DzActiviste.info Publié le jeu 6 Juin 2013

COUP D ’ ENVOI POUR LA RÉALISATION DU GRAND MUSÉE DE L’AFRIQUE

Partager

… ALORS QUE LE MUSEE D’ART ET D’HISTOIRE ATTEND SA REALISATION A MOSTAGANEM  DEPUIS 27 ANS

Mohamed Ibn Khaldoun

L’Algérie, à travers l’ARPC, l’agence de réalisation et de gestion des projets culturels, a signé mardi dernier, avec le représentant du bureau d’études d’architecture Readymade, le marché d’étude pour la construction d’un musée dédié au patrimoine culturel africain. Le projet coutera 5 milliards de dinars pour une durée de réalisation entre 18 et 24 mois.

En 1986, l’or de la visite du ministre de la culture à Mostaganem, M. Bessayeh Bouâlem, s’est rendu à un très ancien palais – Bordj El Mehal- construit par les Mirinides, alors que les autorités Française d’occupation, l’avait transformé en prison. Après l’indépendance, il a été reconduit d&ans cette vocation imposée par le colonialisme et en milieu des années quatre vingt après la réalisation d’une nouvelle prison, le palais des Mirinides, Bordj el Mehal est demeuré une prison pour femme. Ainsi l’or de sa visite par Bessayeh Bouâlem, en 1986 il s’y trouvait uniquement deux femmes détenues. Le ministre de la culture à cette époque et devant les membres des autorités locales et les journalistes des journaux gouvernementaux avait donné son accord et pris la décision de transformer ce palais historique en Musée d’art et d’histoires.

27 années après, rien n’est accompli, – Bordj el Mehal- n’est pas encore un musée. La parole et la décision du ministre, pourtant considéré à cette époque et jusqu’à maintenant un homme fort du pouvoir, n’a jamais été exécuté.

Ce qui fait mal, ce sont les membres des autorités locales, les journalistes locaux  et les Ouled el Bled, qui n’ont jamais branchés ni réclamer l’application de la décision du ministre de la CULTURE de l’Algérie indépendante.  Même quand un fils de Mostaganem a accédé au poste de ministre de la communication, il ne semblait pas se souvenir, alors qu’il était à cette époque journaliste attaché au Premier ministre, puis patron de l’APS.

Aujourd’hui, j’ai évoqué ce souvenir, d’une parole non tenue ou d’une décision non exécutée le tout émanant de gens du pouvoir qui ses acteurs ne cessaient de nous intriguer avec leurs sorties médiatiques pour dire peut être : « Ne faites pas ce que je vous dis » ou les exécutants diront : «  Nous ne ferons pas ce que vous dites » Ouel hdith qyass !

Concours du Grand Musée de l’Afrique à Alger (GMAA) (Arte Charpentier)

Photo Concours du Grand Musée de l’Afrique à Alger (GMAA) (Arte Charpentier)


Nombre de lectures: 2080 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>