DzActiviste.info Publié le mar 1 Oct 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-10-01 19:35:00

Partager

NUCLEAIRE IRANIEN. Etats-Unis & Israël: échec cuisant de Netanyahu devant Obama 

 

 

 

Publié le oct 1, 2013

Barack Obama & Benjamin NetanyahuBarack Obama & Benjamin Netanyahu au bureau ovale le 30 septembre 2013
WASHINGTON, Maison Blanche – Il ne pouvait pas si mal tomber, le pauvre Benjamin Netanyahu. Alors que l’administration Obama fait face à un vote négatif de son budget, ce qui peut mettre ou va mettre en congés forcés de nombreux fonctionnaires, il est venu parler du nucléaire iranien. C’est quand même gonflé, sachant qu’Israël n’a jamais adhéré au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Mais, il a osé, en entrant par effraction dans la tête des Iraniens. « Malgré l’aspect apaisant et les assurances données par les nouveaux dirigeants de l’Iran », a-t-il commencé, « président Obama, s’il vous plaît, vous devez garder vos menaces de punition de l’Iran, parce que les sanctions contre Téhéran ne marchent pas. » Il a ensuite indiqué que  « le programme nucléaire de la République islamique se poursuit alors qu’elle fait semblant de négocier avec les Etats-Unis ».

Benjamin Netanyahu a néanmoins pris la précaution de signaler à Barack Obama qu’il ne bloquerait pas ses efforts pour trouver une solution diplomatique à l’impasse nucléaire iranienne, comme lui-même a exprimé son scepticisme sur le gouvernement iranien. Mais, très offensif, le premier ministre israélien s’est gardé de conclure par la phrase: « Si la diplomatie permet de bien travailler, ces pressions doivent être néanmoins maintenues »

Les deux hommes qui se sont rencontrés trois jours après l’appel téléphonique dit historique d’Obama au président iranien Hassan Rouhani, brisant plus de trois décennies de mésententes, troublent Israël. Hélas, Hassan Rouhani, le religieux dit modéré a fait mouche auprès de l’administration Obama. Netanyahu a beau rejeté son « sourire hypocrite », selon lui,  il dit que Téhéran veut gagner du temps pour poursuivre la construction de sa bombe.

Manque de chance. Barack Obama, qui a longtemps appelé à une solution négociée sur le dossier nucléaire iranien, a déclaré gentiment à Benjamin Netanyahu, qu’il était important de tester l’ouverture diplomatique dont l’Iran donne la possibilité. Mais, pour rassurer Bibi, il a insisté sur le fait que, les responsables américains étaient « lucides » et par conséquent, lors des futures discussions avec l’Iran, ils ne se laisseront pas duper. Ce sont les mots que ne voulaient pas du entendre Netanyahu. Il va certainement rager lors de son discours aujourd’hui à l’ONU.

Lors de la conversation des deux hommes, Barack Obama a fait un lapsus révélateur. Regrettant le renversement du président Mohamed Morsi, il a avoué au premier ministre israélien qu’il est déterminé à maintenir une relation constructive avec l’Égypte, surtout pour l’aider à maintenir son accord de paix avec Israël. Selon de nombreux observateurs, sa crainte réside dans le fait que, avec les Frères musulmans il savait que ces derniers n’allaient pas le violer, mais avec les militaires, il a peur pour Israël.

Par Alain Julles


Nombre de lectures: 227 Views
Embed This