DzActiviste.info Publié le lun 14 Oct 2013

ELWATAN-ALHABIB 2013-10-14 15:53:00

Partager

 


Le Premier Ministre Belge Elio di Rupo, Israël et les Juifs.

 
 

Ces déclarations d’ un ancien ambassadeur de l’ entité sioniste montrent bien, s’ il en était besoin, l’ arrogance et le racisme de l’ occupant de la Palestine.
L’ ancien ambassadeur, exprime son mécontentement en désignant certains des ministres belges « qui posent problème », et pointe du doigt les causes du manque de soumission de ces politiques à la « noble cause » sioniste.
On apprend, par exemple, (avec joie), que :
« …Comme beaucoup d’hommes politiques de divers partis, Flahaut était entouré de conseillers anti-israéliens.
 Plusieurs disposaient de conseillers venant de milieux musulmans ».
Ou bien que :
En juin 2010,Philippe Moureaux, « ce maire pas si jeune (72 ans) », s’est marié avec Latifa Benaïcha, qui est d’origine musulmane.

Cette truculente interview permet aussi de mesurer l’ emprise sioniste en France, où aucun politique  ne pourrait devenir ministre sans être un sioniste à passeport français ou sans ramper devant le CRIF.



Manfred Gerstenfeld Interviewe Jehudi Kinar ancien ambassadeur d’ Israël en Belgique.
“La Belgique est un pays doté d’un système politique complexe qu’il est difficile d’analyser.

C’est un Etat fédéral et il existe des tensions entre ses deux populations dominantes, les Flamands parlant néerlandais et les Wallons francophones.

Aujourd’hui, 540 jours après les élections parlementaires, le dirigeant socialiste wallon, Elio di Rupo a été nommé Premier Ministre d’une large coalition de six partis.

Une analyse de son attitude hostile, ainsi que de celle de son parti envers Israël, depuis de nombreuses années déjà, permet plus facilement de comprendre de quelle façon il pourrait se conduire à l’avenir ».

Jehudi Kinar a été Ambassadeur d’Israël en Belgique et au Luxembourg de 2003 jusqu’à la fin de 2007.

Avant cela, il a été affecté aux Pays-Bas, en Allemagne, aux Etats-Unis et au Canada.

“Le parti socialiste (PS) est actuellement le parti dominant en Wallonie.

Di Rupo a constitué une grande déception pour moi, pourtant j’aurais dû mieux le savoir.
 Après qu’il soit revenu d’Israël en 1999, lorsqu’il était Premier Ministre de la Région Wallonne, Di Rupo a déclaré « qu’il n’avait pas connaissance de l’existence de Juifs pauvres ».

Durant notre première rencontre, je m’étais plaint qu’alors que le Parlement flamand maintenait des traités commerciaux et culturels avec Israël, les Parlements wallons et Bruxelles rejetaient des accords similaires.

Par contre, la Wallonnie passait des accords semblables avec la Libye et Cuba.

Di Rupo m’a répondu qu’il corrigeait cela après les élections, et pourtant, il n’a jamais rien fait de tel. “Nous avons connu plusieurs autres mauvaises expériences avec les Socialistes.

En 2001, un tribunal politiquement orienté a été mis sur pied contre le Premier Ministre Ariel Sharon, et les Généraux Rafaël Eitan et Amos Yaron, concernant leur implication présumée dans les meurtres de Palestiniens par la milice chrétienne dans les camps de réfugiés de Sabra et Shatila.

 Nous avons gagné devant le Tribunal du District. Puis, en 2003, les Socialistes wallons et flamands, les Verts et le CDH – un ancien parti chrétien wallon – ont fait voter une modification rétroactive rare de la loi au Sénat, qui permet de poursuivre des citoyens non-belges pour des crimes commis n’importe où.

“Après le kidnapping de Guilad Shalit, en 2006, Di Rupo est apparu par un communiqué de presse affirmant qu’Israël s’était saisi de ce prétexte pour lancer une guerre contre le Liban.

L’ambassade israélienne a répondu en faisant remarquer que le PS n’avait jamais condamné les attaques à la roquette depuis Gaza contre ls citoyens de Sderot.

 Di Rupo a déclaré un peu plus tard qu’il poursuivrait sa ligne politique contre Israël, malgré la lettre arrogante de l’Ambassadeur d’Israël.

Ces lettres de l’ambassade israélienne ne méritaient pas de réponse, et c’était comme une marque de fabrique du PS.

 Laurette Onkelinckx est un autre personnage important dans le parti, alors  adjointe du Premier Ministre et Ministre de la Justice.

Nous nous sommes rencontrés un certain nombre de fois. Elle m’a promis qu’elle parlerait avec Di Rupo, disant qu’elle ne pouvait pas croire que ma lettre était restée sans réponse.
Onkelinckx supposait qu’il devait y avoir eu un pépin technique.

 Alors que nous ne recevions toujours pas de réponse de la part du Di Rupo, je lui ai envoyé une lettre. Elle n’a pas voulu le reconnaître. Elle sera Ministre des Affaires sociales et de la Santé dans le nouveau gouvernement et, encore une fois, adjointe au Premier Ministre.

“André Flahaut, le Ministre de la Défense d’alors, posait particulièrement problème.

 Il poursuivra comme Président de la Chambre. Flahaut était oujours disponible pour des rencontres, pourtant il produisait des déclarations violemment anti-israéliennes.

Les rendez-vous avec lui étaient très importants parce que la Belgique avait des soldats présents au sein de la FINUL au Liban.

Comme beaucoup d’hommes politiques de divers partis, Flahaut était entouré de conseillers anti-israéliens.

Plusieurs disposaient de conseillers venant de milieux musulmans.
“Philippe Moureaux est un cas à part, un ancien adjoint au Premier Mnistre Belge et maire actuel de St-Jans-Molenbeek. Il demandait depuis des années que l’Ambassade israélienne fournisse des visas de sortie aux enfants paelstiniejns de Bethléem et Ramallah pour qu’ils puissent passer leurs vacances en Belgique.

Lorsque j’ai demandé à Moreaux pourquoi il n’organisait pas une visite commune avec des enfants israéliens de Sderot pour ces enfants, il ne m’a pas répondu.
Quand il a reformulé sa requête, un an plus tard, nous lui avons posé la même question et n’avons obtenu aucune réponse. (ndlr : un chantage en somme…).

En juin 2010, ce maire pas si jeune (72 ans), s’est marié avec Latifa Benaïcha, qui est d’origine musulmane.
“L’anti-israélien le plus extremiste au sein du PS est le Sénateur Pierre Galand. Il a initié beaucoup de motions anti-israéliennes au Sénat.

 Il dirige aussi plusieurs organisations antisionistes, telles que l’Association Belgo-Palestinienne et le Centre d’Action Lay. Galand était aussi Secrétaire Général d’OXFAM-Belgique, au cours de la période 1967-1996.

Vérnoqieu De Keyser, un Député Européen du PS, a déclaré, une fois, qu’elle voulait étrangler l’Ambassadeur israélien.

Beaucoup de gens ont pensé qu’il s’agissait de moi. Comme elle est membre du Parlement Européen, je peux préciser qu’elle faisait référence à mon collègue qui était alors ambassadeur d’Israël auprès de l’UE ». Kinar conclut : “Peut-être que les miracles se produisent effectivement et que les attitudes et façons de faire des Socialistes wallons s’amélioreront, maintenant qu’ils sont à la tête du gouvernement. Heureusement, il existe assez de ministres d’autres partis de la coalition qui ont une attitude positive envers Israël ! ».


Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent « d’anti-israélisme et d’antisémitisme  » (ndlr: deux termes sans aucun rapport que la propagande sioniste veut rendre équivalents pour empêcher toute opposition à l’ entité coloniale).


Gouvernement Di Rupo :Dirigé par le Premier ministre socialiste wallon Elio Di Rupo, il est soutenu par une coalition de centre-gauche et centre-droit, entre le Parti socialiste (PS), le Christen-Democratisch en Vlaams(CD&V), le Mouvement réformateur (MR), le Socialistische Partij Anders (SP.A), l’Open Vlaamse Liberalen en Democraten (Open VLD) et le Centre démocrate humaniste (CDH), qui disposent ensemble de 93 sièges sur 150 à la Chambre des représentants, soit 62 % des élus.Il a été formé à la suite des élections fédérales du 13 juin 2010, et succède au second gouvernement fédéral du chrétien-démocrate Yves Leterme, à la suite de la plus longue crise politique dans un État démocratique.Nommés par arrêté royal le 5 décembre 2011, ses membres ont prêté serment devant le Roi, au château de Laeken, le 6 décembre.

– Source: http://israelmagazine.co.il/le-premier-ministre-belge-elio-di-rupo-israel-et-les-juifs/#sthash.5fIUlBud.dpuf

Publié il y a par


Nombre de lectures: 313 Views
Embed This