Avent (les 4 Dimanches precedant Noel) qui me semble etre plus une tradition Allemande que Francaise ou US; je me suis engouffré dans une conference de l´American Academy de Berlin sur « La Manie de la Memoire ». Beaucoup d´Holocauste, de « Memorial des Juifs assassinés » au coeur de Berlin, de « Memorial á 9/11 » á N.Y.City, de « Memorial á M.L.King » et « aux Indiens-Americains ». Quel est le role d´un memorial ? Therapie, pedagogie, avertissement, gratitude, colere, Nation Building, identite, manipulation politique ? Eternel, éphémére ?
Abstrait, figuratif, oeuvre des Morts ou des vivants ? L´Allemagne est un cas unique dans le domaine. Imaginez Sarkozy inaugurer un monument aux victimes de Kherrata ou Bouteflika á ceux des « Enfants Massacrés et Torturés d´Octobre 1988 ». On n´est plus dans le Ben Boulaid chez nous ou le Bigeard lá bas! A propos selon N.P.Radio il y a quelques jours la Hollande a « Presenté ses Excuses » á un village Indonesien massacré et compensé á 25000$ par victime.  Je dois aussi noter que les conferenciers U.S n´ont pas été tendres vis á vis de Sarah Palin et des « Faiseurs de Peur » de la « Mosquée/Park 51 ».
Donc le Samedi á l´écoute un jour et demi, je decidai de prendre la parole pour 3 observations. La 1ere! Je ne fus pas d´accord avec le Prof. Dieter Daniels sur le temps ideal de 25 ans pour aborder plus ou moins un Memorial et l´histoire. Le cas Franco-Algerien en est le meilleur exemple. La seconde fut autour de la « Stolperstein »* 2 devant mon immeuble neuf et…. datant de 1896 á la memoire de Maria Leo assassinée esthetiquement et scientifiquement en 1942,  Allah Yarham´ha. Le Nazisme fut encore plus barbare que la barbarie car par procuration, en pincettes, gants de velours et sur fond de musique classique wagnerienne. Je m´en excuse aupres des M´Rabet Salem et El Joumoui; Maria Leo est un peu mon Harz/Amulette, mon Oeil/Main de Fatma, mon Totem de Protection. Les Allemands aussi ont  quelque chose de similaire pour proteger les bebes ce qui me rappelle Jadi Hocine et ma mere. La pauvre New York dont les ascenseurs évitent discretement l´ « Etage13 »; elle fourmille pres du Village et de N.Y.U. (Nr. 20 sur la Liste de Shanghai) de voyantes dont le commerce semble aussi lucratif que celui du Haji zélé qui avait baratiné « Sidna Brahim » le Taiwanais á ma mére crédule et de bonne Foi/Nia. Paris se défend aussi tres bien  avec ses « Guerisseurs et Professeurs » de Barbés qui « garantissent » toute une gamme. Du desenvoutement á l´envoutement, du Lotto au Toto, de la Belle conquise á celle reconquise et signe des temps du chomage au bricolage.  Tant pis pour nos Marabout du Douar en Dinar, ils auraient du emigrer et decupler leur mises. Tant mieux pour nous qui avons payé en bijoux et parfois peut etre en bisous! Jesus n´a pas encore « accompli sa mission ». Les cambistes sont toujours au Temple!
Pour la 3eme observation je fis appel á la rhetorique et la perspicacité Bouteflikiennes qui j´espere au bilan final de l´Histoire seront plutot positives que negatives!
Je le citai/paraphrasai á Verdun il y a quelque temps: « Il faudrait honorer nos morts. Vous, nos morts et nous, vos morts. » A 2 echos de la pause et aux palpitations de la salle, je crois que la perspective Franco-Algerienne, l´emotion, la conviction et Bouteflika insufflerent une brise á la discussion. A propos, je n´ai vu personne de l´Ambassade dont  le seul acte de presence est déja une borne á la conversation.
Musulman, cela fait maintenant 40 ans que j´adore  feter Noel aux USA et en  Allemagne au gré d´une foi á geometrie variable qui varie selon l´approfondissement de la théologie, la dynamique et la comparaison des religions et le rabotage impitoyable et constant de la Modernité. C´est sans doute lorsque pris au piege au Douar que j´ai réalisé les vertus de Noel. Les Buches de Haj Lebal, de Aissa Meguelati et de la « Patisserie Frecon » sans lumières ni décorations, sans atmosphères, ni sons ni chansons ne purent jamais venir á bout de mon désir d´etre plutôt là-bas! Noel me manquait!
Tout au fond de moi, j´en voulais beaucoup á Coca Cola pour la plus belle publicité du monde et au capitalisme d´avoir transformer Noel en une si magnifique « Party ». J´en voulais aussi á ce dernier de n´avoir jamais imprégner nos fêtes á nous et d´avoir céder sur les bougies du Mouloud. Oui, « les marchands du temple » auraient du contre-attaquer et défendre ma mère qui á contre-cœur, avec soumission, sans rébellion et sous impulsion des années 1980 supprima toutes ces bougies multicolores qui émerveillèrent, illuminèrent et agrémentèrent toute mon enfance et sans doute la sienne. C´était l´ère ou l´Algérie envoutée, ensorcelée, maudite et suicidaire se mit á s´entretuer, á s´auto massacrer, á se mutiler, á profaner ses tombeaux, á se guillotiner et á exhiber son propre sang, ses tètes et sa misère de l´esprit en guise de trophées. Ce fut le temps des « Expressions Divines » sur les oeufs et les cieux, les agneaux et les chameaux, les pierres et la mer, les gâteaux et les bateaux. Le tout paradoxalement á l´encontre du fondement le plus élémentaire du Seigneur et du Coran: le Chirk/l´Association……..mais également, pour mes frères et sœurs Musulmans qui n´ont pas « Iqra/lu », du 1er des 10 Commandements.
Je ne suis pas en train de dénigrer, notre Ramadhan, notre Aid el Fitr, nos petards, nos jouets par milliers, les habits neufs, l´attente de mes oncles et la tournée de la « visite familiale » mais surtout de collecte. Ca ne marchait toujours pas! Par contre Oncle/Khali Brahim et Salah, Allah Yarhamhum; eux, étaient plutôt généreux! En définitive, c´était deja sans que nous le sachions du Training au Fund Raising/Collecte de Fonds, sport favori du capitalisme US. Contre Coca Cola, la merveille de l´histoire de la « Trêve de Silent Night », Rudolf the Deer, Papa Noel, les lumières, les sons; nous égalisons avec les multitudes d´enfants, le bruit, la vie, les Makroudh, les Ghroubia, la Zlabia et la convivialité de la famille que l´Occident répu sans doute et secretement nous envie. Aux prolongations, il faut que je l´admette, c´est cependant Noel qui marque le Golden Goal…grace á l´arbitre soudoyé: Wall Street! 
Noel, Wall Street exigeant, commence deja en Novembre et finit avec les soldes de l´Apres Noel. Nos Aids ne durent pas autant!  Noel se reinvente, s´adapte, se métaphorphose et….. survit!
Presque tous mes bibelots sont Made in China, presqu´aucun n´a de reference religieuse visible. Solstice d´hiver paien ou fete chretienne, on se demande parfois. Presque pas de scene de Nativité. Tout est neutre et neutralisé. Des oiseaux, des cerfs, des bonhommes de neige, des Papa Noel, des chats et des chiens evidemment, des figurines d´anges plutot standard, toutes sortes de bougies (je me suis donc allégrement vengé et vengé les frustrations de ma mere), des couleurs, des LUMIERES et des guirlandes qui me rappellent mes 2 premiers Noel á « l´Ecole de l´Office » dont le chocolat, « Le petit Papa Noel quand tu descendras du ciel » répété avec un maitre Vietnamien et les cadeaux seront á jamais gravés dans ma memoire. Je ne pourrai non plus jamais oublier les voisins, amis et cousins, moins nantis, qui n´eurent la chance d´etre retenus par « l´Ecole »/ENA de mon enfance. Assiegeants, suspendus, agrippés, collés au grillage de l´enceinte de l´ecole pendant que nous on celebrait au préau; je n´oublierai jamais leur rage et leur envie. Aujourd´hui, j´aurais un peu partagé et beaucoup compris. Enfant, j´ai tout gardé, adoré, cheri et protégé comme un Viking ou Moudjahid….pas toujours avec succés. « Les Barbares » trouvaient souvent la breche.  Merci infiniment, Mme Levy, Allah Yarhahmha, pour tout jusqu´á mon initiation au telephone que…..pourtant on avait chez moi et qui était « Outil deTravail » pour mon pere qui probablement toujours se mefie du Khaznaji/Inspecteur des Finances et continue « á  vendre et á acheter » meme au 7eme Ciel.
 
Et le Mouton et le Sacrifice d´Abraham ? Noel score encore une fois, je crois.
Ici, je conseille á mes freres une Egyptienne musulmane sur The I.H.T. *3  qui soulignait la necessité de de relire la pratique de l´égorgement  sur les bases des preceptes de l´Islam, du Coran, des  temps presents et de notre vision de l´animal « Creature Divine aux 7 ames » comme ma mere disait. En total accord avec mon Frere El Haj Didine qui cependant reléve plus l´attribut disciplinaire du « Severe dans le Chatiment/Chadid El Iikab » plutot que mon « Misericordieux et Pitoyable/Rafour, Rahim » plus cool; je pense la meme chose des campagnes de B.B., de B.H.L. et Cie, des Arab-bashers de la Tea Party et des fantasmes et peurs des Bourgeois B.C.B.G. des Douar/Dorf sterilisés de l´Alsace, de la Baviere, de l´Arkansas et du Kansas qui n´ont jamais vu de leur vie un seul etranger.
J´en connais quelques uns personnellement. De bonnes gens apres tout, si semblables á mes parents. Les manipulateurs sont aux Etats-Majors de « Bild » *4, entre autres.
L´article nettement plus convaincant que Bardot suggére une relecture du Coran, relevant que la pratique actuelle est plus le fruit de la tradition que de la religion.
                                                  Ma Priere/Reve au Paradis!
Quelle est ma priere et mon Douaa maintenant á la veille de 2012, du 50eme Anniversaire de l´Algerie que je critique acerbement et qui, je le rappelle toujours, m´a offert la clé de l´Univers avec une bourse aux USA ?  1- Paix á Jerusalem !   2- Felicitations á Alger pour le Metro!  3- Modernité et jamais plus de Mediocrité en Algerie!
Le reste est un reve banal. Qu´au crepuscule de ce Solstice ma famille, mes amis et mes voisins lá haut au 7eme Ciel se retrouvent dans une Zerda/Party. Les Anges, organisateurs, y  inviteront  d´abord ma mere Muni, mon pere Hachani et Irmgard la Grand Mere de Salima.  Ensuite, Naziha ma soeur ainee et 2eme mere, Zinou mon neveu mort á la fleur de l´áge et dans la rage de ne pas vivre, Mohamed Bouazizi, mes 3 oncles et Jadi Hocine « Vendeur de Bouteilles » qui en fait faisait du recyclage avant les Allemands et dont le souvenir de la couleur des bonbons de Souk el Aasr et des Doro-Sordi/Sous systematiquement octroyés m´a éternellement gravé. Jamel mon cousin, mes voisins et camarades de classe Drana Tahar et Benoudjit Youcef,  Aami Mohamed « l´Econome » qui doit avoir maintenant dompter la Renault 4 L qui lui fut fatale, mon voisin et respectueux Ouahab Sidi Ali du FIS tué par l´ANP, mon ami et parent le Commandant Kadouri Salim tué par le F.I.S, Aazou « La Souris », Nathan Greenberg l´avocat juif de Boston qui ne purifiait jamais son eau et compagnon-volontaire á plus de 70 ans au milieu de la brousse et du neant du Nicaragua des annees 1980, la famille Mexicaine des Quintana qui m´a tant donné,  Mme Levy, Cheikh Begas mon professeur d´Arabe au Lycee B.B pour son exceptionnelle pedagogie du positivisme et de l´encouragement, « mon Totem » Maria Leo la juive assassinée, des representants de New York City qui m´a inculqué la relativité, des délégués du Marché (ma 1ere et peut etre plus grande Université) ainsi que beaucoup d´autres ici et lá et qui au gré de la vie m´ont enseigné la reconnaissance et le sens du partage.
Ah, j´allais l´oublier! Seront aussi invités grace á la demande expresse Allemande d´Irmgard et avec l´appui inconditionnel de Noe, Fritzy son chat plus gaté qu´auparavant, tous nos chats sans nom un peu plus civilisés aussi bien que tous les chats-corsaires et « Damnes de la Terre » torturés par Elies de la Cite Sellier* 6 et Aazouz de mon quartier. Et les souris ? Aprés apres discussions et malgré le lobbying forcé et bien financé de Walt Disney et des enfants, elles ne furent pas cependant retenues.
A l´ambiance, les anges deciderent d´une animation assurée par le « General Daidai » l´ancien d´Indochine, Zahrani, Bou Saadia evidemment avec sa mule et son tambour magique, Blek le Roc, Tintin, Dara-Singh, Mangala, Superman, Smail Yassin, L´Inspecteur Tahar, Fernandel et Pim Pam Poum. Quant á Aissa Jarmouni, Mohamed Lourassi, Cheb Hosni et Guerrouabi, ayant fait une etude de marché et compris que les affaires « c´est l´union et l´adaptation », ils sont maintenant associes dans un Mix-nouveau genre « Paraidi« . A.Whinehouse et Elvis, un peu plus sages, furent retenus pour la seconde partie. Enfin, Tata Koul, Marieta et Batata, maintenant reconcilié avec le pere assasssiné de notre gloire nationale Rabah Saadane; tous revenus á la raison lá bas, seront aussi de la Zerda.
Malgre les protestations de mon pere et de Khali Salah il fut decidé que le menu sera vegetarien. Le Seigneur allié á Noé sut cette fois ci  prendre la defense de ses creatures contre la gourmandise humaine.
Il y aura Couscous aux legumes paradisiaques mais sans pois chiches (concession faite á Irmgard), soupe Allemande aux choux-fleur, Chorba-H´rira Oranaise ou Marocaine (les Anges trancheront), choux rouges, Ersatz-Roulades ou une saveur speciale se substitue au bovin comme pour la viande au couscous, tortilla, baguettes, diverses salades, pain d´orge Allemand que mon pere prendra pour de la bonne Harchaia de Chemora. Frites, Pizza, Hamburgers et Döner furent retenus unanimement et plutot rapidement en depit d´une incomprehension au dernier. Döner ? Gyro? Souvlaki ? Grec? Avec frites ou sans frites ? On finit par decider ici grace á l´intervention in-extremis et decisive de Confucius qui proclama sereinement en Chinois: « Le chat, noir ou gris; l´essentiel, c´est qu´il attrape les souris ». Tout le monde s´accorda d´autant plus qu´on avait faim. A propos, au paradis, il n´y a ni probleme de langue ni de traduction!  Deux derniers remparts etaient encore á traverser! L´Ersatz-Dinde! Les Francais conduits par Asterix et Obelix assagis et blasés au paradis, plus atlantistes, moins Gaullistes finirent par ceder. El le le porc, Mon Dieu, probablement la guerre encore! Ma mere, Khali Salah, les Lubavitch de New York, les colons Israeliens et les Palestiniens cette fois ci alliés contre Obelix, Irmgard, la Senora Lupe (de Guadalupe, la Sainte du Mexique celebree le 12/12) Quintana et les Chinois. Magie du paradis cependant, les anges sous recommendation et feinte de Noe reglerent simplement la question: le menu est vegetarien!! 
Aux boissons et apres une longue Choura-Jirga avec chaises et tapis, l´Ange Gabriel opta selon la sagesse de Sidna Suleiman/Salomon pour du Coca Cola ou il y eut unanimite, Selecto H. Boualem, Orangina grace á la proposition Franco-Algerienne, Eau de Batna (bien que les partisans de Mouzaia et d´Evian se soient tres bien defendus) et Khounjlan du Cafe de Souk el Aasr. Lá, on eut l´impression d´un coup de piston!  Et aux vins, que fit-on ? La Choura fut encore plus ardue et meme prolongée bien que Gabriel finit par trancher, avec l´abstention prononcée de ma mere par ailleurs soutenue par Irmgard qui n´avait jamais vraiment aimé l´alcool. On decida donc: Mascara, Bordeaux, Kronenburg et Flensburg! Les vins Californiens, Miller et Budweiser furent rejetés au pretexte que Coca était deja representée.    
Aux desserts ce fut tres facile d´autant plus qu´au paradis il n´y a plus de diabete. Mon pere s´est sans doute vengé du Couscous et de la Galette/Kasra ordinaires.Ce sera d´abord Tiramisu (Gabriel fatigué de la Choura du vin trancha; evidemment avec Amaretto), Mille-Feuilles, Ghroubia, Zlabia, Apple Pie, Cheesecake et Kalter Hund * 5 de la recette d´Andreas lequel avec la seule evocation du nom de Salima, j´en suis absolument sur, fera atterrir Irmgard tout au plus profond des coeurs de ma mere, de Naziha et de Zinou et ruinera tous les prejudices, les incomprehensions et les peurs d´ ici et de………. lá bas.
Le Makroudh et la Baklaoua, avec reserve Arabe et indifference Franco-Mexicaine furent exclus egalement; les Yankees et les Allemands ayant fait front commun. Trop sucré et dattes inconnues! Que savent-ils ces Yankees de la culture ? Apres tout, ils volent tout, jusqu´á notre Professeur Zerhouni! Et nos enfants en Algerie, et secretement beaucoup d´adultes, qui revent de McDo! Et ces Francais! Sauf  Zidane, tous ces jeunes et tous les media Francais qui se sont epris de l´equipe et qui ont offert á l´Algerie Omdurman et la 1ere joie apres l´envoutement et le deuil de ses annees de folie.    
A la fin de la Zerda tous en communion sous l´oeil vigilant du Seigneur, de Gabriel, de Moise, de Sidna Aissa, de Mohamed (SSL) renforcés sur le coin Franco-Algerien un peu plus turbulent de St. Augustin, De Gaulle toujours anti-atlantiste et de H.Boumediene moins Tiers-Mondiste; tous les invités assagis, blasés et instruits grace aux anges mais aussi au travail de Naziha qui poursuit sa carriere; leveront selon chacun un verre d´eau ou de Selecto, de Coca ou d´Orangina, de Flensburg ou de Kronenburg á l´espoir de notre victoire contre la betise, la cupidité et l´etroitesse de notre esprit. Ils proclameront ainsi:
« Maudissez Satan! Louez votre Seigneur! Ce n´est pas le couteau, mais l´usage qu´on en fait! »
 « De nous au sommet du mont á vous qui nous rejoindrez par divers versants *7, souhaitons Happy Holidays, Aid Said, Bonne Fete, sagesse, santé, serenité, modernité, Bonne  Année…..mais aussi Joyeux Noel!! »
Samai Salim.  Berlin,  12/12/2011.
15h 19.
Notes:  1- D´un Film Algerien de Zerrouki (Cousin ..??) – 2 Je ne me rappelle pas des references. 3-Ce sont des cubes en cuivre de 5 cm2 encastrés dans les trottoirs devant les endroits ou les victimes deportées habitaient.  4- Le plus grand quotidien d´Allemand á l´influence considerable qui soutient Israel par tous les moyens.
5- Gateau non cuit avec biscuits et chocolat á la preparation tres facile.  6- Quartier de Hydra á Alger.  7- Modification-Paraphrase de la Formule coranique « Vous nous avez precedés; et nous vous rejoindronz » et d´une Formule monastique du Mt. St. Michel. 


Nombre de lectures: 386 Views
Embed This