DzActiviste.info Publié le lun 13 Jan 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-01-13 21:37:00

Partager

Cabale anti-Dieudonné : Mots de Kemi Seba

 

 

 

Posté le Lundi 13 janvier 2014 

Quelques mots de sagesse de notre frère et ami Kemi Seba concernant l’affaire Dieudonné. Il est effectivement utile de rappeler le sort réservé aux Noirs dans l’entité sioniste scélérate, aux Falashas dont le sang serait impur !!!!!!! Mieux encore, regarder la vidéo The Lab concernant l’industrie de l’armement de cette mascarade sioniste sans nom.


Vous êtes des êtres mauvais et vous nous accusez d’être racistes parce que l’on condamne les exactions que vous commettez partout dans le monde. Appelez-nous FASCISTES, SUPRÉMACISTES, tout ce que vous voulez, on NE VEUT PLUS RIEN SAVOIR. Peu IMPORTE LE NOM que vous nous donnez, on ne vous aime PAS.

Peu importe la manière dont vous vous déguisez (philanthropes, antiracistes, amis mondialistes, etc.) ON NE VEUT PLUS RIEN SAVOIR. Depuis l’époque des marchands du temple, on vous a laissé le temps de montrer que vous pouviez agir humainement. Malheureusement, seul compte pour vous (et ce depuis toujours) le profit que vous pouvez vous faire sur le dos des êtres humains.

Tout ceci est terminé

On ne vous aime pas, et ON EST DÉCOMPLEXÉS. Ne vous cachez pas derrière l’étiquette du judaïsme car vous n’êtes même pas juifs. Les juifs, ce sont les Falashas (dont vous jetez le sang, IMPUR à vos yeux parce que nègres), ou les ultra-orthodoxes caucasiens de NETUREI KARTA qui vivent EN PAIX, humblement, et attendent la venue de leur machiah sans TYRANNISER qui que ce soit. Vous autres n’êtes pas de ce sérail là. VOUS NE CROYEZ EN RIEN.

Vous êtes les plus grands USURPATEURS de l’Histoire de l’Humanité, les CRIMINELS QUI VEULENT se faire passer pour les OPPRIMÉS.Vous êtes de toutes les couleurs, de toutes les tendances, United Colors de l’INDÉCENCE.

Continuez à menacer, TYRANNISER L’HUMANITÉ. Jusqu’au jour où l’Humanité parlera le seul langage que vous comprenez… Celui que vous pratiquez quotidiennement… CELUI de la politique DE LA FERMETÉ, de l’absence de pitié. Au mal, beaucoup d’entre nous répondront par le mal. Mandela est parti.

Et la patience vis à vis des criminels s’en est évaporée avec LUI.

COMPRENNE QUI DEVRA

Kemi Seba


Nombre de lectures: 196 Views
Embed This