DzActiviste.info Publié le mar 26 Nov 2013

Dr SIDHOUM : « Vous avez transformé en 50 ans ce pays aux potentialités énormes en un vaste douar de misère et de désespoir. »

Partager

algerie_drapeau_604« Il ne suffit pas de prendre un fusil pour devenir le maître légitime d’un pays ».

Ceux qui dirigent l’Algérie en sous-main doivent comprendre que les algériennes et algériens dignes ont compris les véritables enjeux politiques et que leur silence n’est point ignorance des réalités ou soumission mais que souverain mépris. Vous avez et sans succès, usé et abusé de tous les stratagèmes. Vous avez transformé en 50 ans ce pays aux potentialités humaines énormes et aux richesses incommensurables en un vaste douar de misère et de désespoir et placé près de la moitié de la population en situation de survie. Vous avez même réussi la prouesse d’hypothéquer l’avenir d’algériens qui ne sont pas encore nés. Vous avez déclenché l’un des conflits internes des plus meurtriers de cette fin de siècle. Vous avez honteusement sacrifié des figures illustres qui ont façonné l’histoire de notre pays et déterré des cadavres politiques, pour tenter de sauver vos privilèges. Mais en vain !

Faudra-t-il vous le répéter : la crise politique que vous avez provoqué en 62 est toujours là, interpellant la conscience de tous !

Repentez-vous, du moins pour ceux d’entre vous qui ont encore une conscience et les mains non souillées du sang des enfants de leur peuple. Le tribunal de l’Histoire a irrémédiablement et sévèrement condamné votre système. Dans votre entêtement et votre attachement névrotique au pouvoir, vous courez non seulement à votre perte mais à celle de toute la Nation. Oubliez un instant vos containers sur les ports et vos comptes Outre-Méditerranée. Regardez la réalité en face et soyez un moment lucides, le temps d’une courte réflexion. Revisitez l’Histoire. Que sont devenus tous les régimes qui ont fondé leur pouvoir sur l’injustice et le mépris de leurs peuples ? Que sont devenues toutes les dictatures sud-américaines ? Qu’est devenu l’empire totalitaire soviétique, la monarchie iranienne, la dictature chilienne ? Que sont devenus les Bokassa, Mobutu, Mengistu, Vidéla, Duvallier, Papadopoulos, Rédha Pahlavi, Ceauscescu, Pinochet, Salazar, Caetano, Stroessner, Marcos, Suharto, Kaddafi, Benali, Moubarak et autres despotes qui avaient terrorisé leurs peuples ? N’avaient-ils pas eux aussi la force des armes et de l’argent ? Et pour certains l’intelligence en plus ? Aviez-vous songé un seul moment au sort que leur a réservé l’Histoire ?

Votre régime est appelé à disparaître. Il durera peut-être encore quelque temps, le temps pour vous de ruminer les illusions de pérennité de votre pouvoir mais aussi et surtout le temps de comptabiliser vos crimes et méfaits contre votre propre peuple, avant de répondre tôt ou tard de vos actes.

Salah-Eddine SIDHOUM
26 11 2013 in LeQuotidienAlgerie.org


Nombre de lectures: 3291 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 11 Comments
Participer à la discussion
  1. Walid dit :

    A voir et revoir l’image qui illustre l’article, on se demande si ces policiers ont-ils vraiment une conscience, plutôt leurs officiers, sont-ils vraiment conscients ? Je crois que le temps de bastonner le peuple est révolus ! Se sont ces agissements qui provoquent la division entre les enfants de l’Algérie. Faut les appeler Brigades anti révendication des droits dyu peuple et non anti émeutes. L’algérien même le 11 décembre 1960, n’a pas provoqué d’émeutes.

    • yahia reda dit :

      vous avez bien résume notre détresse,ils ont confectionner un système politique lors du congrès de la SOUMMAM,base sur la violence ,le régionalisme et le clientélisme a outrance.le changement passe obligatoirement par une révolution pacifique générale et non un printemps arabe bien orchestre et encadrer pour pérenniser le système en place .

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>