DzActiviste.info Publié le mar 17 Avr 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-04-17 07:55:00

Partager

Les Empires, hier et aujourd’hui

 

 

Paul Craig Roberts
Lundi 9 Avril 2012


Paul Craig Roberts

Paul Craig Roberts
De grands empires, comme les empires Romain et Britannique, étaient des empires d’extraction. Les empires ont réussi parce que la valeur des ressources et de la richesse extraite des pays conquis a excédé la valeur de la conquête et de la gouvernance. La raison pour laquelle Rome n’a pas étendu son empire à l’est vers l’Allemagne n’était pas la prouesse militaire des tribus Germaniques, mais le calcul de Rome que le coût de la conquête excédait la valeur des ressources extractibles.

L’empire romain a échoué parce que les Romains ont épuisé leur main d’œuvre et leurs ressources dans des guerres civiles se battant entre eux pour le pouvoir. L’empire britannique a échoué parce que les Britannique se sont épuisés eux-mêmes en combattant l’Allemagne dans deux guerres mondiales.


Dans son livre, la Règle de l’Empire (2010), Timothy H. Parsons remplace le mythe de l’empire civilisateur par la vérité de l’empire d’extraction. Il décrit les succès des Romains, du Khalifat Omeyade, des Espagnols au Pérou, Napoléon en Italie et les Anglais en Inde et au Kenya dans l’extraction de ressources. Pour baisser le coût de la gestion du Kenya, les Britanniques ont initié la conscience tribale et inventé des coutumes tribales qui ont travaillé à l’avantage britannique.


Parsons n’examine pas l’empire américain, mais dans son introduction au livre il se demande si l’empire de l’Amérique est vraiment un empire puisque les Américains ne semblent pas en obtenir des avantages d’extraction. Après huit ans de guerre et la tentative d’occupation de l’Irak, tout ce que Washington a eu pour ses efforts est plusieurs trillions de dollars de dette supplémentaire et aucun pétrole irakien. Après dix ans de lutte de trillion dollars contre les Taliban en Afghanistan, Washington n’a rien à montrer pour cela sauf probablement une certaine partie du trafic de la drogue qui peut être utilisé pour financer des opérations secrètes s de la C.I.A.


Les guerres de l’Amérique sont très chères. Bush et Obama ont doublé la dette nationale et les Américains n’en ont eu aucun avantage (. Aucune richesse, ni pain ni cirque n’ont coulé vers les Américains grâce aux guerres de Washington. Alors de quoi s’agit-il?


La réponse est que l’empire de Washington retire des ressources aux Américains pour le bien de quelques groupes d’intérêt puissants, gérant l’Amérique. Le complexe de sécurité militaire, Wall Street, l’industrie agro-alimentaire et le Lobby d’Israël utilisent le gouvernement pour retirer des ressources aux Américains pour servir leurs profits et leur puissance. La constitution des EU a été utilisée dans les intérêts de la Sécurité d’Etat et les revenus des Américains ont été redirigés vers les poches des 1 pour cent. C’est comme cela que l’Empire américain fonctionne.

Le Nouvel Empire est différent. Il survient sans réaliser de conquête. L’armée américaine n’a pas conquis l’Irak et en a été sortie de force politiquement par le gouvernement fantoche que Washington y a établi. Il n’y a aucune victoire en Afghanistan et, après, une décennie, l’armée américaine ne contrôle pas le pays.

Dans le Nouvel Empire, le succès en guerre n’importe plus. L’extraction a lieu par le fait d’être en guerre. Des sommes énormes de l’argent des contribuables américains ont été injectées dans les industries d’armements américaines et une quantité énorme de pouvoir dans la Sécurité intérieure. L’empire américain fonctionne en dépouillant les Américains de leur fortune et de leur liberté.


C’est pourquoi les guerres ne peuvent pas finir, ou si l’une finit vraiment, une autre démarre. Souvenez-vous quand Obama est entré en fonctions et on lui a demandé quelle était la mission des EU en Afghanistan ? Il a répondu qu’il ne savait pas ce que la mission était et que la mission avait besoin d’être définie.


Obama n’a jamais défini la mission. Il a repris la guerre Afghane sans nous dire son but. Obama ne peut pas dire aux Américains que le but de la guerre est de construire la puissance et le bénéfice du complexe militaro-/sécuritaire aux dépens des citoyens américains.


Cette vérité ne signifie pas que les objets de l’agression militaire américaine s’en sont sortis sans pertes. Un grand nombre de Musulmans ont été bombardés et assassinés et leurs économies et infrastructure ruinées, mais pas pour les dépouiller de leurs ressources.


Il est ironique que sous le Nouvel Empire, les citoyens de l’empire soient dépouillés de leur fortune et de leur liberté pour extraire des vies des populations étrangères ciblées. Comme les Musulmans bombardés et assassinés, les Américains sont les victimes de l’empire américain.


Paul Craig Roberts était le Secrétaire adjoint du Trésor pour la Politique économique et le rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal. Il était le chroniqueur de Business Week, Scripps Howard News Service et le de Creators Syndicate. Il a eu beaucoup de nominations universitaires. Ses colonnes Internet ont attiré un suivi mondial.


Article paru dans http://www.paulcraigroberts.org/ et traduit pour La Nation par Hadj Ben


Nombre de lectures: 214 Views
Embed This