DzActiviste.info Publié le mer 30 Jan 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-01-30 14:07:00

Partager

Commentaire de Abdelkader Dehbi sur LQA : 29 janvier 2013 à 22 h 34 min

Toujours la même bonne vieille question qui revient :
– A qui profite le crime ?

1°) — Assurément, d’abord à la France, pour justifier son aventure militaire au Mali… Non pas pour déloger les différents groupes dits « terroristes », sous différentes étiquettes, puisque ces groupes sont largement infiltrés par les Services respectifs de Paris DGSE / DCRI et ceux d’Alger, le DRS, quand ils n’ont pas été fabriqués de toutes pièces….
Non, la France est au Mali – et bientôt au Niger où se sront « repliés » les terroristes… pour mettre la main sur les gisements miniers, notamment aurifères, prospectés, repérés et estimés depuis la période coloniale. Vu le prix de l’or sur les places financières mondiales et la tendance vers le retour à l’Etalon-Or, au détriment du Dollar et de l’Euro.

2°) — Au pouvoir en place à Alger, à savoir, le DRS et ses pantins figurants civils. Aucun esprit lucide ne peut croire à la thèse d’une « attaque terroriste » spontanée, c’est-à-dire non téléguidée. On peut même penser à un « téléguidage » en « coopération » entre les deux Services… Et pourquoi pas avec la bénédiction des américains, qui restent en « retrait » en attendant de voir…

Les deux pôles du pouvoir illégitime, criminel et corrompu que sont les Chefs-DRS et le clan des Bouteflika semblent être aujourd’hui entrés en compétition à qui trahira le plus l’Algérie, les uns, (les Chefs-DRS) au profit des USA, les autres, le clan des civils, Bouteflika en tête, au profit de la France. Etant entendu que les dirigeants « nominaux » des deux pôles – Médiène et Bouteflika – sont des hommes malades et probablement tombés sous influence de leurs entourages respectifs. Des entourages dont on ne peut exclure des présences étrangères Pas uniquement occidentales du reste.

Cela étant posé, combien de citoyens sont-ils au courant que NI Médiène, NI Bouteflika ne se trouvaient sur le territoire national, le jour de l’attaque de la base de In Aménas ?

Cela étant posé, comment peut-on expliquer que l’Algérie qui s’est toujours posée en « pays-expert » contre le terrorisme, en arrive-t-il à demander l’AIDE étrangère, pour lutter contre ledit terrorisme ? Ceci par la voix de ce pâle et misérable pantin qui sert de ministre des affaires étrangères à l’Algérie ?

ALLAH YALTOF ! ! !


Nombre de lectures: 331 Views
Embed This