DzActiviste.info Publié le jeu 28 Juin 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-06-28 18:16:00

Partager
La résistance à l’Empire atlanto-sioniste se joue en Syrie  
Après les soulèvements en Tunisie et en Egypte, qui furent populaires et destinés à renverser des despotes soumis à l’Empire, ce dernier, par le biais des médias, a voulu nous faire croire en l’existence d’un « Printemps Arabe », vent de démocratie à la sauce occidentale qui balaierait les « tyrans ». Il faut le dire et le répéter : il n’existe pas de « Printemps Arabe ». Seulement deux mouvements de révolte, en Egypte et Tunisie, vite récupérés par les mondialistes.
La Libye est la preuve ultime de cette escroquerie : un pays plutôt prospère, qui connaissait certes des lourdeurs et une opposition, mais le niveau de vie y était plus que satisfaisant. Un pays qui finançait de nombreux projets de développement dans toute l’Afrique et s’apprêtait à lancer une monnaie concurrente du dollar, le dinar or. Et voilà que d’un coup, on nous fait le coup de la révolte du peuple contre le tyran, en l’occurrence Kadhafi ! La réalité est qu’il s’agissait d’une minorité, armée et financée par les pétromonarchies du Golfe et les services occidentaux, qui a déclaré la guerre à un pouvoir légitime en place. La suite on la connait : bombardements massifs de l’OTAN, lynchage de Kadhafi, assassinat d’une bonne partie de sa famille, massacres racistes anti-Noirs, et, cerise sur le gâteau ou plutôt immondice sur le tas de fumier : le monstre BHL tournant un film sur un monceau de cadavres pour glorifier son image… La Libye vit actuellement les heures les plus sombres de son histoire.
Les occidentaux et les monarchies wahhabite-sionistes ont tenté de réitérer cette abomination contre la Syrie. Même scénario : on prétend, médias serviles à l’appui, qu’un affreux dictateur sanguinaire – Bachar El Assad – massacre son peuple qui se soulève pour réclamer la liberté et la démocratie. La réalité, pour ceux qui s’intéressent de près à ces questions, est encore une fois toute autre : des mercenaires, financés et armés par des agents de l’étranger – les mêmes qu’en Libye – sèment la terreur dans le pays. Attentats, massacres de civils, spoliations…
En réalité, Libye et Syrie sont depuis très longtemps dans le collimateur des puissances impériales et d’Israël. Pour la Libye, l’existence d’un pays arabe et musulman prospère, disposant de très importantes réserves de pétrole, qui œuvre depuis longtemps à l’édification d’une réelle indépendance de l’Afrique et du monde Arabe face à la domination impériale, était une perspective insupportable pour les yankees. Ajoutons que les sionistes ont toujours détesté Kadhafi pour ses déclarations anti-israéliennes et son soutien actif, financier et militaire, apporté aux palestiniens. Notez qu’il s’agit exactement de la même configuration que pour l’Irak de Sadam ! Il n’y a pas de hasard !
S’agissant de la Syrie, les choses sont tout aussi claires : il s’agit d’un Etat allié de l’Iran, que les sionistes souhaitent depuis très longtemps raser pour son insoumission à l’entité terroriste. Renverser Assad permettrait à Israël d’éviter d’avoir à ses portes un soutien des Perses.
Pour détruire les germes de rébellion AUTHENTIQUE dans le monde musulman, l’empire a naturellement noué alliance avec les monarchies wahhabites. Qatar et Arabie Saoudite, nous le savons depuis longtemps, sont des esclaves des occidentaux ; par leur haine des chiites et des sunnites non wahhabites, ils se sont alliés au démon qui leur a fait croire qu’ils pourront mettre en place des Etats de la même obédience dans tout le monde Arabe.
Quels sont les objectifs de cette entreprise de subversion mondiale ? D’abord, nous avons vu qu’il s’agit de préparer une future guerre contre l’Iran. Mais de manière plus large, il faut rappeler que des juifs extrémistes, qui détiennent les rênes du pouvoir en Occident – via l’AIPAC, le CRIF, la LDJ, l’AJC, le Bnai Brith, Bilderberg etc…- , croient qu’ils règneront sur le monde après que celui-ci soit détruit par une immense guerre occident-orient.
Certains, comme Rav Ron Chaya, l’avouent sans aucune ambigüité, et c’est tout à son honneur. Il semble alors que leur idée soit de placer, dans tous les pays musulmans, des pouvoirs à la sauce saoudienne ou qatarie, c’est-à-dire des caricatures vivantes qui insultent par leur comportement l’Islam et les musulmans. Rappelons que ces deux Etats scélérats appliquent de manière impitoyable la loi pénale islamique aux plus humbles, aux pauvres et aux enfants sans appliquer aucune indulgence comme nous l’a enseigné le Prophète (sas), tout en laissant les dirigeants, criminels, traitres et pervers, commettre les plus graves violations des principes sacrés ; et que leur particularité est d’être complètement intégrés dans le système financier mondial, participant à l’escroquerie de cette monnaie de papier qu’est le dollar et de ce fait en laissant prospérer l’empire US, en lui laissant de surcroit construire des bases militaires où s’y déroulent les pires actes blâmables, et profiter du pétrole en abondance. C’est ensuite qu’aux yeux de l’opinion publique, il deviendra urgent de lancer une guerre mondiale contre ces affreux « barbus »…
Cet intérêt rejoint en partie celui des fanatiques néoconservateurs américains. Pour ces derniers, la plus grande menace est représentée par la Russie et la Chine. Les USA étant sur le point de s’écrouler, vu l’état de leur économie rongée par la spéculation et la finance rapace des usuriers de Wall Street, ils craignent par-dessus tout l’avènement de ces deux puissances. Or, ce n’est pas hasard si Chine et Russie, ayant compris qu’ils étaient aussi la cible, soutiennent la Syrie : cet Etat, ainsi que l’Iran, sont des alliés stratégiques de ces deux grands pays.
Plus que jamais, il faut marteler que les insurgés syriens sont des fanatiques, marionnettes avant tout de l’Empire judéo-atlantiste. Des gens sans cervelles, qui assassinent leurs propres frères en croyant œuvrer pour la grandeur de l’Islam, mais qui en réalité servent ses pires ennemis.

Source: Sites web


Nombre de lectures: 311 Views
Embed This
DzActiviste.info Publié le jeu 28 Juin 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-06-28 18:16:00

Partager
La résistance à l’Empire atlanto-sioniste se joue en Syrie  
Après les soulèvements en Tunisie et en Egypte, qui furent populaires et destinés à renverser des despotes soumis à l’Empire, ce dernier, par le biais des médias, a voulu nous faire croire en l’existence d’un « Printemps Arabe », vent de démocratie à la sauce occidentale qui balaierait les « tyrans ». Il faut le dire et le répéter : il n’existe pas de « Printemps Arabe ». Seulement deux mouvements de révolte, en Egypte et Tunisie, vite récupérés par les mondialistes.
La Libye est la preuve ultime de cette escroquerie : un pays plutôt prospère, qui connaissait certes des lourdeurs et une opposition, mais le niveau de vie y était plus que satisfaisant. Un pays qui finançait de nombreux projets de développement dans toute l’Afrique et s’apprêtait à lancer une monnaie concurrente du dollar, le dinar or. Et voilà que d’un coup, on nous fait le coup de la révolte du peuple contre le tyran, en l’occurrence Kadhafi ! La réalité est qu’il s’agissait d’une minorité, armée et financée par les pétromonarchies du Golfe et les services occidentaux, qui a déclaré la guerre à un pouvoir légitime en place. La suite on la connait : bombardements massifs de l’OTAN, lynchage de Kadhafi, assassinat d’une bonne partie de sa famille, massacres racistes anti-Noirs, et, cerise sur le gâteau ou plutôt immondice sur le tas de fumier : le monstre BHL tournant un film sur un monceau de cadavres pour glorifier son image… La Libye vit actuellement les heures les plus sombres de son histoire.
Les occidentaux et les monarchies wahhabite-sionistes ont tenté de réitérer cette abomination contre la Syrie. Même scénario : on prétend, médias serviles à l’appui, qu’un affreux dictateur sanguinaire – Bachar El Assad – massacre son peuple qui se soulève pour réclamer la liberté et la démocratie. La réalité, pour ceux qui s’intéressent de près à ces questions, est encore une fois toute autre : des mercenaires, financés et armés par des agents de l’étranger – les mêmes qu’en Libye – sèment la terreur dans le pays. Attentats, massacres de civils, spoliations…
En réalité, Libye et Syrie sont depuis très longtemps dans le collimateur des puissances impériales et d’Israël. Pour la Libye, l’existence d’un pays arabe et musulman prospère, disposant de très importantes réserves de pétrole, qui œuvre depuis longtemps à l’édification d’une réelle indépendance de l’Afrique et du monde Arabe face à la domination impériale, était une perspective insupportable pour les yankees. Ajoutons que les sionistes ont toujours détesté Kadhafi pour ses déclarations anti-israéliennes et son soutien actif, financier et militaire, apporté aux palestiniens. Notez qu’il s’agit exactement de la même configuration que pour l’Irak de Sadam ! Il n’y a pas de hasard !
S’agissant de la Syrie, les choses sont tout aussi claires : il s’agit d’un Etat allié de l’Iran, que les sionistes souhaitent depuis très longtemps raser pour son insoumission à l’entité terroriste. Renverser Assad permettrait à Israël d’éviter d’avoir à ses portes un soutien des Perses.
Pour détruire les germes de rébellion AUTHENTIQUE dans le monde musulman, l’empire a naturellement noué alliance avec les monarchies wahhabites. Qatar et Arabie Saoudite, nous le savons depuis longtemps, sont des esclaves des occidentaux ; par leur haine des chiites et des sunnites non wahhabites, ils se sont alliés au démon qui leur a fait croire qu’ils pourront mettre en place des Etats de la même obédience dans tout le monde Arabe.
Quels sont les objectifs de cette entreprise de subversion mondiale ? D’abord, nous avons vu qu’il s’agit de préparer une future guerre contre l’Iran. Mais de manière plus large, il faut rappeler que des juifs extrémistes, qui détiennent les rênes du pouvoir en Occident – via l’AIPAC, le CRIF, la LDJ, l’AJC, le Bnai Brith, Bilderberg etc…- , croient qu’ils règneront sur le monde après que celui-ci soit détruit par une immense guerre occident-orient.
Certains, comme Rav Ron Chaya, l’avouent sans aucune ambigüité, et c’est tout à son honneur. Il semble alors que leur idée soit de placer, dans tous les pays musulmans, des pouvoirs à la sauce saoudienne ou qatarie, c’est-à-dire des caricatures vivantes qui insultent par leur comportement l’Islam et les musulmans. Rappelons que ces deux Etats scélérats appliquent de manière impitoyable la loi pénale islamique aux plus humbles, aux pauvres et aux enfants sans appliquer aucune indulgence comme nous l’a enseigné le Prophète (sas), tout en laissant les dirigeants, criminels, traitres et pervers, commettre les plus graves violations des principes sacrés ; et que leur particularité est d’être complètement intégrés dans le système financier mondial, participant à l’escroquerie de cette monnaie de papier qu’est le dollar et de ce fait en laissant prospérer l’empire US, en lui laissant de surcroit construire des bases militaires où s’y déroulent les pires actes blâmables, et profiter du pétrole en abondance. C’est ensuite qu’aux yeux de l’opinion publique, il deviendra urgent de lancer une guerre mondiale contre ces affreux « barbus »…
Cet intérêt rejoint en partie celui des fanatiques néoconservateurs américains. Pour ces derniers, la plus grande menace est représentée par la Russie et la Chine. Les USA étant sur le point de s’écrouler, vu l’état de leur économie rongée par la spéculation et la finance rapace des usuriers de Wall Street, ils craignent par-dessus tout l’avènement de ces deux puissances. Or, ce n’est pas hasard si Chine et Russie, ayant compris qu’ils étaient aussi la cible, soutiennent la Syrie : cet Etat, ainsi que l’Iran, sont des alliés stratégiques de ces deux grands pays.
Plus que jamais, il faut marteler que les insurgés syriens sont des fanatiques, marionnettes avant tout de l’Empire judéo-atlantiste. Des gens sans cervelles, qui assassinent leurs propres frères en croyant œuvrer pour la grandeur de l’Islam, mais qui en réalité servent ses pires ennemis.

Source: Sites web


Nombre de lectures: 311 Views
Embed This