DzActiviste.info Publié le lun 2 Juin 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-06-02 19:23:00

Partager
EXCLUSIF – Israël encore une fois derrière les assassinats du Musée du Bruxelles

 
2 Juin 2014

Une nouvelle fois, Israël fait un coup de pression sur le CDH de l’ONU
Avez-vous remarqué que chaque fois que les Européens n’accèdent pas aux souhaits israéliens, ceux-ci déclenchent des actions susceptibles de bloquer les négociations de paix ?
Encore une fois, l’attaque bruxelloise (comme l’a été l’attaque de Toulouse) tombe à merveille pour Israël qui arrive à bloquer des décisions du CDH sous prétexte de menaces islamistes.
Avant d’en venir à Medhi Nemmouche, le tueur franco-algérien du Musée de Bruxelles, souvenez-vous de Mohammed Merah. (Annexe à lire en bas d’article). Ici donc, même procédé, même processus de justication, même objectif : faire pression sur l’UNIFEM et le CDH de l’ONU !
M. Nemmouche a agi le samedi 24 mai 2014 dans la capitale de l’Union Européenne, que s’est-il passé le vendredi 23 à l’ONU (à Genève) ? Les Etats-Unis ont vivement critiqué le Conseil des Droits de l’Homme (CDH) de l’ONU après l’adoption de cinq nouvelles résolutions contre Israël. Seul pays a avoir voté contre, leurs copains américains.
Quelles sont ces résolutions ?
Quatre résolutions concernent le traitement par Israël des Palestiniennes ont été adoptée à 46 voix contre 1 contre. La cinquième dénonce la présence israélienne sur le plateau du Golan. 33 pays ont voté en faveur, un contre, tandis que 13 autres se sont abstenus.
La Palestine, cela ne vous rappelle rien ? Eh oui, Mohammed Merah !
Le jour du siège de Toulouse et de l’assassinat (qu’on le veuille ou non) de M. Merah, une résolution dont le but est de vérifier les droits de l’homme dans Jérusalem-est ainsi que dans les territoires palestiniens a été votée au CDH à l’ONU.
Deux votes d’importance en l’espace de 2 ans montrant du doigt l’Etat d’Israël !
Pour accentuer la pression sur cette décision qui a mis en colère Mme Schriefer, la représentante américaine, Israël est passé à l’action. En effet, celle-ci a ouvertement et violemment critiqué le Point 7 du CDH, qui exige qu’Israël soit examiné à chaque réunion du CDH, une distinction qui ne s’applique à aucun autre pays. Elle a dit que les États-Unis sont «profondément troublés par l’ordre du jour du conseil dirigé exclusivement contre Israël et par les nombreuses résolutions répétitives et unilatérales portant sur ce point de l’ordre du jour.»
Et d’ajouter cette petite phrase surréaliste : «Seul Israël, une démocratie vivante et ouverte, reçoit un tel traitement.»
Maintenant que l’on connait le mobile, reste à vous expliquer pourquoi s’attaquer au couple Riva, Miriam, des services secrets israéliens, le Mossad, Emmanuel qui a travaillé pour la Nativ, association (légale ?) qui donnait des appels aux juifs d’Europe de l’est, particulièrement d’Ukraine, à retourner au pays. Le couple étant aussi accessoirement des comptables. L’Ukraine, étrange…
Joanne Sandler (assassinée par Merah), ultraorthodoxe (pour une Palestine libre) Travaillait pour l’ONU, le grand-père, dernier directeur de l’ancêtre de l’ONU, la Société des Nations. Pour ce qui est des Riva, les meurtres ne sont pas directement lié au nom de famille, mais comme pour les Sandler, il fallait bon jeter une pierre deux coups. Le même ricochet. Temps de réactivité : Immédiat.
Le premier coup, et là, on rejoint le jihadiste Merah (capable de s’entraîner des mois pour rater sa cible, des ultraorthodoxes pour l’Etat de Palestine), la famille Riva est elle aussi ultraorthodoxe, c’est l’une des raisons pourquoi Emmanuel a travaillé pour la Nativ. Donc comme pour Mohammed Merah, Israël à penser à les abattre. Les cibles choisies (notée sur un coin de table depuis pas mal de temps) ; le lieu idéal, la ville de Bruxelles, cette capitale de l’UE qui a voté les résolutions Anti-Israël.
Le second coup, comme pour l’école juive de Toulouse, et comme cité plus haut, faire pression sur l’ONU grâce à un attentat islamiste contre des juifs qui accréditera la menace perpétuelle et justifiera le cadenas Palestinien ainsi que le camp de concentration de Gaza.
Conclusion de ce rapide exposé : Dès que le CDH de l’ONU voudra se mêler des affaires israéliennes, il y aura réponse appropriée. Pour Israël, la meilleure défense, c’est l’attaque, et la menace contre la communauté juive sera toujours un outil majeur de pression sur la communauté internationale.
Pourquoi avoir choisi Nemmouche ?
Bien, parce que comme pour M.Merah, ce n’est pas lui le signataire du massacre. Comme pour Merah, un néo-islamiste égaré a fait l’affaire. La preuve en image ci-dessous.
Suite…
http://www.wikistrike.com/2014/06/exclusif-israel-encore-une-fois-derriere-les-assassinats-du-musee-du-bruxelles.html


Nombre de lectures: 177 Views
Embed This