DzActiviste.info Publié le sam 11 Jan 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-01-11 22:40:00

Partager

Cabale anti Dieudonné : Dieudonné, le bouffon de la vérité et de l’honneur 

 

 

 par LeLibreCenseur

dieudonne-au_15dbfcb21d8920292ea6774a6809a438Il faut que la décadence et la dégradation de la France soient particulièrement abyssales pour que ce soit un seul humoriste qui porte à bout de bras l’honneur de ce pays. Le gouvernement s’enfonce dans la honte et le ridicule en contraignant l’ensemble des institutions républicaines à s’abattre contre un bouffon qui plaît au peuple, révèle les contradictions communautaristes et lui redonne le sourire.

Faut-il rappeler les salles combles de Dieudonné, les sondages internet qui, avec des milliers de participants, lui donnent une majorité plus qu’écrasante d’opinions favorables (selon l’expression consacrée) : entre 80 et 95% des sondés, des vidéos à plus de 3 millions de vues (oui, je dis bien 3 millions, notamment « 2014 sera l’année de la quenelle » ; à comparer à « Touche pas à mon poste » de Cyril Hanouna qui, lorsqu’elle a battu un nouveau record d’audience le 18 décembre 2013, enregistre « un pic à 1.8 million de téléspectateurs »1 : petit joueur !). Dans le même temps, le fameux Grand journal de Canal + n’endigue pas sa baisse d’audience, qui se chiffre à la moitié de ce score de Dieudo : 1,5 million en décembre 20132 !

Faut-il rappeler, à l’inverse, les sondages catastrophiques de Hollande, qui un an après avoir été prétendument élu par la majorité des Français, ne recueille la faveur (ce qui est inférieur au vote) que d’un Français sur 5 ! Faut-il rappeler que Valls n’a jamais été élu par le peuple pour être ministre de la censure, et qu’en s’en prenant à Dieudonné, il s’en prend à la millénaire gouaille populaire de France, lui le catalan sioniste bilderberger ?Le gouvernement Hollande va perdre sur tous les tableaux. Arriver à faire passer un métis camerouno-breton pour un raciste, il fallait en avoir la stupidité grotesque ! Les cons osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît, selon la fameuse réplique d’Audiard. Ce gouvernement a perdu le combat de la logique : c’est même contre elle qu’il est parti en guerre. Arriver à faire interdire Dieudonné pour de simples saillies irrévérencieuses, pour des blagues (déjà, des blagues – et rien de plus, concrètement ! On rêve !) ambiguës ! Les ennemis de l’ambiguïté, ce sont les dictateurs. Les ennemis du rire sont les censeurs les plus ridicules. En s’élevant contre Dieudonné et en levant les bans et arrière-bans de la pseudo-République pour interdire cet humoriste, le système politique a mis bas les masques : l’anti-communautarisme est l’ennemi, le rire lucide est l’adversaire, la critique du colonialisme sioniste est à exterminer : ce pouvoir est donc, très ouvertement, communautariste, ennemi du comique traditionnel français, et procolonialiste (cf. les guerres africaines en ce moment même, tiens tiens, comme par hasard !). La domination se ridiculise et se discrédite : elle arrive au bout de sa logique de conformisme intellectuel, en interdisant de rire de ce qui la remet en cause. Car le rire est la mise en scène des contradictions (et non pas l’expression de la haine) : Hollande rendant hommage à un Jules Ferry raciste, Valls voulant plus de « blancos » dans sa ville d’Évry. L’hypocrisie dictatoriale à la tête de la France. Il est temps de ne plus appeler ce régime une République : c’est une dictature du conformisme communautariste.

Des voix s’élèvent contre l’absurdité révoltante de cette chasse au demi-nègre : à droite, les chefs du FN vilipendent ces gesticulations de censure conformiste dissimulant les vrais problèmes du pays. À gauche, des artistes comme Plantu dénoncent les limites qu’on veut imposer à la liberté d’expression artistique et aux critiques du communautarisme, Dieudonné n’intervenant jamais ailleurs que sur une scène ou dans une vidéo, espace (libre, jusqu’ici) de l’art comique donc.

Guerre contre la quenelle ! On rêve ! Un geste potache devient un crime-par-la-pensée orwellien ! Des lycéens sont mis en garde à vue, puis exclus de leur lycée pour des photos de quenelles3 ! Alors que, comme le signale Marine Le Pen, le « salut nazi » n’est pas même interdit par la loi ! On rêve !! L’antisémitisme mis à toutes les sauces de cette grande cuisine hollandaise. Faut-il rappeler que les sémites sont proprement les descendants de Sem, dont l’immense majorité est composée aujourd’hui par les peuples arabes ? Faut-il rappeler que si l’antisémitisme n’est pas la critique d’une religion, mais donc la critique d’une race (comme le soutient Finkielkraut l’hystérique), c’est donc que les races existent et forment des distinctions radicales et des hiérarchies de nature entre les hommes ? Ainsi, la prétendue guerre contre l’antisémitisme est en réalité une guerre pour une conception profondément raciale de l’homme, qui fait du « Juif » une entité ethnique absolue, intouchable, essentialisée par son appartenance raciale. Finkie confirme les thèses d’Hitler, en faisant du Juif un être intouchable dans l’Absolu, de même qu’Hitler en faisait un être touchable dans l’Absolu. S’en rend-il compte ? On n’est jamais mieux confirmé que par son inverse exact (de même que le Diable confirme Dieu).

Il faut passer dans la dissidence active, résolue, totale, sans plus aucun compromis avec le pouvoir dictatorial. Puisque cette guerre est surtout médiatique, je propose les quelques mesures suivantes :

  • introduire l’adjectif « prétendu » devant chaque titre officiel : président, ministre, République ; afin d’insister en permanence sur l’absence de légitimité de ces personnages.
  • Répéter inlassablement que la lutte contre l’antisémitisme est une entreprise racialiste qui essentialise l’idée du Juif intouchable et qui perpétue une conception raciale de l’homme.
  • Dénoncer à chaque occasion le caractère orwellien des censures qui combattent Dieudonné et le mouvement de la quenelle, dont l’absence de nocivité est une évidence. Désigner le gouvernement et la police, lorsqu’elle est complice, sous le concept de dictature orwellienne, de Big Brother.
  • Continuer et amplifier le grand mouvement de la quenelle et de l’ananas (délicieux fruit au goût acidulé et aux riches vertus nutritives), des bonnets rouges, de l’anti-mariage gay, et de tous les combats de la dissidence politique, morale, ou intellectuelle : prouver au pouvoir que nous n’oublions rien, que nous ne lâchons sur rien, faire feu de tout bois, faire front partout. Inonder le pays de quenelles.
  • Ridiculiser l’accusation permanente et hystérique de « Haine » dont on accuse tous ceux qui dérangent et qui critiquent. Non, on ne critique pas parce que l’on hait : on critique parce que l’on a un cerveau et un minimum d’honnêteté intellectuelle ! Stop aux préjugés conformistes et aux procès d’intention !
  • Dénoncer la Shoah (c’est un mot religieux !) comme une véritable religion mémorielle, religion d’État (non, vous ne rêvez pas, en France nous avons bien une religion d’État !) et non comme une entreprise d’histoire rationnelle, laïque et responsable.
Le Libre Censeur
1 http://tele.premiere.fr/News-Tele/Touche-pas-a-mon-poste-encore-un-record-d-audience-pour-l-emission-39155392 http://www.toutelatele.com/bilan-2013-le-grand-journal-n-endigue-pas-sa-baisse-d-audience-554343 http://www.rtl.fr/actualites/info/article/les-deux-eleves-auteurs-d-une-quenelle-exclus-de-leur-lycee-7768669256


Nombre de lectures: 234 Views
Embed This