DzActiviste.info Publié le dim 17 Fév 2013

Egypte- Vers une séparation entre l’armée et la politique

Partager
DIMANCHE, 17 FÉVRIER 2013

In Maghreb Emergent

L’armée égyptienne, qui a dirigé le pays pendant six décennies, n’entend plus se mêler de politique mais pourrait encore jouer un rôle si la situation devenait « compliquée », a déclaré dimanche son chef d’état-major.

« Nous ne sommes pas une force politique, nous ne voulons pas nous impliquer dans la vie politique parce que nous avons suffisamment souffert de cette situation au cours des six derniers mois », a assuré le chef d’état-major, en marge d’un déplacement à Abou Dhabi. « Mais parfois nous pouvons aider à résoudre les problèmes, nous pouvons jouer un rôle si la situation devient plus compliquée », a-t-il ajouté, sans s’étendre sur la question.

Les militaires étaient au pouvoir depuis le coup d’état des « officiers libres » qui a renversé la monarchie en 1952. Elle avait par la suite fourni tous ses présidents à l’Egypte, jusqu’à l’élection de Mohamed Morsi lors du premier scrutin démocratique de l’histoire du pays en juin 2012.

Reuters


Nombre de lectures: 216 Views
Embed This