DzActiviste.info Publié le mar 16 Oct 2012

Des militants tabassés devant le tribunal de Sétif par la gendarmerie nationale

Partager
En guise de solidarité avec le syndicaliste Saad BOUREGBA, qui devrait être auditionné aujourd’hui, mardi 16 octobre 2012 par le procureur du tribunal de Sétif, 12 militants et syndicalistes ont été interpelés brutalement par la gendarmerie de la même ville devant le même tribunal.
Saad BOUREGBA, informaticien au niveau du tribunal de Sétif. Il est accusé par ce même tribunal de détérioration du matériels informatiques et licencié juste après ces accusations. 
Il est connu de lui, le militant qui a soutenu tous les mouvements provenant du corps de la justice en Algérie, notamment celui des greffiers.  
Bilan : Un militant du mouvement des contractuel mordu, Abdelkader Kherba écroué de coups de matraques, Yacine Zaid, Aibek Abdelmalek, Taher Belabas et leurs amis militants, tabassés  et essoufflés par les attaques irresponsables de la gendarmerie de Sétif.
Il est a signalé que le médecin de l’Hôpital qui a accueilli madame Hireche Fetoma, membre du comité femme de SNAPAP qui a perdu connaissance lors de ces attaques, a refusé la signature de son certificat médical.
Les 12 militants et syndicalistes interpellés ont été relâchés 02 heure plus tard par la gendarmerie nationale de Sétif. Actuellement, ils sont devant le tribunal où ils continuent leur action de solidarité.



Nombre de lectures: 306 Views
Embed This