DzActiviste.info Publié le sam 20 Avr 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-04-20 08:44:00

Partager
Syrie : Avez-vous dit  » rebelle »? Mais non ce sont des terroristes!!
Il est rare qu’une fondation à vocation culturelle aux Etats Unis brise les barrières de la censure et parle à cœur ouvert de la Syrie et de la guerre internationale qui est menée depuis plus de deux ans à son encontre.
La fondation « Culture stratégique » le fait pourtant dans un article signé Finian Cunningham.
Ce dernier dénonce l’ingérence dévastatrice de l’Occident dans la crise syrienne qui entre dans sa troisième année et qui porte préjudice plus à la population syrienne qu’à ses dirigeants.
« C’est un fait bien perceptible. La crise syrienne est le résultat des actes perfides des gouvernements occidentaux à l’aide de leur appareil médiatique. Les médias en Occident ne disent guère la vérité sur ce qui se passe réellement en Syrie, sur le fait que l’impérialisme occidental est à l’origine de la crise humanitaire dans ce pays. Tout porte à croire que les occidentaux cherchent à dessin à prolonger les violences, quitte en tirer le prétexte nécessaire à la multiplication de leurs équipées guerrières dans le Moyen Orient », écrit-il. 
Et de pousuivre:  » et entre temps, le syrien souffre. À l’extérieur et à l’intérieur de la Syrie, plus de 5 millions syriens ont perdu leur maison et leurs biens à cause du terrorisme. La Syrie peine à retrouver sa stabilité et elle a perdu définitivement une partie de ses richesses nationales.  Alors que la Syrie qu’ont bâtie les Assad faisait partie de l’un des pays arabes les plus avancés de la région, l’un de plus stable aussi en termes politique et sécuritaire. Dans ce contexte, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi autant de barbarie de la part des états occidentaux?
Comment ces pays-là se résignent-ils à dépenser des millions de dollars pour armer les terroristes, nuire à une population, celle de la Syrie en l’occurrence, fait-il partie de la tactique occidentale, et puis comment les médias dans nos pays avancés font-ils pour fermer si facilement les yeux sur une si grande tragédie?  Les terroristes qui commettent des exactions en Syrie sont des tueurs à gage que les puissances étrangères arment, financent et soutiennent. Ces terroristes-là ne peuvent s’emparer des villes, ou déloger les autorités. Tout ce qu’ils savent faire c’est de faire sauter des bombes, de faire exploser des voitures piégées, à Alep, à Damas et ailleurs.
Les syriens ne soutiennent pas ces terroristes et en ce sens le terme terroriste leur sied à merveille. Al Nosra est l’une de ces milices qui a avoué ses liens avec Al-Qaïda mais que l’Occident continue à armer. Ce sont des brigades de la mort des occidentaux à qui nos pays démocratiques ont envoyé plus de trois tonnes d’armes et de munitions , achetées en Croatie et trafiquées grâce à l’argent saoudien »
 

L’auteur dénonce ensuite les médias « main Stream » pour utiliser le terme rebelle au lieu de terroriste pour les mercenaires qui opère en Syrie
«  Ce sont des gens qui revendiquent les méthodes terroristes et commettent les pires exactions et que nos médias justifient au nom de la démocratie », conclut-il.


Finian Cunningham : journaliste et écrivain irlandais
Source : Irib


Nombre de lectures: 270 Views
Embed This