DzActiviste.info Publié le mer 14 Août 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-08-14 13:50:00

Partager
  • L’alibi Chakib Khelil
    Said Radjef
    Chakib Khelil est l’autre feuilleton de l’été avec lequel le régime veut chloroformer et occuper le peuple. Dans les nations normalement constituées les noms des candidats qui devraient présider aux plus hautes destinées du pays sont connus deux années avant la tenue du scrutin. Qu’en est-il en Algérie, à moins de 8 mois de l’élection présidentielle ? Que connaissent les algériennes et les algériens de leur futur président ? Y aura-t-il une élection en avril 2014 ? Pourquoi cette date si importante pour l’avenir du pays, ne fait pas la une des medias algériens ? L’Algérie n’aurait-elle pas trouvé de candidats pour la succession de Bouteflika ? Pourtant, depuis 1954 à ce jour, l’Algérie a produit près de deux millions d’universitaires parmi lesquels on peut comptAfficher la suite


Nombre de lectures: 359 Views
Embed This