DzActiviste.info Publié le jeu 7 Fév 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-02-07 18:14:00

Partager

Une organisation humanitaire accuse l’Algérie

 

 

aaaaaasdasd
sdfsdfVoilà une nouvelle qui ne risque pas d’être relayée par Abdelhamid Kacha, Mohamed Saïd ou Toufik Khelladi, respectivement directeur de l’APS, ministre de la Communication et DG de l’ENTV. L’information qui fait suite à une série de mauvaises nouvelles et de déclassements internationaux en ce début d’année 2013, sera également ignorée par les directeurs de publication «promotionnelle de l’Algérie» comme El Djeïch ou El Djazaïr, etc., véritables carrefours pour courtiers et clients de haut rang du système Bouteflika-DRS.
L’Algérie pays des tortionnaires
Le magazine Le Nouvel Observateur a transmis des accusations graves qu’a adressées l’organisation Open Society Justice Initiative contre une cinquantaine de pays, dont notre beau pays qui prône à tue-tête la non-ingérence dans les affaires intérieures des États étrangers. L’ONG y dénonce la collaboration de l’Algérie dans l’affaire de l’ouverture de prisons secrètes et la pratique de torture pour le compte de CIA, la célébrissime agence de sécurité américaine. Les généraux qui détiennent le levier du pouvoir en Algérie ont offert leurs savoir-faire en matière d’interrogatoire «musclé» pour cuisiner tous les individus suspects ramassés massivement en Afghanistan au lendemain de son occupation en 2003. Des dizaines de suspects d’origine algérienne notamment ont passé clandestinement par des endroits secrets en Algérie et été torturés par les soins des généraux de la grande muette.
Petit à petit, l’Algérie devient un pays malléable et corvéable à volonté
Le scandale, déjà éventé en fait, survient à un mois de l’autorisation accordée par l’Algérie à l’armée française de survoler le ciel algérien pour permettre aux Rafales d’aller bombarder un territoire voisin. Il va sans dire que les compromissions et les collaborations des généraux algériens avec les puissances occidentales, qui se décident en dehors de tout cadre légal, sont autant d’occasions pour eux de se blanchir des crimes de guerre et des crimes contre l’Humanité qui les poursuivent. Le fait de devenir des tortionnaires de services ou des officiers supplétifs à une armée étrangère ne sont plus conçus comme un sacrifice ou une violation des principes de l’Algérie, il n’y a plus de principe qui marque la politique étrangère nationale, mais seulement des services «gagnants gagnants»… C’est là que le slogan de François Holande prend tout son sens. À vous l’Algérie; à nous la paix! Au peuple, la m…
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130205.AFP2787/la-cia-a-beneficie-de-la-collaboration-de-54-pays-pour-ses-prisons-secretes.html


Nombre de lectures: 297 Views
Embed This