DzActiviste.info Publié le jeu 9 Jan 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-01-09 21:09:00

Partager

DIEUDONNE BAT MANUEL VALLS. Humiliation terrible pour ce gouvernement… 

 

 


Par Allain Jules


interdit-pers-non-autorisee…De godillots en costume-cravate.

C’est sans surprise que nous venons d’apprendre l’humiliation abysssale du gouvernement français face au bouffon Dieudonné Mbala Mbala, après  la procédure du référé-liberté introduit par ses avocats au tribunal administratif de Nantes. L’appel filandreux des autorités a déraillé. Désormais estampillé Camerounais ou franco-camerounais dans certains médias, l’humoriste vient d’asséner un violent coup de massue aux apprentis sorciers qui nous gouvernent. Dieudonné est Français car, le Cameroun n’admet pas la double-nationalité et par conséquent, ceux qui brassent de la m* en sont pour leurs frais. Il est né français et n’a pas encore demandé à changer de nationalité.

Des élites en perdition, doublées de faussaires

Au delà de l’état de dégénérescence morale avancée de nos élites, quand on voit tous ces repris de justice qui veulent faire croire qu’ils sont des hommes vertueux avec leurs arrêtés à la con, on peut dire merci à cette République, avec la séparation des pouvoirs. L’humoriste français, n’en déplaise à certains esprits chagrins, vient de remporter une victoire de taille face à la circulaire Valls, un mix de folie, d’inculture et de foutage de gueule mâtinée de leur volonté de faire de la République un marche-pied pour les puissants. Probablement, certains voulaient faire de l’intimidation avec leurs titres ronflants de président, de ministre, de préfet ou de maire, en voulant triturer et violer le droit. Quant aux illettrés qui se pavanent dans les médias, pour leur gouverne, une circulaire n’a aucunément de force juridique, à moins qu’on ne soit en dictature. Ce n’est pas encore le cas.

Donc, après la circulaire anti-Dieudonné, faite après des envolées lyriques indescriptibles, suivie de l’arrêté d’interdiction du préfet de Loire-atlantique, les juges administratifs n’avaient pas grand chose à faire, juste vérifier si tout était conforme à la légalité, en d’autres termes, le caractère réglementaire. Et, sans surprise donc, ils ont constaté qu’il y avait violation flagrante de la constitution, des traités internationaux, des lois, et des décrets. Et là, que constate-t-on ? Il y a faux et usage de faux et ce gouvernement de bras cassés vient de faire la démonstration de sa faiblesse abyssale avec une méconnaissance flagrante de la loi et des règlements. La pantalonnade est de taille car, ces clowns qui n’ont comme seul argument le trouble à l’ordre public, ont même voulu le propager honteusement mais, ce ne sont jamais les fans de l’humoriste qui provoquent, c’est dire les « qui » sont les vrais hors-la-loi…

Accuser de tous les noms d’oiseaux pour disqualifier et exclure.

Cette volonté de diaboliser ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, est surannée. Comment expliquer aux uns et aux autres que Dieudonné n’est ni raciste, ni extrémiste ? C’est un humoriste qui ose tout. Point. Heureusement, Internet ouvre peu à peu les yeux aux crédules qui ne se reféraient qu’à partir de ces médias nocifs pour la santé mentale des Français. A partir du moment où certains croient encore détenir le pouvoir médiatique, les réseaux sociaux mettent tout le monde d’accord. D’ailleurs, c’est à l’aulne de ces derniers que se mesure aujourd’hui la popularité d’un Homme. J’en veux pour preuve, le succès de Dieudonné. Peu importe les sondages truqués des officines qui s’appuient ad vitam aeternam, sur une palette de 1000 personnes. Internet est plus fiables. Le talent de Dieudonné est incommensurable et ce n’est pas à ceux qui n’ont jamais vu un de ses spectacles d’en parler. Mille passages dans les émissions de télévision ne garantissent pas le succès. Il reste et demeure le plus gros vendeur de places de spectacle.

En voulant renverser la table pour un traficotage abscons et ridicule, ce gouvernement vient de montrer qu’un comique peut les défier, surtout s’il sait qu’il est dans son bon droit. Dieudonné inspire de nombreux citoyens, et, avec brio. On a vu, hier, un simple citoyen attaquer l’arrêté d’interdiction du maire de Tours, un autre repris de justice, visant à massacrer la liberté d’expression avec le spectacle de Dieudonné qui aura lieu demain dans la ville. Pire, cette humiliation étatique doit servir à ces voltigeurs du mensonge, agrégés ès frappes, docteurs ès roulettes et mythomanes pathologiques grisés par le pouvoir avec la tentation de la dictature. Ils n’ont plus rien à envier à ces Républiques bananières qu’ils aiment bien brocarder. Croire à tort que la France leur appartient, voilà qu’ils viennent de se tromper de combat en voulant jouer, qui, au père fouettard, qui, au père la morale. A trop vouloir entrer par effraction dans la tête des autres, nouvelle forme de terrorisme intellectuel, ils doivent bien se mordre les doigts.

Pour finir, comme l’indiquait l’avocat Gilles Devers: « On est en pleine dérive… La République est un Etat de droit, pas un Etat de morale, même si l’on voit de nombreuses tentatives des gouvernements de ces dernières années pour nous imposer des manières de penser et d’être. C’est nul et tout à fait insupportable. » Et toc !
Dieudonné tacle Valls :


Nombre de lectures: 224 Views
Embed This