DzActiviste.info Publié le mer 21 Nov 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-11-21 20:23:00

Partager

Le Peuple Palestinien A Un Droit Inaliénable A L’Auto Defense Contre La Puissance Occupante et Colonisatrice Juive Sioniste

Le problème en Palestine ce ne sont pas les roquettes de la Résistance palestinienne mais l’occupation et colonisation incessantes de ce pays par les colons juifs sionistes en violation flagrante du Droit International incluse celle d’avoir autorisé la création d’une telle entité coloniale. Quelle soit juive créée aprés le génocide de Juifs par les Nazis comme les Sionistes la définissent ne lui confère aucune légalité. Ceci s’est fait en violation flagrante du droit du peuple palestinien à l’auto détermination chez lui en Palestine. Il n’existe aucun « droit à l’auto défense » pour une entité coloniale c’est pure propagande.



Le Peuple Palestinien A Un Droit Inaliénable A L'Auto Defense Contre La Puissance Occupante et Colonisatrice Juive Sioniste


La création de l’entité coloniale juive sioniste s’est faite abusivement en violation flagrante du droit international et en niant au peuple palestinien son droit à l’auto détermination.

Les seules bases légitimes en matière de souveraineté nationale d’un peuple autochtone – ce qui n’est pas le cas des colons juifs sionistes – sont selon le Droit International l’ius soli ou l’ ius sanguine c’est à dire le droit basé sur le fait d’habiter sur un certain territoire ou celui d’être un descendant de quelqu’un de ce territoire. La troisième base est celle dite de terra nullius c’est à dire d’une terre vide.

La Palestine n’a jamais été une terra nullius malgré ce qu’ont pu affirmé et continuent d’affirmer les colons juifs sionistes et leurs soutiens à l’étranger ce qui les a poussé de décennie en décennie à mener des opérations militaires de nettoyage ethnique génocide et sociocide des Palestiniens.

Après l’effondrement et le partage de l’Empire Ottoman à la fin de la première guerre mondiale les Palestiniens pouvaient légalement prétendre à un état souverain en Palestine intégré à la Grande Syrie selon l’ius solli. Leurs enfants qui n’auraient pas été présents à ce moment là sur la base de l’ius sanguine pouvaient également en réclamer la citoyenneté. Ce n’est pas parce qu’ils ne l’ont pas fait à cette époque pour des raisons historiques – colonisation britannique et française – que ces droits ont été perdus. Ils peuvent les revendiquer jusqu’à obtention de la réalisation de ces derniers.

Bref un état palestinien sur toute la Palestine en bonne et due forme.

Les colons juifs sionistes venus d’Europe dés le début du XXème siècle ne remplissaient aucune de ces conditions légales de même que ceux appartenant aux vagues de colonisation ayant suivis.

Pourtant ces colons juifs sionistes se sont appliqués à eux mêmes des droits exclusivement réservés aux Palestiniens en invoquant un lien trés lointain avec le territoire de la Palestine mêlant revendications messianico religieuse et politique dogmatique nationaliste : le Sionisme.

Le fait d’avoir par le biais d’un dictat politique colonialiste couché sur le papier -Déclaration Balfour 1917 reconnue depuis comme contrevenant au Droit International – décidé la partition de la Palestine sans même tenir compte de ce droit inaliénable des Palestiniens à l’auto détermination est à la racine des vagues successives de massacres dont ils ont été victimes et continuent de l’être jusqu’à aujourd’hui.

La destruction de la Palestine sous tous ses aspects politique culturel social économique éducatif religieux historique géographique archéologique par les colons juifs sionistes constitue un cas de sociocide.

Les nettoyages ethniques successifs et les attaques génocidaires commis à l’encontre de la population palestinienne qui a réussi tant bien que mal à rester sur sa Terre ne font que mettre en lumière et accentuer un peu plus de jour en jour l’illégalité et l’illégitimité des revendications juives sionistes à un état sur le territoire de la Palestine.

De même face à ces nettoyages ethniques successifs et ces attaques génocidaires ce sociocide lent, le peuple palestinien est légitimement en droit d’imposer par tous les moyens légaux définis dans la Charte des Nations Unies dont ceux de recourir à la défense armée – droit à l’auto défense – son droit à l’autodétermination et la création d’un état sur toute la Palestine.

Confrontée à une nouvelle opération barbare juive sioniste politico religieuse  » Amud Ashan – Colonne de Fumée » ( en référence à un passage biblique « Exode sur la sortie d’Egypte » ) la Résistance palestinienne est en droit de protéger son peuple et d’exercer en son nom ce droit à l’auto défense.

Nul ne saurait le lui interdire sauf de violer sciemment le Droit International et couvrir les crimes de guerre et contre l’humanité perpétrés par la puissance coloniale occupante juive sioniste.

Le régime colonial juif n’a aucun droit légitime d’imposer son « état » – sans frontière en plus l’ultime arrogance – en Palestine.

Créé sur une base illégale l’entité coloniale juive sioniste est vouée à disparaître. La seule issue pacifique reste la création d’un état pour tous ses citoyens en Palestine.

PS : Pour tous ceux qui luttent contre le colonialisme donc celui des Juifs sionistes il est impératif de bannir du vocabulaire ce mensonge colporté par les médias : « le droit à l’auto défense » de l’entité coloniale juive sioniste en Palestine.


Mercredi 21 Novembre 2012
Mireille Delamarre


Nombre de lectures: 251 Views
Embed This