DzActiviste.info Publié le dim 7 Juil 2013

EGYPTE. Quand les proprios des Cabarets et danseuses soutiennent le coup d’Etat militaire !

Partager

egypt_abdel-fattah-al-sissi-le-general-quLe Caire Place Tahrir le 6 Juillet, la température élevée, n’a pas empêchée les propriétaires des boites de nuits et ses danseuses trop veillées la nuit à débarquer le jour à cette place, pour soutenir le coup d’Etat militaire. En face un grand de jeunes malades ramenés du centre des cancéreux pour agrandir l’attroupement anti démocratique que Mohamed Bradaï, Amr Moussa et consorts avaient appelés à soutenir les putschistes par cette attroupement. Par contre tous les chefs des partis contre le Président Morsi, ne se sont pas montrés, leurs délégués expliquent cette absence selon eux que les responsables sont retenus dans les réunions. Mais renseignement pris, aucune réunion n’a été organisée, même l’Etat de crise organisée par le général Sissi, n’a fait appelle à eux.

Une grande pagaille dans cette place qui a même vue la présence des SDF et surtout ce qu’on appel au Caire les enfants de la rue. A la place Al Âdaouiya ou devant l’université du Caire, des centaines d’étudiants des deux sexes manifestaient leur hostilité aux putschistes. Homme femmes et enfants portants les couleurs de l’Egypte et le portrait du Président Morsi en scandant : « Rien ne nous fera marche arrière, Morsi, Morsi sera rétablis dans ses fonctions » Nous avons reconnus, des médecins, des avocats et mêmes des magistrats et de toutes les couches de l’Egypte profonde, venus manifester leur mécontentement envers le coup d’Etat. Le plus intriguant était la présence d’étrangers occidentaux, des Français à qui nous avons interprétés leurs parole, ils se sont exprimés contre la destitution du Président élu démocratiquement. Un groupe de ressortisants Algériens et Marocains venus en solidarité avec les frères Musulmans. Ils déclarent qu’ils sont tout à fait avec la démocratie et contre les coups de force.

Des voix s’élèvent spontanément en arabe « Sissi dégage, Morsi notre Président » Mais un service d’ordre formé par les citoyens à la Place Al Âdaouiya, pour détecter toute présence des policiers déguisés et baltagies, qui selon les organisateurs, sont dépêchés des autres villes, un train spécial leur a été réservé. Ils contrôlent aussi les journalistes et s’expriment contre la chaîne ‘’Al Arabia’’ : Tu sais, mon frère, cette chaîne favorise ‘’Israël’’ et c’est elle qui était les yeux des américains l’or de l’envahissement et l’agression contre l’Irak. Nous nous pouvons malheureusement pas faire confiance à cette chaine » nous expliquent des journalistes Egyptiens. Hadj Abdelkhalek , un ancien officier militaire en retraite dira, qu’il n’a jamais été sympathisant des frères musulmans, mais aujourd’hui il les soutiennes car dira t-il ils sont victimes du clan de Moubarak, il explique que les putchistes militaires, sont les enfants des proches de Moubarak . L’armée est dans la rue pour proteger les la troupe des putchistes à la place Tahrir et les forces spéciales a envahis le passage Koubri, interdisant la traverssée aux manifestants des F.M.

L’avenir demeure sombre en Egypte, si aucune solution ne sera trouvée dans les jours à venir, le pays sera de nouveau à la merci de la violence. Les deux camps se préparent au pire. Surtout que des informations circulaient faisaient état, d’un convoi de plusieurs véhicules d’hommes armés, non identifiés, ont quitté de nuit le territoire sud Libyen en direction de l’Egypte. Les prochains jours et surtout après l’annonce de la formation du nouveau gouvernement, les choses vont changer mais comment?

I.M


Nombre de lectures: 1719 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>