DzActiviste.info Publié le ven 20 Avr 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-04-20 07:20:00

Partager

OTAN, Syrie… Hollande pratiquerait la même politique étrangère interventioniste que Sarkozy! 

 

 

OTAN, Syrie... Hollande pratiquerait la même politique étrangère interventioniste que Sarkozy!

IRIB-La politique étrangère de Hollande, s’il est élu, ne variera pas d’un iota de celle poursuivie par Sarkozy. C’est blanc bonnet, bonnet blanc !

Y a-t-il une différence entre la politique étrangère – calamiteuse – de Nicolas Sarkozy et celle affichée par le candidat socialiste François Hollande ? À bien regarder les déclarations de l’un et de l’autre, il est très difficile d’en déceler les différences.
François Hollande maintiendra la France dans le commandement intégré de l’Otan. Il poursuivra la même politique d’ingérence dite humanitaire dans les pays du Sud. Par rapport à la Syrie, c’est du copié collé !
Écoutons ses propos sur ce dossier brûlant et complexe, tel que rapportés par l’AFP : François Hollande, candidat à la présidentielle, a estimé le 27 février, que « quel que soit le prochain président de la République, il y aura à continuer et amplifier la pression sur le régime syrien. C’est un régime abject », a-t-il lancé lors de l’émission “Parole de candidat” sur TF1. « Nous devons faire des sanctions sur la Syrie, faire une pression sur la Syrie et menacer Bachar al-Assad d’être traduit devant la cour pénale internationale », a-t-il assuré, redisant qu’il souhaitait « de tous les candidats à la présidentielle la même position. »
« Vous avez vu ce qui se passe en Syrie. Il y a un dictateur qui massacre son peuple. Ce dictateur, ce n’est pas la première fois qu’il montre hélas ses capacités à détruire et à martyriser, a affirmé M. Hollande.
 Nous devons intervenir dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations Unies. Aujourd’hui, c’est la Russie et la Chine qui bloquent le Conseil de sécurité. Donc, il n’y a pas d’intervention possible », a réaffirmé le député de Corrèze. 
Il a regretté à nouveau, comme l’a fait d’ailleurs Nicolas Sarkozy avant lui, que le dirigeant syrien Bachar Al Assad ait été invité en 2008 au défilé du 14 juillet par Nicolas Sarkozy. « C’était une fête patriotique et il n’avait pas sa place », a-t-il dit.
Rappelons que le Parti dit socialiste avait également adopté la même position que Sarkozy contre la Libye. Le prétexte : il fallait sauver les civils libyens de Benghazi d’un génocide ! On sait maintenant que ces « civils » avaient dès la première heure de leur soulèvement pris les armes contre les forces de sécurité.
L’intervention militaire de l’Otan, voulue par Sarkozy et applaudie par Hollande, s’était soldée par une guerre civile qui a coûté la vie à plus de 50 000 civils, à l’implosion du pays, à la prolifération des armes dans le Sahel au profit des bandits et des terroristes de l’Aqmi, déstabilisé le mali, chassé des millions d’Africains de la Libye…
Monsieur Hollande n’a pas eu un seul mot de regret pour dénoncer cette expédition coloniale travestie en ingérence humanitaire. Faut-il rappeler à Monsieur Hollande que ce sont des socialistes qui ont déclenché la guerre à l’Égypte nassérienne ? Qui ont fait la guerre au peuple algérien ? Qui ont donné la bombe atomique à Israël ? Qui ont fait la guerre des Balkans ?
Pourquoi M. Hollande ne juge-t-il pas le régime d’occupation israélien en Palestine d’abject ? Pourquoi ne menace-t-il pas le gouvernement israélien, où des ministres dits socialistes cohabitent avec des ministres fascistes, de poursuite devant la Cour pénale internationale pour colonisation, torture, répression et assassinats ?
La meilleure réaction à ces déclarations du candidat socialiste est venue d’un internaute qui se fait appeler Blue Rider :
« La géopolitique de Monsieur Hollande expliquée aux Français est, écrit-il, du niveau Zéro. Avec internet et la pratique de plusieurs langues, on lit très vite que la réalité syrienne est bien différente de cette vision néo-conservatrice binaire. Pauvre France complètement aveuglée par un UMPS qui ne manque jamais une occasion de se couvrir de ridicule à l’heure de la mondialisation… Ce qui est grave c’est qu’autour de la France, personne n’est dupe. Demandez à un Marocain, demandez à un Palestinien, demandez aux presque 2 milliards de Russes et Chinois ?
Quel jour allons-nous apprendre à relativiser, à dialoguer, à cesser nos opérations coloniales à coups de services secrets, de transferts d’armes, d’opérations de déstabilisation… Pourquoi le régime d’Assad a-t-il aidé les USA lors des tortures sur des prisonniers de la CIA lors des “restitutions extraordinaires” de 13 000 suspects entre 2002 et 2006 ? Pourquoi les USA aident-ils, et nous avec, les islamistes (Cf la Libye) ? Pourquoi on nous ment sur les journalistes prisonniers des rebelles à Homs, et non prisonniers de l’armée syrienne ? Pourquoi n’a-t-on aucune image, aucun témoignage digne de ce nom, concernant les exactions en Libye et en Syrie ? Si nous avions des témoignages indiscutables, il y a bien longtemps que nos TV en seraient inondées jusqu’à plus soif, comme les tours en 2001 !!! »


Nombre de lectures: 398 Views
Embed This