DzActiviste.info Publié le lun 14 Juil 2014

Diwane Es-Salihine. Le Dindon de la Farce

Partager

Le-Ramadhan-à-Dechra-Ghir-HakDe notre envoyé spécial Si Ramdane à Dechra Ghir Hak Si Ramdane
Scénario : Abdelkader BENBRIK

Notre envoyé spécial à Dechra Ghir Hak a constaté, que le staff de Si Makhlouf el Bombardé, chacun s’est orienté vers un créneau commercial. Il a découvert que Bennouna est associé avec un des fils de Aissa l’Ôkli dans une laitière locale, tous les deux détiennent le monopole de la production et de la vente du lait et ses dérivés. Les deux élus ont réussis à s’accaparer des vaches maigres des paysans pour une bouché de pain et ont introduisant aussi des dossiers au nom de leurs femmes, auprès de l’ADDB (Agence Distributrice de Drahem el Beylek) pour avoir un capital. Cette agence ressemble bien à celle qui a été constituée dans le pays voisin, Bled El Fakhama sous le nom ANSEJ.

Mais tout de même, ce qui nous intrigue vraiment c’est la quantité énorme de la poudre blanche du lait que bénéficiaient les deux ‘’producteurs’’ dont ils n’ajoutaient que de l’eau et la mise en sachet sans aucun respect des normes. Donc réellement ils ne sont pas des producteurs de lait, tout compte fait ils sont des rouana, ils mélangent la poudre blanche avec de l’eau et ce font appeler centrale laitière ! Quant aux vaches ils sont là comme un décor et leur lait est destiné uniquement est gratuitement aux VIP, dont Mme Dalila reçoit une centaine de litre par mois, Si Rezki Rais Ed-Diwane : 80 litres, el Wali moul el goubba : 100 litres, Chnabti el Kbir 20 litres, la Brigade 80 litres… La distribution est assurée par les deux fils de l’Ôkli, qui expédie son l’ben au delà de la frontière de la Dechra pour avoir les devises. Notre envoyé spécial a fait aussi un constat amer, sur les agissements de l’élu l’Hadj Brahim, il a aussi bénéficié au nom de ses deux épouses, d’une chkara de l’ADDB, pour la production et vente de l’eau conditionné dans des bouteilles. Il a installé les pompes du Baladia à l’oued pour pomper l’eau et le conditionner dans des bouteilles, il a fait appeler son busines ‘’Dechra Mineral Naturel’’, Quant à Allouche, le secrétaire de Si Makhlouf el bombardé, il ne possède aucun busines, mais il perçoit régulièrement de ses collègues un pourcentage du gain pour tenir sa gueule fermée et quand même il s’est autoproclamé Moudir Dar Ethakafa, il n’a pas de salaire, mais il se fait payer pour son propre compte personnel l’utilisation par les jeunes les jeux électroniques et surtout il a installé son propre cybercafé à l’intérieur du siège étatique. Ce Ramadhan il a organisé un concours qu’il a appelé ‘’Carnaval Fi la Connexion’’.

Il a invité Fatma Bent Grine et Mbarka l’Khawnia Bent el Guettati, pour la soirée du 27ème jour, pour qu’elles organisent le bkhour et éloigner les djnouns du Dar Ethakafa ainsi que l’œil. Allouche a oublié que lui-même est Belzebuth, chkoun ytigue âlih ! Ainsi dans toute cette marmelade, Si Makhlouf el Bombardé, demeure le dindon de la farce. Il s’est fait avoir une première fois en 1954, puis une seconde fois en 1962, une troisième fois pendant la décennie noire et cette fois-ci, Il continu à représenter la pauvre majorité du Dechra, on lui expliquant tous les jours, que Ayam el khir rahi jaya, .gardez l’espoir.

A demain.


Nombre de lectures: 634 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>