DzActiviste.info Publié le dim 8 Juin 2014

ELWATAN-ALHABIB 2014-06-08 08:00:00

Partager

LES HABITS D’OGRE 
 
 
 
 

par M. Abdou BENABBOU

Si le Russe, l’Américain, l’Allemande et l’Anglaise étaient bien là, il manquait sans doute le Japonais et le Chinois.

La présence de l’Israélien et du Palestinien aurait été une bonne opportunité. Le Malien et le Nigérian présents se seraient érigés en cerise sur le gâteau. Les hymnes à la paix offrent toujours, quand ils sont chantés avec une sincérité engagée, un grand espoir pour les hommes et la remarquable fête initiée par la France vendredi en Normandie à l’occasion du 70éme anniversaire du débarquement allié a démontré ce que les humains ont de grandeur quand ils se débarrassaient de leurs habits d’ogre.

L’émotion n’a pas manqué et les héros encore en vie d’une guerre planétaire non plus. Le souvenir de 60 millions de morts issus de 30 pays différents ressuscitant les mémoires méritait assurément d’être rappelé pour comprendre la folie des hommes quand ils s’éloignent de la noblesse de la raison humaine.

Faut-il pour autant se complaire dans une naïveté primaire pour croire qu’un festin d’une journée puisse augurer un futur sans nuages ? Loin s’en faut. Au cœur de la large pléiade de grands dirigeants du monde, il y a eu des dits et des non-dits. Les dits ont été une félicité entre gens qui savent se tenir l’espace de quelques heures et qui maîtrisent la hardiesse du verbe et du mot. Les non-dits étaient comme de bien entendu terrés trop empreints des égoïsmes de chacun et des définitions restreintes des patriotismes différents.

Il se trouve que ce sont toujours les non-dits qui sont à l’origine des cataclysmes qui ont bouleversé l’humanité. Deux guerres mondiales et bien d’autres séismes dans l’Histoire provoqués par les hommes n’ont pas été jusqu’à présent des éclairages et des incitateurs forts à l’humilité et à la raison.

Le faste observé vendredi en Normandie, malgré sa discipline et ses émotions, ne pouvait chasser des esprits l’amère réalité des souffrances et des drames encore tenaces et qui s’amplifient dans toutes les contrées.

Le débarquement de Normandie a été une victoire contre les nazis. Tout nous démontre aujourd’hui qu’elle n’a pas été celle de l’humanité.


Nombre de lectures: 163 Views
Embed This