DzActiviste.info Publié le lun 23 Sep 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-09-23 20:25:00

Partager
Iran-Régimes arabes : qui a la meilleure stratégie ?   
Les régimes arabesUn dégel  des relations irano américaine équivaudrait à une gifle que les Etats Unis infligeraient aux régimes arabes de la région, Selon l’analyste,  les efforts diplomatiques de Rohani finiront par porter leurs fruits et il n’est pas impossible que ces efforts aboutissent à une reconnaissance du rôle de l’Iran à titre d’une puissance régionale …et les régimes arabes paieront le prix cher de cette reprise des liens entre Téhéran et Washington  
 

Hollande rencontrera Rohani en marge de l’AG à qui il veut demander une plus vaste implication  dans les négociations politiques. Cette option était inimaginable il y a encore un mois. Le porte-parole de la Maison Blanche n’écarte pas de son côté une possible rencontre Rohani-Obama. La question qui se pose dès lors est la suivante : où sont les dirigeants arabes face à ces évènements inattendus? Étaient-ils au courant des contacts Téhéran/Washington ou sont-ils comme toujours les dernières personnes au monde à apprendre ce genre de nouvelle? Et puis que va-t-être la réaction des dirigeants arabes si les médias du monde entier diffusaient les images de la rencontre Obama-Rohani dans les coulisses de l’ONU.
Il va sans dire que les visages de nos dirigeants reflèteront la crainte et l’inquiétude quant à leur avenir d’autant plus qu’ils n’ont cessé de présenter l’Iran comme le grand Satan, qu’ils ont battu les tambours de guerre contre lui et amené moyennant des centaines de milliards de dollars les navires de guerre US dans la région .
Cette grande victoire diplomatique iranienne si elle a lieu allongera la liste de grosses défaites des régimes arabes et sera une nouvelle preuve de leur manque de vision et de leur étroitesse d’esprit et de vue.
C’est le signe d’une mauvaise lecture des évolutions, de l’incapacité à avoir une analyse scientifique des données.

Encore une fois, les régimes arabes deviendront le symbole de la bêtise et de la crédulité pour avoir si naïvement cru aux mensonges américains et israéliens. Ils ont dépensé plus de 130 milliards de dollars dans l’achat d’armements en Syrie pour en arriver là.
Dans les faits, ces achats ont permis aux Etats Unis de créer des emplois pour leurs jeunes.

A vrai dire, les régimes arabes auront reçu un double claque : la mise à l’écart du dossier syrien avec en aval le refus de Washington de s’attaquer à la Syrie et la demande de Washington à l’Iran pour prendre part aux négociations autour de la Syrie dans la perspective d’une solution politique.
10 milliards de dollars, c’est la somme que les arabes ont dépensée pour avoir la peau d’Assad et maintenant on ne les invite même pas à participer aux pourparlers!!

Il va sans dire que la flotte guerrière US dans la région ne pourra rien contre l’Iran et son nucléaire et il ne faut pas fonder trop d’espoir la dedans. Le moindre accord Iran USA se fera au détriment des régimes arabes et la question sera celle-ci :
Nous, les arabes, sommes-nous devenus des outils grotesques des politiques US dans la région et il nous serait trop difficile de demander aux USA de se comporter avec le même respect à notre égard qu’ils se comportent à l’encontre de l’Iran.

La subtilité du jeu diplomatique iranien porte ses fruits face à l’Europe et aux USA, il n’est pas non plus perdant en Syrie. L’Iran n’a renoncé à aucun de ses acquis nucléaires. Ses retraits ont tous été tactiques puisque les Iraniens possèdent la science et le savoir-faire nucléaire.
Le choix de Rohani a été un autre signe de l’intelligence diplomatique des Iraniens, les impacts qui en découleront devraient nous surprendre. Les Etats Unis n’ont jamais été les amis des arabes en dépit de leurs prétentions. Washington n’a fait que suivre ses intérêts et il ne veut sacrifier rien pour nous pas même un simple soldat. Les Etats Unis se sont toujours moqués de nous en nous traitant comme les pires imbéciles, car ils ont pillé nos richesses, soutenu nos ennemis et l’occupation de nos terres.
Ils ont profité de nous pour que nous nous entretuions. Ils ont dissout nos armées, nous ont affaiblis. Et nous pauvres arabes que nous sommes n’en tirons toujours pas la leçon!
Nous sommes toujours mordus de la même façon. En ce sens, on ne peut que nous résoudre que nous méritons ce sort. Car on ne peut pleurer pour des imbéciles!!

Abdel Bari Atwane
Par Abdel Bari Atwan
Ancien rédacteur en chef quotidien arabophone londonien Al-Quds Al-arabi
Source : le journal ar-Ray al-Yaoum.
Traduit par Irib


 
Source: Sites web


Nombre de lectures: 239 Views
Embed This