DzActiviste.info Publié le dim 6 Avr 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-04-06 20:53:00

Partager

Amara Benyounès et Amar Ghoul indésirables en France

 

 

 

Benyounès et Ghoul circulant sous escorte à Marseille. D. R.
Benyounès et Ghoul circulant sous escorte à Marseille. D. R.

La tournée électorale du tandem Amara Benyounès et Amar Ghoul en France s’est plutôt mal déroulée. Malmenés à Marseille, conspués à Lille, ils n’ont pas eu droit à un meilleur accueil dans la capitale française. Les deux hommes politiques ont été, en effet, hués à Paris par des manifestants venus dénoncer le système et le quatrième mandat pour le président sortant. Les deux membres du staff de campagne de Bouteflika ont passé un mauvais quart d’heure, peinant à répondre aux cris de colère de ces ressortissants algériens qui refusent de cautionner «le maintien d’un système usé jusqu’à la corde». Lors de leur sortie parisienne, Ghoul et Benyounès ont eu affaire à des membres d’associations d’Algériens établis en France qui ont vertement et frontalement critiqué la politique du président sortant concernant notamment l’émigration et ont clairement exprimé leur refus de croire à de nouvelles promesses électorales. Idem pour leur tournée à Lille qui s’est déroulée sous haute tension. «Vous nous avez fait les mêmes promesse en 2004 et en 2009 que vous n’avez toujours pas tenues. Nous ne vous croyons plus», lance un des ressortissants algériens à l’endroit de Benyounès qui a eu à animer la campagne électorale de Bouteflika pour le deuxième et le troisième mandats en France. Les Algériens installés en France semblent ainsi désapprouver la politique de Bouteflika qui n’a pas fait, selon eux, suffisamment pour la communauté. Cette désapprobation s’est traduite par l’absence d’engouement pour la campagne, malgré la mise en place de beaucoup de moyens humains et matériels. Comme signe du rejet de ce quatrième mandat, l’organisation depuis quelques semaines de rassemblements dans des villes françaises.
Sonia B.


Nombre de lectures: 217 Views
Embed This