DzActiviste.info Publié le dim 4 Nov 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-11-04 20:05:00

Partager

Un régime piégé par sa propre corruption

 

 

 

 Dehbi Abdelkader

Commentaire sur El Watan du 3 novembre 2012 à propos de l’article:
Algérie-France : la droite veut polluer la visite de Hollande
http://www.elwatan.com/une/algerie-france-la-droite-veut-polluer-la-visite-de-hollande-03-11-2012-190940_108.php?reagir=true


On savait depuis longtemps, la droite française stupide et grossière ; mais voilà qu’avec les gesticulations coup sur coup, d’un ex-ministre sarkozyste repris de justice et d’un demi-sel d’avocat, elle devient carrément obscène, avec des gestes de bras qui semblent lui tenir lieu de seul et unique honneur. Quant à la stupidité, elle semble irradier depuis Nice où un autre ex larbin de Sarkozy, le « motodidacte » comme on l’appelle perfidement à Nice, n’a pas résisté à aboyer son « Vive l’Algérie française » de circonstance, qui constitue en quelque sorte, le « Chant de ralliement des partisans » pour toute cette misérable déchèterie humaine vieillissante, délabrée et abondamment alcoolisée, de rescapés des bandes de légionnaires tortionnaires et autres terroristes criminels de l’OAS qui ont quasiment tous élu domicile dans la région méridionale française… Comme pour se rapprocher des cotes algériennes, en prévision – sait-on jamais ? – du prochain départ des canonnières pour Alger…

Il y a un presque un an jour pour jour, j’avais déjà eu le plaisir d’épingler dans les colonnes du Grand Soir (1), le célèbre avocat des mauvaises causes, ami et défenseur des Le Pen et autres Aussaresses, j’ai nommé le raciste Collard. Cela étant rappelé, il est nécessaire de souligner par ailleurs, que de telles injures à l’égard de notre pays n’auraient jamais pu advenir impunément, si l’Algérie n’était pas tenue par un régime illégitime et corrompu, véritable association de malfaiteurs entre le clan des généraux putschistes et le clan des Bouteflika. Un régime illégitime et corrompu qui ne doit sa survie qu’à la répression et à la corruption des hommes et des Institutions à l’intérieur et à la protection des gouvernements français successifs (et même d’autres gouvernements occidentaux) moyennant de graves abandons de souveraineté sur notre territoire national – comme les installations militaires US – et de graves concessions sur nos richesses pétrolières et gazières au préjudice du peuple algérien. Un peuple algérien qui saura s’en souvenir au moment voulu.
Pour l’heure, beaucoup d’hommes et de femmes, de toutes sensibilités idéologiques et politiques sont à la peine, pour l’avènement, dans la non-violence, d’un vrai pouvoir légitime, c’est-à-dire authentiquement issu du peuple et porteur des aspirations profondes de ce peuple à exercer sans tutelle de quelque institution ou de quelque leader que ce soit, sa pleine souveraineté, en recouvrant la dignité, la liberté et la justice sociale pour lesquelles il n’a cessé de lutter tout au long de sa longue Histoire.
Abdelkader Dehbi
3 novembre 2012


Nombre de lectures: 284 Views
Embed This