DzActiviste.info Publié le dim 26 Mai 2013

Elections présidentielles 2014 ? Oui, mais…

Partager
 
Je voudrais bien pouvoir dire beaucoup de choses en peu de mots. Les gens sont si pressés aujourd’hui. Ils ont besoin d’en savoir le plus possible, en le moins de temps. C’est comme ça ! C’est le rythme de la vie, telle qu’elle se déroule en ces temps TGV. Mais à charge, pour ces gens qui courent, de saisir l’âme évanescente qui plane au dessus des mots hâtifs. 
Si les prochaines élections présidentielles obéissent à l’incontournable volonté populaire, dans toute son aspiration profonde, nous devrons alors tous nous engager, pour diligenter l’avènement de la démocratie. Mais l’homme, ou la femme, que nous pourrions soutenir, et pour lequel nous voterions nous-mêmes, doit s’engager de façon claire et audible.
Nous devons être convaincus par lui, qu’il usera de toutes ses prérogatives, pour hâter un Etat de Droit, que nulle force ne pourra plus jamais ébranler, si ce n’est la seule volonté populaire. 
Il promettra de mettre en place les mécanismes qui assureront un fonctionnement optimal aux institutions de la République, chacune dans la limite de ses prérogatives, de façon efficiente, conforme à l’esprit de la loi.
Le DRS sera confiné à des attributions qui lui seront définies par la loi. Il ne sera plus admis à interférer dans les pouvoirs constitutionnels, ni à prétendre contrôler la société, de quelque façon que ce soit. Il en sera de même du Haut Commandement de l’armée, et de tous les hauts gradés, qui devront se consacrer à la mission qui leur est dévoyée par la Constitution du pays, et qu’ils ne devront outrepasser en aucune cas. Le Chef de l’Etat devra y veiller scrupuleusement.
Il n’y aura plus de pouvoir occulte, ni d’interférence entre eux. 
La grande corruption sera combattue de façon très énergique, jusqu’à la réduire totalement.
Si, de surcroît, d’autres garanties pourraient venir étayer la marche de ces élections vers un nouvel âge démocratique, et l’éloignement de l’oligarchie actuelle de tous les leviers du pouvoir, le processus ne pourra  être que prometteur.
Nous devrons nous assurer que les actuels barons du régime ne pourront pas s’accaparer le contrôle du scrutin. D’autres remparts républicains, au sens noble, pourront être érigés, au fur et à mesure. Mais le premier parmi eux, entre autres tout aussi importants, est la nécessité de mettre en place un dispositif particulièrement renforcé, qui puisse rendre la fraude quasi-marginale, voire impossible. 
Alors, dans ces conditions, les élections seront un vrai événement.
DB


Nombre de lectures: 319 Views
Embed This