DzActiviste.info Publié le lun 26 Nov 2012

Élections locales Des bulletins de vote FLN circulent à Souk Ahras

Partager

La Commission nationale de surveillance des élections locales vient de saisir le ministère de l’Intérieur et la Commission de supervision des élections locales après la fuite de bulletins de vote des listes du FLN pour les APC dans la wilaya de Souk Ahras. Contacté par TSA, le président de la Cnisel, Mohamed Seddiki, parle de « grave dérive » à quelques jours de la date du scrutin, prévu le 29 novembre. Cet incident pourrait, selon lui, affecter sérieusement le déroulement du vote.
« Jusque‑là ; les dépassements enregistrés par la Cnisel étaient gérables, mais ce qui s’est passé aujourd’hui à Souk Ahras est à mon avis très grave », estime Seddiki. Les bulletins en circulation sont « des originaux, contrairement aux législatives où la Cnisel et plusieurs partis de l’opposition avaient dénoncé la présence de bulletins de vote scannés », ajoute‑t‑il.

Pour Seddiki la balle est dans le camp de l’administration. L’urgence, poursuit‑il, étant de déterminer rapidement « d’où vient la faille » et d’actionner des poursuites en justice contre les mis en cause. Joint par TSA, Kassa Aissi, chargé de communication du FLN, évoque un complot. « Certaines parties veulent faire du FLN un bouc émissaire. Le même procédé a été utilisé aux législative », affirme‑t‑il. Pour M. Aissi, le parti n’est pas à incriminer puisque n’importe qui peut, selon lui, scanner un bulletin de vote et le diffuser. Le FLN estime que le procureur de la République peut s’autosaisir de cette affaire afin de situer la responsabilité de chaque partie dans cette affaire.

TSA Achira Mammeri
25/11/2012


Nombre de lectures: 1656 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>