DzActiviste.info Publié le mer 23 Avr 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-04-23 21:51:00

Partager

L’excédent commercial algérien recule au 1er trimestre à 2,6 milliards de dollars 

 

 


L’Algérie a enregistré un excédent commercial de 2,6 milliards de dollars ( mds USD) au premier trimestre 2014, contre 3,36 mds USD à la même période en 2013, a appris l’APS auprès des Douanes algériennes.

Selon le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis), les exportations de l’Algérie ont atteint 16,43 mds USD durant le 1er trimestre 2014 contre 17,48 mds USD à la même période en 2013, en baisse de 6,02%, due essentiellement à un recul de 6,8% des ventes d’hydrocarbures. Les importations algériennes ont également reculé de 2,03% pour totaliser 13,83 mds USD contre près de 14,12 mds USD durant la même période de comparaison, a précisé le Cnis.
Le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 119% durant les trois premiers mois de cette année contre 124 % à la même période de l’année écoulée.
Les exportations des hydrocarbures, qui continuent à représenter l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger avec 95,59% du volume global, sont estimées à 15,70 mds USD durant le1er trimestre 2014, contre 16,85 mds USD à la même période de l’année précédente, en baisse de 6,81%, a relevé le Cnis.
Les exportations hors hydrocarbures restent toujours « faibles », malgré une évolution de plus de 15% durant les trois premiers mois de cette année, pour une valeur globale de 725 millions USD, selon les Douanes.
Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués du groupe demi-produits avec 600 millions USD (+36,67%), des biens alimentaires avec 94 millions USD (-34,72%) et les produits bruts avec 26 millions USD (-18,7%).
Les exportations du groupe des biens d’équipements industriels ont totalisé deux (2) millions USD (-75%) et enfin les biens de consommations non alimentaires trois (3) millions USD, en baisse de 50%.
Les importations, qui ont enregistré également une baisse de 2,03% durant le 1er trimestre 2014, sont constituées des produits d’énergie et lubrifiants (-53,14%), totalisant 760 millions USD et des biens de consommation non-alimentaires (-6,24%) pour une valeur global de 2,53 mds USD.
Importation d’équipements agricoles en hausse
Les autres groupes de la structure des importations, par contre, ont tous augmenté. Les plus remarquables hausses ont touché les biens d’équipements agricoles (+26,45%) totalisant 153 millions USD et les produits alimentaires avec une valeur de 2,74 mds USD (+13,58%).
Les importations des biens d’équipements industriels sont estimées à 4,21 mds USD (+6,14%), les demi-produits avec 509 millions USD (+1,6%), ont précisé encore les Douanes.
Durant les trois premiers mois 2014, les cinq principaux clients de l’Algérie étaient l’Espagne (2,24 mds USD), l’Italie (2,18 mds), la France (1,96 md), la Grande-Bretagne (1,61 md) et les Pays-Bas (1,52 md).
Quant aux fournisseurs, la Chine avec 1,87 md conserve la première place devant la France (1,67 md), suivie de l’Italie (1,26 md), l’Espagne (1,21md) et l’Allemagne (810 millions USD).
La Chine a occupé en 2013 pour la première fois la première place des principaux partenaires de l’Algérie, devançant ainsi la France qui avait occupé la tête du classement des principaux fournisseurs du pays pendant des années.
En 2013, l’Algérie a réalisé un excédent commercial de 11,06 mds USD. Les exportations ont atteint près de 65,92 mds USD, en recul de 8,28% et les importations se sont établies à 54,85 mds USD, en hausse de 8,89%, par rapport à 2012.


Nombre de lectures: 135 Views
Embed This