DzActiviste.info Publié le dim 21 Juil 2013

Coppi, le plus grand des champions

Partager

_

« Nul n’a dépassé Coppi. Ni Anquetil, ni Merckx, ni Hinault. Ni les suivants dont les œuvres illusoires sont effacées. »

Une phrase extraite de « Forcenés » de Philippe Bordas, un livre puissant sur le cyclisme et les cyclistes. A méditer en ce jour d’arrivée du 100° Tour de France.

Coppi, Anquetil, Merckx et Hinault !

Ensuite ?

Des bourrins transformés en étalons grâce à la chimie.

Pour ma part, le Tour de France s’est arrêté en 1990 avec la dernière victoire de Greg Lemond

Ensuite, ce ne fut que tromperies et déceptions

_


Nombre de lectures: 318 Views
Embed This