DzActiviste.info Publié le ven 23 Nov 2012

ELWATAN-ALHABIB 2012-11-23 19:42:00

Partager
Colonialisme Juif Sioniste

Gaza 2012 Le Mythe De L’Invincibilité d’Israël Parti en Fumée 

 

 

C’est surtout grâce aux batteries américaines Patriot 3 (PACT 3) que certaines roquettes et missiles tirés par la Résistance palestinienne de Gaza ont été interceptés. Le « Dôme de Fer » quant à lui a fait la plupart du temps de la figuration « défensive ». Le coût se chiffre en centaines de millions de dollars – un missile PAC 3 coûte entre 2 et 3 millions de dollars pièce – payés par les contribuables américains. Ceci sans compter les plus de 100 tonnes de bombes larguées sur Gaza « Made in USA ». Les US ont activement participé à cette guerre et aux crimes de guerre commis contre la population civile palestinienne.



Gaza 2012  Le Mythe De L'Invincibilité d'Israël Parti en Fumée


Pas besoin de sortir de St Cyr mais seulement d’avoir quelques bonnes notions de bases d’arithmétique pour conclure que protéger le territoire occupé par l’entité sioniste des roquettes et missiles de la Résistance palestinienne de Gaza a coûté des centaines de millions de $ aux contribuables américains qui bien entendu n’ont pas été consultés pour donner ou non leur accord à cette guerre éclair barbare contre le camp de concentration de Gaza.

Les responsables israéliens se félicitent des « prouesses » de leur « Dôme d’Acier » afin d’obtenir de l’administration Obama des centaines de millions d’aide militaire en plus.

Concrètement quand on prend la peine d’étudier de près ce qui s’est réellement passé sur le terrain – ce qu’aucun journaliste digne de ce nom ne s’est aventuré à faire tous scotchés aux communiqués de propagande de l’armée juive sioniste – on s’aperçoit qu’Israël s’est fait harakiri en matière de dissuasion militaire surtout dans l’éventualité d’une attaque contre les sites nucléaires iraniens.

En terme de mobilisation de troupes terrestres Israël a mobilisé 75 000 réservistes. Sachant qu’en gros 50% des Israéliens refusent actuellement la conscription l’armée israélienne dépend principalement sur ces réservistes mal entraînés indisciplinés mais certes bien équipés – équipements high tech dernier cri Made in USA. Israël maintient actuellement en tout et pour tout deux divisions définies comme « prêtes au combat » selon les normes du Pentagone.

Certes l’armée israélienne dispose d’une armée de l’air de pointe de pilotes bien entraînés et d’avions de combat dernier modèle.

Mais le largage de plus de 100 tonnes de bombes principalement sur des infrastructures civiles -tuant 164 Palestiniens* faisant plus de 1200 blessés dont plus de la moitié parmi les civils enfants femmes et vieillards inclus – sans que cela ne réduise les tirs de représailles de roquettes et missiles de la Résistance palestinienne montrent les limites de ce genre de stratégie criminelle barbare.

Cette guerre éclair – Israël est incapable de mener une guerre dans la durée – outre le coût terrible pour la population civile palestinienne a aussi un coût en terme d’image pour l’entité juive sioniste qui malgré sa propagande de guerre complaisamment relayée dans les médias occidentaux fait qu’elle est considérée aujourd’hui avec les US en tête de liste des pays menaçant la paix mondiale.

En ce qui concerne le « Dôme d’Acier » Made in Israël par Raphael System supposé intercepté la plupart des roquettes et missiles tirés de Gaza des les premières heures de combat l’armée israélienne a vite déchanté.

En ce qui concerne le « Dôme d’Acier » pour intercepter une roquette ou missile tiré de Gaza le « Dôme d’Acier » doit tirer deux missiles coûtant chacun 25 000$ sachant que la capacité d’interception est d’environ 25%. On peut dés lors imaginer les pertes financières en $ puisqu’une grande partie des projectiles n’ont pas été interceptés par ce système de défense aérien outre la perte de crédibilité en matière de capacité de défense et de dissuasion.

La Résistance palestinienne a tiré au moins 1200 projectiles principalement des missiles M-75 de moyenne portée capables d’atteindre au delà de Tel Aviv et de Jérusalem. En déclenchant sa guerre contre Gaza l’armée israélienne n’avait pas anticipé ces tirs.

L’armée israélienne s’est donc empressée de recourir au système américain de batteries PAC-3 (Patriot Missiles 3) qui sont d’ailleurs sous contrôle de soldats américains ce qui fait dire à certains que les US ont participé directement non seulement à la planification de cette guerre contre Gaza mais aussi sur le terrain aux combats de protection aérienne de l’entité sioniste.

Un missile tiré par ce PAC-3 coûte entre 2 et 3 millions de $. Par conséquent le véritable coût pour les contribuables américains de cette guerre lancée par le régime juif sioniste contre Gaza s’élève à plusieurs centaines de millions de $.

Pour ce qui est de l’efficacité et de la dissuasion si un lanceur PAC- 3 après 4 tirs de missiles sur 2 roquettes/missiles de fabrication artisane tirés de Gaza n’a plus de munition tout en ayant coûté des millions pour le même type d’action une batterie du « Dôme d’Acier  » est hors service jusqu’à ce qu’elle soit réapprovisionnée.

On comprendra dés lors qu’avec un tel système de défense – 1 projectile de Gaza touché pour 10 lancés – Israël serait incapable de se protéger des salves successives de tirs de missiles de meilleure fabrication tels ceux dont disposent le Hezbollah la Syrie et l’Iran que ce soit avec son « Dôme d’Acier » où même avec les PAC-3 des Américains même si ces derniers sont plus performants mais à quel coût !

De plus il faudrait que les Américains couvrent avec leur PAC-3 littéralement tout le territoire occupé par l’entité sioniste pour assurer une défense maximale aux colons juifs sionistes ce qui compte tenu du coût est hors de question.

Par conséquent comme en 2006 dans sa guerre contre la Résistance libanaise du Hezbollah l’armée israélienne a surestimé ses capacités et a échoué une nouvelle fois dans ses tentatives de rétablir sa force de dissuasion face à la Résistance palestinienne bien mieux entraînées et armées qu’en 2008.

Aveuglée par son arrogance et sûre des soutiens inconditionnels dont elle bénéficie des US et de leurs larbins européens dont le gouvernement Hollande l’entité juive sioniste suicidaire court tête baissée à sa perte.

Nom de code de la prochaine opération : « Samson »

*Les noms des 164 personnes assassinées par Israël à Gaza


Jeudi 22 Novembre 2012
Mireille Delamarre


Nombre de lectures: 301 Views
Embed This