DzActiviste.info Publié le lun 14 Avr 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-04-14 20:39:00

Partager

Chafik Mesbah au Forum de « LIBERTÉ »

 

 

 

« Il n’y aura pas de deuxième tour » (VIDÉO) (ACTUALISÉ)

Par : Rédaction WEB/ LIBERTÉ

Le politologue Chafik Mesbah est l’invité du Forum de « LIBERTÉ » de ce lundi 14 avril. Dès le début de son intervention il est revenu sur la situation actuelle du pays, et également sur son pronostic par rapport à l’élection présidentielle du 17 avril prochain. Pour lui c’est clair, il n’y aura pas de deuxième tour.

-« Je ne crois pas que je puisse dire quelque chose de l’état des lieux, c’est une situation négative »

-« La société algérienne est en éveil »

-« Il n’y aura pas de deuxième tour »

-« Le taux de participation des algériens à l’étranger ne dépasse pas les 10% »

-« Benflis a fait une bonne campagne électorale »
-« Le phénomène d’abstention s’est aggravé avec l’arrivée de Bouteflika »

-« Je ne vois pas une période de transition sans l’appui de l’armée »

-« Je ne crois pas que Bouteflika puisse mener une transition »

-« L’armée est dans un état d’esprit où elle ne voudrait pas revenir à la case de départ »

-« Je voudrais saluer à travers mon ami Bouraoui (ex-directeur de l’hôpital militaire) sa fille Amira Bouraoui »

-« Le cercle présidentiel est un prédateur de l’économie »

-« Mon souhait est que Abdelaziz Bouteflika revienne à la raison»

-« M. Kerry était beaucoup plus perspicace que le ministre espagnol »

-« Je souhaite que Bouteflika se libère de ses fonctions et se consacre à sa maladie »

-« La politique c’est l’art de ce qui est possible »

-« Nous avons la chance d’avoir Liamine Zeroual »

-« Je ne vois pas où est l’alternative maintenant »

-« Si on avait un homme comme Mohamed Belouizdad on ne serait pas arrivé à cette situation »

-«Ce n’est pas l’armée qui décide, elle est juste un instrument »

-« Bouteflika est (le seul) responsable de son bilan»

-« Je suis désolé que la télévision d’Ennahar se soit acharnée sur Benflis »

-«La transition est irréversible »

-« La situation va se dégrader s’il n’y aurait pas de transition »

-« L’armée ne peut régler le problème de Ghardaïa, c’est aux institutions civile de le faire»

-«Pour la situation à Ghardaïa, c’est la mission de la police et de la gendarmerie, et non pas l’armée »

-«Les grands chefs militaires ne sont pas contre la transition »

-« Ali Benflis est un homme pacifique »

-« Dans le système Bourguiba il y avait un minimum de rationalité »

-« La situation de la Tunisie est différente de celle de l’Algérie »

-«En 2011 j’ai dit : j’ai plus peur pour l’Algérie que pour la Tunisie »

-« Ouyahia n’a pas le niveau requis pour débattre »

-« Ouyahia est capable de se plier devant n’importe quel chef »

-« Bouteflika n’est pas un imbécile, il est assez rusé pour ne pas faire confiance à Ouyahia »

-« J’ai peur pour l’intégrité territoriale de l’Algérie»

-« Il y a vingt ans, qui aurait imaginé que le Soudan allait se diviser »

-« Bouteflika sera annoncé vainqueur au premier tour »


Nombre de lectures: 223 Views
Embed This