DzActiviste.info Publié le jeu 24 Mai 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-05-24 08:05:00

Partager
Terrorisme Institutionnel

L’Axe US Israel Arabie Saoudite Aux Commandes Des Tentatives De Balkanisation Sanglantes Ethno Religieuses De La Syrie Du Liban Pour Attaquer L’Iran

Dans un article publié en 2007 « La Redirection » Le journaliste d’investigation américain, Seymour Hersh, décrivait en détails ce que les Américano Sionistes leurs complices arabes les Saoudiens tentent actuellement de réaliser à grand renfort de petro dollars, d’attentats terroristes, et de manipulations médiatiques goebeliennes. Que le ministre du culte juif sioniste -accessoirement ministre de l’intérieur de « gauche » de la République laïque – Manuel Valls, prenne publiquement pour des raisons familiales a-t-il dit (2ème épouse juive) la défense inconditionnelle et «éternelle» du régime juif sioniste, de ces crimes passés et à venir, c’est pire que la partition sioniste jouée par Sarko pendant 5 ans et plus.


L’Axe US Israel  Arabie Saoudite Aux Commandes Des Tentatives De Balkanisation Sanglantes  Ethno Religieuses  De La Syrie Du Liban Pour Attaquer  L’Iran


A l’évidence ce qui se passe actuellement au Moyen Orient avec les tentatives répétées de balkaniser par la violence la Syrie, le Liban, L’Iran, a été planifié de longue date par les Américano Sionistes et leurs alliés arabes les Saoudiens.

Dans un article publié dans le New Yorker le 05/03/2007,intitulé The Redirection le célébre journaliste d’investigation américain, Seymour Hersh, décrivait en détails ce qui se passe depuis plus d’un an au Moyen Orient. Comment les Américains les Juifs sionistes, les Saoudiens travaillent ensemble alors même que les Saoudiens essaient de faire croire via certains médias arabes dont Al Arabyia qu’ils financent mais aussi Al Jazeera propriété de l’émir putschiste du Qatar al Thani- qu’ils sont « anti israéliens ».

De même dans cet article on apprenait bien avant que le gouvernement syrien ne l’affirme dés le début des actes terroristes commis en territoire syrien en 2011, que les US/Israël/Arabie Saoudite financent et entraînent – dernier lieu d’entraînement en Europe de l’Est au Kosovo un « état » mafieux crée de toutes pièces par les puissances occidentales pour démanteler l’ex Yougoslavie alliée de Moscou- des mercenaires et autres terroristes affiliés à Al Qaeda.

Cet article décrit également en détails le rôle primordial joué par le parti d’ Hariri et ses complices Gemayel et consorts au Liban, travaillant étroitement avec les Américains, les Saoudiens et à l’occasion avec le Mossad. Hersh décrit précisément ce qui se passe depuis plusieurs mois au Nord Liban avec une tentative de créer une zone hébergeant des organisations terroristes qui l’utilisent pour lancer des opérations terroristes en Syrie. A propos de ces infiltrations d’hommes armés jusqu’aux dents et le trafic d’armes inclus des gros calibres du Nord Liban vers la Syrie notamment Homs, le gouvernement de Damas a envoyé un message clair à Beyrouth : faites rapidement intervenir votre armée dans ces zones frontalières utilisées par Hariri et consorts pour inciter à la guerre civile en Syrie ou bien nous nous en chargerons.

Dans son article Hersh mettait également en évidence le rôle primordial joué par les Frères Musulmans alliés de la CIA et du M16 britannique financés par les Saoudiens et qui sont l’arme de choix de l’axe AS/Israêl/Arabie Saoudite pour renverser Assad, affaiblir le Hezbollah pour mieux s’en prendre à l’Iran.

Cette politique déjà mise en œuvre clandestinement sous Bush a été amplifiée sous Obama le « Prix Nobel de la Paix devenu le « Drone Flingueur » de Chicago, autre exemple de la continuité des politiques américaines menées au Moyen Orient sous dictat juif sioniste.

L’Arabie Saoudite, Israël, Les US, sont derrière les opérations terroristes en Syrie.

Les groupuscules terroristes majoritairement sunnites de même que l’ASL qui elle bénéficie du protectorat de l’armée turque en territoire turc dans une zone frontalière limitrophe avec la Syrie, s’infiltrent du Liban, de la Jordanie, de l’Irak, de la Turquie et viennent même de Libye. Les US arment ces terroristes de même que l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Comme l’explique très justement Hersh dans son article, afin d’isoler l’Iran avant de l’attaquer, les US Israël et l’Arabie Saoudite – qui cherche à éliminer une puissance régionale qu’elle considère comme ennemie – ont planifié le renversement du régime de Bashar Al Assad depuis plusieurs années :

« Pour affaiblir l’Iran qui est à majorité Shi’ite, l’Administration Bush a décidé en fait de reconfigurer ses priorités au Moyen Orient. Au Liban, l’administration a coopéré avec le gouvernement de l’Arabie Saoudite qui est sunnite dans des opérations clandestines visant à affaiblir le Hezbollah l’organisation Shi’ite soutenue par l’Iran. Les US ont participé à des opérations clandestines contre l’Iran et la Syrie. Un sous produit de ces activités c’était le renforcement des groupes extrémistes sunnites qui ont adopté une vue militante de l’Islam hostile à l’Amérique et sympathisant avec al Qaeda ».

Ce à quoi on assiste surtout en ce moment en Syrie notamment les attentats terroristes qui ont fait de nombreux morts et blessés civils et qui ne suscitent aucune condamnation ferme de la « communauté internationale » prompte à condamner toute acte de terrorisme surtout quand il vise des Juifs tout particulièrement des Juifs sionistes «Made in Israël» sont la résultante de cette planification diabolique américano sioniste saoudienne.

Hersh avait prédit dans son article faisant référence à une interview que lui avait accordé un professionnel des renseignements américains que les extrémistes sunnites entraînés à commettre des actes de violence passeraient à l’acte perpétrant des massacres génocidaires comme on a vu en Libye et comme on peut le constater maintenant en Syrie.

Robert Bauer un ancien agent de la CIA stationné longtemps au Liban a dit à Hersh qu’il cite dans son article :

« Nous avons des arabes sunnites se préparant à un conflit cataclysmique et il nous faudra quelqu’un pour protéger les Chrétiens au Liban. C’était les Français et les US qui le faisaient auparavant et maintenant c’est Nasrallah et les Shi’ites qui vont le faire »

Il est clair à la lecture de cet article de Hersh qui date de 2007 que les US, Israël et l’Arabie Saoudite ont prémédité un conflit régional utilisant des militants extrémistes islamistes sachant pertinemment bien qu’ils commettraient de nombreuses atrocités génocidaires. Par conséquent ces trois pays sont directement responsables des crimes commis en Libye et maintenant en Syrie et si l’armée libanaise ni met pas fin de suite au Liban dans le collimateur de ces régimes sanguinaires.

Les US veulent maintenir leur hégémonie au Moyen Orient et pour cela soutiennent inconditionnellement leurs deux alliés attitrés l’un, Israël, en lui fournissant pour plus de 4 milliards d’armement par an et l’autre, l’Arabie Saoudite, en passant des contrats d’achat d’armement juteux pour plusieurs milliards de dollars renflouant ainsi leurs caisses vides tout en pratiquant le système des vases communicants : les pétro dollars de la dictature monarchie saoudienne servent à armer jusqu’aux dents le régime juif sioniste de Tel Aviv.

Le ministre du culte juif sioniste, Manuel Valls- accessoirement ministre de l’intérieur de la République laïque – s’en prend à ceux qui critiquent le régime sioniste et plus particulièrement au musulman affiliés à l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) lors du dîner annuel de Cons du CRIF Marseille de lundi dernier

Tout citoyen respectueux des valeurs de la République laïque est en droit de s’étonner que Manuel Valls pour sa toute première visite officielle choisisse un dîner communautariste et pas n’importe lequel : celui du CRIF Marseille dont tous les Marseillais quelque peu informés connaissent le soutien inconditionnel au régime juif sioniste.

De plus Valls a accusé lors de ce dîner communautariste juif sioniste de façon à peine voilée une organisation musulmane de prôner la « haine du Juif ». Une accusation très grave pour un « ministre des cultes » et de l’intérieur « laïc » qui pour l’occasion et compte tenue des propos à la limite racistes qu’il a tenu a montré son ignorance crasse des fondements mêmes de notre République laïque.

Manuel Valls qui a été naturalisé français en 1982 met en avant la religion juive de sa deuxième épouse pour se vanter de «son attachement éternel à Israël ».

Manuel Valls le nouveau ministre des cultes et de l’intérieur « de gauche » aurait-il besoin par hasard comme demandé à tout étranger postulant pour la nationalité française de quelques leçons d’instruction civique notamment sur ce qu’est la République laïque et la nécessité pour un ministre de la respecter ?

PS : Pourquoi un « ministre des cultes » dans une République laïque ?

Est-ce vraiment laïc ?

Encore un héritage de la Sarkochienlit à liquider.

Un(e) secrétaire d’état rattaché à un autre ministère (affaires sociales par ex) chargé des relations avec TOUS les responsables religieux quelque soit leur religion ne serait-il pas plus laïc ?


Mercredi 23 Mai 2012
Myriam Abraham


Nombre de lectures: 341 Views
Embed This