DzActiviste.info Publié le dim 14 Oct 2012

Déclaration – Appel travailleurs communaux

Partager

Alger 15/10/2012

Le bureau de la fédération nationale du secteur des communes (FNSC) affilié au SNAPAP dénonce avec vigueur les manœuvres de déstabilisation répétées des pouvoirs publics consistant à mettre en avant un groupuscule de pseudo – syndicalistes s’auto proclamant représentants des travailleurs et qui, à la veille de chaque contestation, affirment à travers les médias lourds (Télévision et radios nationales) avoir désormais négocié les revendications des travailleurs avec le ministère de l’Intérieur.

Ce fut notamment le cas lors des dernières grèves des travailleurs des communes à savoir les 04/09/2012 au 11/09/2012 et 25/09/2012 au 02/10/2012 lorsque ces soi-disant représentants des travailleurs ont déclaré, on s’en souvient, avoir pris en charge la négociation des revendications des communaux sans que cela ne soit jamais suivi de résultats concrets. Il est donc à s’interroger sur le véritable rôle de ces énergumènes ou des desseins assignés à leurs agissements si ce n’est dans le but d’étouffer les revendications légitimes des travailleurs.

Pourquoi, par ailleurs, le ministère de l’Intérieur ne s’est à aucun moment prononcé sur le cours ou les résultats de ces négociations si réellement elles avaient eu lieu ?

Ne serait-il pas judicieux et convenable pour le département de M. Ould Kablia d’accepter un véritable dialogue avec les représentants légitimes des travailleurs sur ce dossier et accéder enfin sans détour aux revendications des travailleurs ?

Le Conseil national du secteur des communes (FNSC) réitère à cet effet sa plate-forme de revendications à savoir :

1- Le respect des libertés syndicales et les droits de grève

2- Révision et unification des statuts particuliers des travailleurs des communes, tous corps confondus.

3- Révision et unification du régime indemnitaire.

4- L’intégration des travailleurs contractuels, vacataires et pré emplois dans leurs. postes quel que soit leurs diplômes.

5- L’implication du partenaire social dans la gestion de la carrière des travailleurs.

6- L’abrogation de l’article 87 bis de la loi 90-11.

7- Valorisation du point indiciaire a 100%.

8- Augmentation de l’indemnité du femme au foyer sans condition à 8000, DA

9- Augmentation des allocations familial à 2000, DA sans condition.

10- Revoir la gestion de l’ FNPOS et œuvres sociales.

11- Le maintien du régime de la retraite sans condition d’Age.

12- Participation du partenaire social à l’élaboration du code de travail.

13- .Réintégration des syndicalistes licenciés et ceux suspendus arbitrairement.

14- Réhabilitation de la médecine de travail avec la création d’un centre médical spécialisé pour les communaux

15- La mise en application de l’indemnité délégataire de signature et agent de guichet.

La fédération nationale du secteur des communes (FNSC) appelle les travailleurs à rester à l’écoute de leurs véritables représentants et ne répondre qu’à leurs orientations afin de déjouer toute tentative de désinformation.

AIT KHELIFA AZDENNE 0558397838


Nombre de lectures: 662 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>