DzActiviste.info Publié le ven 26 Avr 2013

De nouvellles thérapies pour le cancer…

Partager
                                                                      Hulda Clark


 La cure pour tous les cancers






   Hulda Regehr Clark est une chercheur scientifique indépendante. Le Dr. Clark a un Baccalauréat en Ats et une Maîtrise en Arts, Magna Cum Laude,  de l’Université de Saskatchewan au Canada.Par la suite elle étudie deux ans à l’Université McGill de Montréal puis à l’Université du Minnesota où elle obtient un Doctorat en physiologie en 1958.
Après avoir travaillé dix ans  à l’Université de l’Indiana, dans des projets de recherches subventionnés par le gouvernement, en 1979 elle se dirige dans une nouvelle voie: des consultations privées en nutrition. Elle poursuit ses études et obtient un diplôme en naturopathie. Sa liberté de pensée lui permet de suivre les pistes de ses observations les plus prometteuses, ce qui se concrétise par les découvertes révolutionaires qu’elle expose dans ses livres (qu’on trouve présentement en anglais,en allemand et en chinois,mais pas en français!):
The cure for all cancers
The cure for all advanced cancer
The cure for all diseases
The cure for HIV and AIDS
Tous ces livres sont publiés par New Century Press.
  Selon le Dr. Clark, la cause du cancer est une série de mutations causées par différents facteurs: la pollution (toxines, métaux lourds), une bactérie appelée Clostridium, un parasite appelé Fasciolopsis buskii. Ce parasite et cette bactérie se retrouvent normalement dans nos intestins, mais il peut arriver qu’ils se propagent dans le corps et c’est là que les choses se compliquent. Elle insiste aussi sur l’effet de l’alcool isopropylique (et de ses dérivés), car ce produit « nourrit » le parasite et est la cause de la malignité des tumeurs. J’ai été étonnée d’apprendre qu’un grand nombre d’aliments contenaient de l’alcool isopropylique, en fait si on regarde la liste des ingrédients, il s’agit de tout produit qui commence par « prop » (comme par exemble le propionate de calcium que l’on retrouve dans le pain).
    J’ai été impressionnée par la vision du Dr. Clark. En effet, alors que l’on nous a toujours présenté les cellules cancéreuses comme des « méchantes » cellule à abattre, elle nous les présente plutôt comme des cellules malades, affaiblies, qui ont besoin qu’on les aide, pas qu’on leur jette des bombes atomiques sur la tête! D’agresseur, elles deviennent victimes. Le Dr. Clark explique que le phénomème de division cellulaire est un mécanisme de survie, or les métastases sont justement des cellules qui se reproduisent pour survivre, mais sans contrôle, provoquant les tumeurs. Le « frein » de ces cellule ne fonctionne plus.
    Voici selon le Dr. Clark comment se déroule le processus de la maladie. Je ne donnerai pas toutes les étapes telles que décrites dans son livre, car je suis incapable  de traduire tous les termes scientifiques. Je ferai donc un résumé de ce processus:
1.  Les larves du parasite infectent nos tissus, relâchant de l’acide malonique, qui interfère avec l’oxydation. On peut aussi ingérer de l’acide malonique par les aliments et les dents de plastique.
2. La bactérie invasive Clostridium fournit aux larves l’ADN, l’alcool isopropopylique et les acides aminés toxiques dont ils ont besoin pour se développer.
3. Il se produit un débalancement qui favorise la multiplication cellulaire et détruit certaines hormones thyroidiennes qui ont pour rôle de tuer les bactéries.
3. Les toxines sont attirées par les cellules malades par un phénomène que le Dr. Clark appelle le morbitropisme.
4. Suite aux attaques de toutes ces toxines des mutations se produisent. Notre organisme n’arrive plus à se désintoxiquer. Nos défenses sont au plus bas, les parasites se répandent et occasionnent d’autres mutations.
5. Ces mutations affectent le comportement cellulaire, la destruction des cellules malades ne se fait plus. Les petites masses deviennent rapidement des tumeurs agressives.
    Pour le Dr. clark, il est possible de guérir du cancer, même de cancers très avancés. Il faut pour cela s’attaquer aux causes et les éliminer.
    La première chose à faire est d’éliminer la bactérie clostridium. Cette bactérie est anaérobique, c’est-à-dire qu’elle ne peut vivre que dans un milieu sans oxygène. On peut en retrouver dans le colon, où il y a peu d’oxigène. Si elles restent dans le colon, il n’y a pas de problème. Mais il semble qu’elles se développent en colonie dans toutes les obturations dentaires, qu’elles soient à base de métal ou de plastique. Le Dr. Clark recommande d’arracher les dents qui ont un plombage ou toute prothèse (couronne, pivot, traitement de canal, etc…). C’est assez drastique, mais selon elle c’est indispensable, surtout dans les cancers avancés.
    Le deuxième chose à faire est de détruire les parasites Fasciolopsis buskii, et pour cela elle recommande  une cure anti-parasite. D’une durée de 30 jours, cette cure comporte 3 produits anti-parasites: l’armoise (wormwood), la teinture de noyer vert et le clou de girofle frais. On peut se procurer ces cures dans les magasins d’aliments naturels.
    La troisième chose à faire est d’éviter de se recontaminer. Pour cela, il faut éviter tout contact ou ingestion de produits contenant des dérivés d’alcool isopropylique, ce qui demande beaucoup de vigilance, car on retrouve cet alccol et ses dérivés dans une multitude de produits: produits de toilette, de nettoyage, et dans beaucoup de produits alimentaire, dont le pain. Le Dr. Clark a créé un petit appareil qui émet un faible voltage et qui, utilisé quotidiennement, permet de tuer les parasites dans notre corps. Dans son livre The cure for all cancers elle explique comment fabriquer ce petit « zapper », c’est très simple à faire et les pièces ne sont pas chères.
    Il faut finalement faire très attention aux métaux lourds et aux produits toxiques qui sont malheureusement très présents dans notre enironnement. Pour le Dr.Clark, la pollution est un facteur déterminant dans les cancers. Elle a d’ailleurs mis au point un appareil qui lui permet de détecter quels métaux lourds et toxines se trouvent dans notre corps.
    Les découvertes et travaux de Hulda Clark n’ont jamais été reconnus par les corps médicaux et scientifiques. Pour pouvoir traiter des malades, le Dr.Clark a dû installer sa clinique au Mexique. Dans ses livres elle donne de nombreux témoignages de guérison.
Vous pourrez trouver plus d’informations sur ses sites web, aux adresses suivantes:
http://www.huldaclark.com
http://www.drclark.net
http://www.drhuldaclark.org
http://www.drclarkbooks.com
    Ce que j’ai aimé de Hulda Clark, c’est sa vision nouvelle, et les moyens très simples qu’elle propose. Son but n’est pas de faire de l’argent, puisqu’elle donne gratuitement la recette de la cure anti-parasite et le moyen de fabriquer soi-même le « zapper ». Si on a de l’argent on peut toujours aller se faire traiter à sa clinique au Mexique.Personnellement, j’ai fait deux fois la cure anti-parasite et j’ai utilisé le zapper. Je ne me suis pas fait arracher les dents. Je trouve difficile d’être toujours aux aguets pour éviter la recontamination. J’ai choisi de faire attention sans toutefois tomber dans la paranoïa.


Nombre de lectures: 254 Views
Embed This