DzActiviste.info Publié le jeu 23 Mai 2013

Du diagnostic à la thérapeutique en psychiatrie

Partager

« Du diagnostic à la thérapeutique en psychiatrie », c’est le thème générique qui a été retenu cette année, par la société algérienne de psychiatrie (SAP) pour ces 16ièmes journées nationales de psychiatrie. Des journées qui se sont déroulées dans le magnifique hôtel  El Aurassi qui domine la baie d’Alger.

Les sujets abordés par les différents intervenants étaient variés et les débats riches et emprunts de bonne humeur. La salle de conférence était pleine comme un oeuf et de nombreux jeunes médecins généralistes sont venus écouter leurs confrères psychiatres, un bon présage pour l’avenir de notre discipline qui sort enfin de l’isolement « asilaire » qui la frappait jusque là.

Le soleil était au rendez vous et la vue sur la baie, à partir de la terrasse qui jouxte l’espace dédié à la pause café, était particulièrement belle. Ce qui ajoute au charme de ces journées scientifiques et à la convivialité qui les a marquées.

J’ai eu le privilège « d’ouvrir le bal » en donnant la première communication. J’ai essayé de donner mon opinion, mais aussi d’interroger les psychiatres présents, sur le cheminement mystérieux qui conduit de la souffrance psychique à la naissance du symptôme et au développement de la maladie. Un interrogation qui n’a pas manqué de susciter de l’intérêt et qui a été largement partagée par mes confrères.

Voici cette communication

De la souffrance psychique au choix du symptôme:une interface pas si obscure?

 

 


Nombre de lectures: 323 Views
Embed This