DzActiviste.info Publié le sam 14 Sep 2013

Du Bar Au Trône Des Sacrifiés !

Partager

Poubelle de l'HistoireAmmiSaid

Est-ce que tu peux nous laisser
Nous laisser respirer et marcher
Nous laisser rêver et penser
Nous laisser étudier et parler ?
Oh ! Toi qui croit être crée
Pour nous guider et nous diriger
Vers le lieu où tous nous serons rassemblés
Le jour où le cor terrible va sonner
Pour réveiller tout ceux qui étaient dans les tombes enterrées !

Vas-tu enfin comprendre
Que tu dois nous rendre
Ce que tu nous as volé
La terre qui nous a enfanté
Les richesses dont elle fut dotée
Le pétrole et le gaz dont tu es devenu l’unique héritier
L’eau de dherdjer que tu as pompée
Pour remplir les piscines que tu as érigées
Pour que tes proches puissent s’y détendre et y nager

Est-ce que tu peux nous laisser
Ressemer ces champs que tu as brûlé
Faire revenir ces cerveaux que tu as obliger à s’exiler
Ériger des stèles pour tout ses intellectuels que tu as assassiné
Reconstruire cette magnifique fraternité que tu as cassé
Réécrire cette belle histoire que tu as falsifié
Déterrer ces grandes valeurs ancestrales que tu avais enterré
Récupérer les richesses que tu as dans les pays puissants transfert
Ressusciter cette solide unité que tu as pris le soin de diviser

As-tu oublié de quel ventre tu étais né ?
Je vais te le dire et je vais te le rappeler
Du ventre de l’orgueil qui s’est nourri de la perversité
La perversité qui a été élevée par la traîtrise enragée
La traîtrise qui a trompé un peuple qui a tout donné
Pendant que toi dans les bars tu te soulait sans pitié
Avec l’argent de ceux qui de faim mourraient sans être pleurés
Car les larmes étaient un signe de faiblesse non autorisée
Par ceux et celles qui voulaient des mains de l’indignité se libérer

Vas-tu enfin de ce trône que tu as usurpé
Ce trône que t’ont offert ceux qui ont massacré
Des centaines de milliers d’innocents pour sauver
Leurs intérêts et ceux de cette fafa qui ne cesse de nous dépouiller
De nos biens et de nos valeurs et notre identité
Tout le monde vous connait, vous n’avez plus rien à cacher
Avec notre argent vous achetez des armes sophistiques
Et avec notre jeunesse, vous massacrez sans arrêt
Tout ceux et celles qui osent vous contester ou vous résister

Vous n’avez ni participé à la guerre, ni aider notre pays à se stabiliser
Vous n’avez mérité ni les postes que vous occupez, ni les richesses que vous avez amassé
Vous n’avez défendu ni nos intérêts, ni notre souveraineté
Vous n’avez travaillé ni pour notre honneur, ni pour notre prospérité
Vous n’avez jamais cesser de nous mentir pour nous anesthésier
Ni cesser de nous diviser pour bien nous dominer
Ni cesser de nous persécuter et de nous violenter pour nous terroriser
Ni cesser de nous manipuler pour que nous soyons toujours perdus et égarés
Ni cesser nous empoisonner pour nous affaiblir et nous soucier

Jouissez avant la colère du peuple ne vienne vous déloger
De ces lieux luxueux et hautement sécurisés
Où vous passez votre temps à assouvir vos penchants entêtés
À inventer des scénarios diaboliques pour continuer à régner
Jouissez le jugement qui va tous vous écrabouiller arrive à grandes enjambées
L’Algerie n’était, n’est pas et ne sera jamais votre propriété privée
Elle sera héritée par ses fils et ses filles qui veulent la construire et lui redessiner toute sa beauté
Les fils et les filles de ceux et celles qui lui ont tous sacrifié sans jamais rien lui exiger
Ainsi notre chère patrie reprendra sa destinée en main jusqu’au terme que Dieu lui avait fixé !

Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0


Nombre de lectures: 237 Views
Embed This