DzActiviste.info Publié le lun 9 Sep 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-09-09 18:53:00

Partager
Syrie

Syrie « Attaque Chimique » Les US N’Ont Pas De Preuve Selon des Membres Du Congrès US 

 

 

 

Selon le Washington Blog des membres du Congrès US qui ont eu accès aux documents des renseignements américains classifiés affirment qu’ils ne prouvent rien, certains d’entre eux d’abord favorables à une attaque contre la Syrie sont maintenant contre. Le vote au Congrès n’est pas du tout assuré raison pour laquelle les deux agents sionistes Kerry et Fabius poussent à une déclaration de guerre avant même tout vote et tout rapport de l’ONU. L’incitation à la guerre est un crime de guerre en droit international, pour le compte d’une puissance étrangère (Israël) une trahison en droit national.



Syrie « Attaque Chimique »  Les US N’Ont Pas De Preuve Selon des Membres Du Congrès US


L’administration Obama affirme que des documents des renseignements US classifiés contiennent des preuves que le gouvernement d’Assad est responsable de l’attaque chimique dans la Ghouta en Syrie.

Pourtant un grand nombre de membres du Congrès US qui ont eu accès à ces documents classifiés affirment qu’ils ne prouvent rien pas plus d’ailleurs que la synthèse rendue publique par l’administration Obama.
Justin Amash membre du Congrès US a déclaré la semaine dernière :

« Ce que j’ai entendu lors du briefing de l’administration Obama m’a rendu encore plus sceptique sur certains aspects des raisons invoquées par le Président pour attaquer la Syrie. »

Aujourd’hui Amash a écrit :

« j’ai participé à un autre briefing sur des documents classifiés sur la Syrie. Maintenant encore plus sceptique que jamais. Je ne peux croire que le Président pousse à la guerre.

I[« Si les Américains pouvaient lire les documents classifiés ils seraient encore plus contre une action en Syrie. Les déclarations publiques de l’administration Obama sont au mieux trompeuses. »

Un autre membre du Congrès, Tom Harkin a dit :

« je viens juste de participer à un briefing du Congrès sur les documents classifiés sur la Syrie qui en vérité pose plus de questions qu’il apporte de réponses. J’ai trouvé les preuves fournies par les responsables de l’administration circonstancielles. »

Autrement dit des supputations des interprétations mais pas de preuve réelle basée sur des faits.

Michael Burgess membre du Congrès lui aussi est peu convaincu. A quelqu’un qui lui demandait s’il avait vu des « preuves » Il a répondu:

« Oui j’ai vu des documents classifiés ; Ils sont plutôt minces. »

Selon des informations publiées par Yahoo la membre du Congrès la démocrate du New Hampshire Carol Shea Porter par exemple en quittant le briefing sur les documents classifiés jeudi a dit qu’elle était opposée « maintenant plus que jamais »

« Je pense qu’il y a un long chemin à parcourir pour le Président pour défendre la cause… il semble vraiment que l’inquiétude est très forte et qu’on penche vers le non »

Le séénateur Joe Manchin a annoncé qu’il voterait « non » en ce qui concerne une frappe contre la Syrie juste après le briefing sur les documents classifiés.

Alan Grayson membre du Congrès a fait remarquer dans le NYT :

« le rapport documenté concernant l’attaque en Syrie ne comprend que deux documents : un résumé non classifié de 4 pages et un résumé classifié de 12 pages. Le premier énumère les preuves en faveur d’une attaque ; Je ne suis pas autorisé à vous dire ce qu’il y a dans le résumé classifié mais vous pouvez tirer vos propres conclusions. (Cela n’est pas plus convainquant que ce qui est dans les 4 pages de la version publique.

« Jeudi j’ai demandé au personnel Du Comité des renseignements du Congrès s’il y avait d’autres documents disponibles classifiés ou non classifiés ; LEUR REPONSE A ETE « NON «

Les résumés sur l’emploi d’armes chimiques en Syrie se basent sur plusieurs centaines d’éléments provenant des informations des services secrets. Le résumé non classifié cite des écoutes téléphoniques – fournis par l’unité 8200 des renseignements militaires israéliens favorables à une guerre ndlt – des publications sur les « médias sociaux » et autres mais aucun de ces éléments ne sont cités ou même mis en pièces jointes – même pas les clips postés sur YouTube (En ce qui concerne le résumé classifié est ce que c’est la même chose de nouveau tirez votre propre conclusion).
…….
Et nous membres du Congrès de plus sommes supposés accepter sans questionner que ceux qui soutiennent une frappe contre la Syrie aient décrit les preuves alors même qu’ils refusent de nous les montrer ou de les montrer au public américain.

En fait obtenir l’accès juste au résumé classifié implique toute une série d’importants obstacles injustifiés. Nous devons descendre dans les entrailles du Centre du Capitole réservé aux Visiteurs dans une pièce au 4ème sous sol. Sur ordre du président du Comité des affaires de renseignements du Congrès la prise de notes n’est pas autorisée Une fois partis nous ne sommes pas autorisés à discuter du résumé classifié avec le public les médias ou même d’autres membres.

Nous ne sommes pas non plus autorisés à faire quoi que ce soit pour vérifier la validité des informations fournies. ..En refusant même aux membres du Congrès de vérifier ces données l’administration rend impossible pour quiconque de porter un jugement indépendant sur la justesse de ces affirmations

La précipitation avec laquelle les deux agents sionistes, John Kerry et Laurent Fabius, mènent leur blitzkrieg politico médiatique pour pousser les US et la France à déclarer la guerre à la Syrie s’explique par le fait que tous deux ne sont absolument pas sûr qu’Obama aura l’aval du Congrès malgré une vaste campagne de pression prévue dés demain par le Lobby juif sioniste AIPAC & C° au sein même du Congrès et aussi malgré les interventions TV d’Obama sur plusieurs chaînes.

En France la propagande éhontée dans les médias du gouvernement Hollande orchestrée par l’agent du parti de l’étranger, Laurent Fabius, aura des répercussions négatives pour le PS lors des prochaines élections d’autant plus qu’une guerre régionale – parce que c’est une guerre régionale qu’ils vont déclencher ils le savent et l’ont planifié – aura des conséquences économiques profondément et durablement catastrophiques alors même que le pays est en récession.


Dimanche 8 Septembre 2013
Mireille Delamarre


Nombre de lectures: 277 Views
Embed This