DzActiviste.info Publié le mar 22 Juil 2014

Diwane Es-Salihine. La Voix de son maitre

Partager

Le  Ramadhan à Dechra Ghir HakDe notre envoyé spécial Si Ramdane à Dechra Ghir Hak
Scénario : Abdelkader BENBRIK

L’animation des soirées de ce mois du Ramadhan, à Dechra Ghir Hak est riche en intelligence et en ‘’Roukhs’’ aussi, puisque la soirée d’hier a été animée par l’Hadj Brahim qui c’est imposé à parler au public et non pas donner une conférence ou un débat, puisqu’il est nul et non avenu et déclaré par la population jeune ‘’persona non grata’’. En s’adressant au public l’Hadj Brahim dira : «  Sid El Hakem, vous souhaite un bon Ramadhan, j’étais en réunion avec lui, et il a insisté à ce que je vous transmis de sa part sa sympathie. Sid El Hakem, vous promet un projet d’un bâtiment de 4 étages ici à la Dechra, composé de plusieurs appartements F.1. Tous ceux qui sont dans les gourbis depuis 1940, bénéficieront d’une pièce cuisine et bit el ma, hachakom. Sid El Hakem et son staff, vont se réunir après l’Aïd pour discuter le problème du transport de la Dechra, ils vont affecter un Carsan à cet effet. Sid El Hakem a programmé aussi au profit de notre Dechra, une saison pluviale et vous demande de vous préparer aux inondations, à cet effet, je vais ouvrir un magasin de vente d’équipement de sauvetage, chacun de vous doit avoir à la maison au moins 4 gilets de sauvetage. Eh oui ! Si on veut cultiver le riz il faut s’attendre aux inondations. Aussi Sid el Hakem va bientôt affecter à notre Dechra un Imam professionnel et titulaire, El bak ma yezghoudch maâh ! il vous enseignera l’histoire de Ras el ghoul, Alf lila wa lila, les batailles de l’Andalousie et la débâcle des nôtres, il va vous enrichir d’histoires anciennes, à le suivre ma teqderch teghamed aïnik, au point où vous dormirez fel m’ssala ! Fhemtou ? Sidi el Hakem pense beaucoup à vous »

J’ai constaté que le public était loin de gober les ragots de l’Hadj Brahim, lui le renard humain, a bien senti l’éloignement du public de son baratin et sa brosse  à Sideh el Hakem. Mais voilà que Aissa l’Ôkli, fait irruption dans la salle, se qui était une bouée de sauvetage pour l’Hadj Brahim  et il intervient :

«   Merhaba bik Si l’Ôkli etfadel fel minassa, (en s’adressant encore une fois au public) Ha houa Si l’Ôkli yfahemkoum tawssiyat Sidi el Hakem ».  El Ôkli comme à ses habitudes   s’adresse au public : « Saha ftourkom, el youm derna ijtimaâ avec Sidi el Hakem, qui vous embrasses beaucoup, rah rayeh yethalla fikoum, Cette fois-ci ca sera plus que Carthage, une grande waâda sera organisée après l’Aïd et chacun de vous prépare un plat de couscous avec viande d’agneau frais pas de surgelé et du vrai miel d’abeille. Sidi el Hakem, sera notre invité, il faut vous montraient rejala fhoula devant Sidi el Hakem, car notre Dechra a été sélectionnée pour la grande waâda ». A cet instant Si Makhlouf el Bombardié à côté de moi, apostropha l’Ôkli : « Sar vous étiez en réunion avec Sidkoum el Hakem !!!! Faut pas Tekdeb ! J’ai reçu le télégramme de Sidkoum el Hakem, ce matin, il se trouve qu’il est en congé dans un autre continent. Faut pas Tekdeb âla Chaâb, ma kane la waâda la sidi zekri ! Si vous voulez organiser la grande waâda, allez y tous les deux vous avez des silos de semoule et des troupeaux de bétail organisez là vous-même pour Sidkoum ,Khalli Fakakir tranquille ! » Mais l’Hadj Brahim sûr de lui-même : « Ya Si Makhlouf anta dima eddir lina hajra fe soubbat. ma takoul ma tkhalli ennas yaklou. Yaw rak périmé ! » Si Makhlouf commença à perdre sa patience en s’adressant à l’Hadj Brahim: «  Anta rani nkemlek si tu n’arrête pas de mentir et d’abord merde âlikoum fi zoudj kedabine vous n’aviez pas honte même Fi Ramdane tekedbou âla chaâb !!». Si Makhlouf ne s’arrête pas là, il ressort de sa poche une liste et interpelle l’Ôkli : «  Aissa l’Ôkli, t’a pas honte ton nom je l’ai trouvé parmi les bénéficiaire du couffin du Ramadhan.. Même la nourriture des pauvres tu ne l’a pas ratée ! khabith vous bouffez dans tous les mangeoires.. Chmaït ! » l’Ökli réplique : «  Le couffin c’était pour ma mère mra kbira wa mesquina » « Mra kbira wa mesquina !! » répondra Si Makhlouf qui a ajouté : «  Wa n’ta wach rak eddir tu remplie chkara bel hram pour la distribuer aux danseuses du BMC et tes enfants crèvent de faim » l’Hadj Brahim intervient pour calmer le jeu et masquer son mensonge, il expliqua à Si Makhlouf qu’il avait rencontré Sid el Hakem dans le rêve, et a discuté avec lui.

C’est ainsi que la soirée d’hier c’est terminée avec cet incident entre les deux ingrats et Si Makhlouf el Bombardé.

 

A demain


Nombre de lectures: 1049 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>