DzActiviste.info Publié le mer 18 Sep 2013

Des ministres partis ou promus sans rendre de comptes. Lorsque le parrainage politique prime sur la compétence

Partager


Des ministres partis en léguant des contentieux ingérables, d’autres, connus pour leur mauvaise gouvernance, nommés à des missions encore plus importantes que celles où ils ont failli. C’est la lecture que beaucoup ont faite du dernier remaniement ministériel, dont le retour de Tayeb Belaïz. –


Nombre de lectures: 327 Views
Embed This