DzActiviste.info Publié le jeu 26 Sep 2013

Des agents de la Protection civile se mobilisent pour soutenir leur collègue muté pour avoir dénoncé des malversations

Partager

Hadjer Guenanfa 25 09 2013 In TSA

protection civileL’affaire de la mutation d’un agent de la Protection civile qui a dénoncé des « malversations » dans la mutuelle commence à prendre de l’ampleur. Des agents se mobilisent pour apporter leur soutien à leur collègue Kadi Fath Allah muté à Tindouf, a indiqué ce mercredi 25 septembre à TSA Djilali Hadjadj, porte-parole de l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC).
« Nous avons reçu un grand nombre d’appels d’agents de la Protection civile qui sont pratiquement de toutes les régions du pays. Ils sont en train de faire circuler une de pétition à l’attention des ministères de l’Intérieur et du Travail appelant à mettre un peu d’ordre au sein de la mutuelle de la Protection civile. La pétition a été lancée avant la médiatisation de l’affaire mais c’était timide. Maintenant ça a pris de l’ampleur », précise M. Hadjadj.

L’agent Fath Allah a dénoncé notamment des « malversations », le « non-respect du code des marchés publics », des « surfacturations » et le non-respect de la législation du travail au sein de leur mutuelle, selon M. Hadjadj.

Les agents de la Protection civile ayant contacté l’AACC se montrent, ainsi, solidaires de la démarche M. Fath Allah en confirmant ses dénonciations, en demandant « un audit de la mutuelle » et la suppression des « cotisations avec prélèvements automatiques sur les salaires », ajoute M. Hadjadj. Ils revendiquent également que l’adhésion à la mutuelle soit « libre et volontaire conformément au texte de loi pour les mutuelles sociales », selon M. Hadjadj.

Kadi Fath Allah a reçu, le 28 mai dernier, une décision de mutation de Constantine à Tindouf après avoir dénoncé des dépassements au sein de la mutuelle de la Protection civile. Avant de transmettre le dossier à la justice, il avait saisi la direction générale de la Protection civile et le ministère du Travail (lire sur TSA). « Il a déposé sa plainte auprès du procureur général d’Alger et auprès du tribunal d’El Harrach où se trouve le siège de la mutuelle », explique M. Hadjadj.


Nombre de lectures: 1543 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>