DzActiviste.info Publié le lun 28 Jan 2013

Djamel Zenati : la tragédie de Tiguentourine « révèle l’ampleur du désastre national »

Partager

Il appelle avec Mustapha Bouhadef à un sursaut patriotique.

zenati2Le Mouvement pour l’alternative démocratique (MAD), rassemblement de citoyens autour d’ex‑figures de proue du FFS hostiles à la direction actuelle, a estimé ce lundi 28 janvier, que la prise d’otages sur le site gazier de Tiguentourine près d’In Amenas constitue un évènement révélateur du « désastre » dans lequel baigne le pays. « Plus que l’échec de la politique dite de « réconciliation nationale », il dévoile toute l’ampleur du désastre dans lequel baigne notre pays », note ce mouvement dans une déclaration rendue publique.

« Minée de l’intérieur par une guerre successorale et une course effrénée au bradage de ses ressources énergétiques et financières, l’Algérie est menacée à ses frontières par des convulsions aux conséquences très dangereuses », affirme ce texte signé par les ex‑Premiers secrétaires du FFS, Djamel Zenati et Mustapha Bouhadef.

Le MAD estime que l’Algérie a perdu son statut de puissance régionale incontournable à cause de ses « manœuvres diplomatiques douteuses et des partenariats suspects ». Le MAD considère que « l’omerta » généralisée est « préoccupante », tout en épinglant au passage le FFS, qui siège désormais à l’APN. « La situation est d’autant plus préoccupante que les errements récurrents du pouvoir n’ont suscité aucune réaction de la classe politique. L’opposition légale s’est définitivement et confortablement incrustée dans les méandres d’institutions corrompues et totalement discréditées. Cette omerta généralisée a permis aux dignitaires du régime de s’affranchir de toutes sortes de contraintes et d’agir désormais sans aucune retenue », déplore le nouveau parti de Zenati et Bouhadef.

Face à cette situation, le MAD appelle au sursaut patriotique. « Le combat pour la liberté et la dignité humaine est indissociable du combat contre les autoritarismes quels qu’ils soient. C’est avec la même force qu’il faut rejeter l’État policier et la république intégriste. La construction de l’alternative démocratique reste un impératif incontournable. Elle nécessite la convergence et le rassemblement de tous les patriotes jaloux de la souveraineté et de la pérennité de leur pays et soucieux de l’avenir des jeunes générations », conclut le texte.

Par Sonia Lyes In TSA 28/01/2013


Nombre de lectures: 982 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>