DzActiviste.info Publié le ven 1 Juin 2012

Contrôle douanier : alerte au scandale au port de Béjaïa

Partager

De fausses déclarations sur la valeur ont été validées sans que soient vérifiés les certificats et les factures exigibles pour toute transaction relevant du commerce extérieur.

L’inspection générale relevant des Douanes algériennes a dépêché une équipe afin d’enquêter sur des irrégularités d’ordre procédural, des cas de fausses déclarations et de majoration mis à nu par des cadres au niveau de l’enceinte portuaire de Béjaïa. Les investigations menées par les inspecteurs des Douanes ont abouti à la confirmation de ce qui a été dénoncé par les cadres régionaux activant au port de Béjaïa, un des plus importants du pays.
Des importateurs ont fait faire des liquidations en un laps de temps record, alors que des industriels croisent le fer avec toutes les institutions afin que soit validé leur parcours procédural en vue de sortir leurs intrants en matières premières et pièces de rechange nécessaires au fonctionnement de l’appareil productif.

Selon nos sources douanières, un grand courant de fraude a été détecté au port de Béjaïa, impliquant plusieurs niveaux de responsabilité. Des centaines de dossiers ont été liquidés en une heure, avec mention sur la déclaration «primata», validant ainsi une procédure de vérification qui, concrètement, n’aurait jamais eu lieu. C’est ainsi que de fausses déclarations sur la valeur ont été validées sans que soient vérifiés les certificats et les factures exigibles pour toute transaction relevant du commerce extérieur. Des containers, à titre indicatif, ont été ainsi déclarés à 4000 dollars chacun, d’autres ont bénéficié de fausses déclarations pour échapper à la DCP et aux certificats de conformité exigés par les procédures de contrôle.

L’affaire a pris une autre tournure depuis qu’une délégation d’inspecteurs a été dépêchée d’Alger afin de situer les responsabilités. Plusieurs cadres et inspecteurs régionaux ont été entendus par les enquêteurs de l’inspection générale qui, de retour sur Alger, ont remis leur rapport aux responsables de la direction générale des Douanes. Selon nos sources, des sanctions pourraient tomber dans les tout prochains jours, puisque l’affaire devient un sujet de discussion dans les coulisses, tout comme dans les services de la direction générale des Douanes.

Des importateurs impliqués dans ces affaires de fraude ont été également mis sous la loupe des inspecteurs dépêchés à Béjaïa. Lesquels opérateurs pourraient se voir infliger d’importantes amendes pour fraude et violation de la législation régissant le commerce extérieur. Quoi qu’il en soit, la direction générale des Douanes s’est saisie de cette affaire qui tend à s’apparenter à un vrai scandale à plusieurs ramifications. Cette affaire, parmi tant d’autres qui souffrent dans les tiroirs des institutions, témoigne en tout cas de la détresse dans laquelle s’empêtre l’économie du pays, plus que jamais fragilisée par les circuits de corruption et de fraude entretenus essentiellement par les lobbies de l’importation. Affaire à suivre.

Ali Titouche

EW 01 06 2012


Nombre de lectures: 2683 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>