DzActiviste.info Publié le mar 26 Mar 2013

Déclaration en date du 26 mars 2013

Partager
DÉCLARATION

La délégation du SNAPAP renforcée par d’autres militants des droits de l’homme et de SOS Disparus qui devait participer au Forum Social Mondial qui se tient à Tunis a été interdite de sortie du territoire national par le personnel de la police Algérienne des Frontières.

L’acharnement et la répression dirigée vers le SNAPAP et les membres d’associations amies reflètent la nature du régime Algérien qui craint par-dessus tout l’autonomie des syndicats et associations.

Le pouvoir Algérien pense ainsi faire peur aux hommes et femmes libres de notre pays qui ont décidés de rejoindre et travailler avec ceux et celles qui contribuent à la formation de contrepouvoirs réels loin de la société civile domestiquée dont le caractère artificiel ne peut être dissimulée.

Cet acte d’arbitraire total renforce au niveau international l’identité autoritaire et totalitaire du pouvoir Algérien qui se trouve être le seul pouvoir au niveau de la planète entière à utiliser ces méthodes.

Le Bureau national du SESS est et restera solidaire du SNAPAP et des autres organisations victimes de cette répression car seule la recherche de l’autonomie réelle et de l’engagement sincère et continu peuvent imposer des contre-pouvoirs.

Le Coordonnateur National

Kaddour CHOUICHA

________________________


Nombre de lectures: 339 Views
Embed This